Colette lève 3 millions d’euros avec ses colocations intergénérationnelles !

Colette lève 3 millions d’euros avec ses colocations intergénérationnelles !

Colette met en relation des séniors ayant une chambre disponible dans leur logement et des jeunes qui souhaitent se loger à moindre frais pour former une colocation solidaire. Bienveillance, partage et empathie sont les maitres mots de ce nouveau type de colocation qui répond à deux problèmes. Tout a commencé en fin d’année 2019 pour l’aventure Colette fondée par Alexandre Gosset (Alumni Nouméa Business School), avec une première levée de fonds d’un million d’euros en septembre 2020.

 

Quelle est l’origine de Colette ?

Colette est née d’un constat assez simple : d’un côté les séniors (personnes âgées de plus de 60 ans selon les critères de Colette) se sentent de plus en plus en seuls avec l’éloignement de la famille. De plus, même s’ils demeurent autonomes, il leur est parfois compliqué de réaliser quelques tâches simples. De l’autre côté, les jeunes étudiants ou travailleurs (moins de trente d’après les critères de Colette) rencontrent des difficultés à se loger dans des villes où la demande est très forte, avec une offre qui évolue peu mais des loyers qui continuent d’augmenter. Colette vient donc répondre à ces deux problèmes en proposant de former des colocations avec un ou plusieurs jeune(s) chez des personnes âgées seules. C’est donc une colocation gagnante pour les deux parties.

 

Lire plus : Classement 2022 des meilleures villes étudiantes de France

 

Comment fonctionne Colette ?

Colette propose des logements dans 4 secteurs géographiques : Paris et l’Ile de France, Lyon et Bordeaux, où la tension sur les logements étudiants est la plus forte.

Pour s’inscrire sur la plateforme de Colette, il faut créer son profil et donner quelques informations, notamment le budget maximum pour le loyer qu’on est prêt à payer, mais aussi nos disponibilités hebdomadaires. Colette tient vraiment à ce que la colocation se passe le mieux possible : l’étudiant(e) peut préciser ce qu’il attend de son hôte (plutôt dynamique, autonome…). Notons également que toutes les colocations sont assurées par AXA Assurances, ce qui simplifie les démarches pour les deux parties, tout en sachant que la cohabitation de Colette peut être éligible aux APL.

 

Lire plus : Bricks.co lève 13 millions pour démocratiser l’investissement immobilier

 

Quels sont les objectifs de cette nouvelle levée de fonds ?

Colette veut lutter contre deux fléaux : l’isolement des personnes âgées et la précarité étudiante, et c’est une réussite. En effet le succès de Colette s’illustre en quelques chiffres :  900 binômes intergénérationnels constitués, et 2 millions d’euros de revenus complémentaires pour les séniors qui proposent leur chambre inoccupée (tout en permettant à des étudiant(e)s de se loger à moindre frais).

Colette c’est aussi un club depuis novembre 2021 pour aider les séniors à vivre pleinement leur retraite en se retrouvant pour des activités communautaires (300 activités réalisées à ce jour).

Ces 3 millions doivent donc aider Colette à réduire le nombre de chambre inoccupée tout en diminuant la solitude des séniors ! L’objectif est en effet de tripler le nombre de binômes créé et de proposer plus de 5000 chambres d’ici 2025, tout en proposant des logements dans d’autres villes, et même en Europe ! Pour son club, Colette souhaite compter 10 000 membres à l’horizon 2025.

 

Quelle est l’origine de Colette ?

Colette est née d’un constat assez simple : d’un côté les séniors (personnes âgées de plus de 60 ans selon les critères de Colette) se sentent de plus en plus en seuls avec l’éloignement de la famille. De plus, même s’ils demeurent autonomes, il leur est parfois compliqué de réaliser quelques tâches simples. De l’autre côté, les jeunes étudiants ou travailleurs (moins de trente d’après les critères de Colette) rencontrent des difficultés à se loger dans des villes où la demande est très forte, avec une offre qui évolue peu mais des loyers qui continuent d’augmenter. Colette vient donc répondre à ces deux problèmes en proposant de former des colocations avec un ou plusieurs jeune(s) chez des personnes âgées seules. C’est donc une colocation gagnante pour les deux parties.

 

Lire plus : Classement 2022 des meilleures villes étudiantes de France

 

Comment fonctionne Colette ?

Colette propose des logements dans 4 secteurs géographiques : Paris et l’Ile de France, Lyon et Bordeaux, où la tension sur les logements étudiants est la plus forte.

Pour s’inscrire sur la plateforme de Colette, il faut créer son profil et donner quelques informations, notamment le budget maximum pour le loyer qu’on est prêt à payer, mais aussi nos disponibilités hebdomadaires. Colette tient vraiment à ce que la colocation se passe le mieux possible : l’étudiant(e) peut préciser ce qu’il attend de son hôte (plutôt dynamique, autonome…). Notons également que toutes les colocations sont assurées par AXA Assurances, ce qui simplifie les démarches pour les deux parties, tout en sachant que la cohabitation de Colette peut être éligible aux APL.

 

Lire plus : Bricks.co lève 13 millions pour démocratiser l’investissement immobilier

 

Quels sont les objectifs de cette nouvelle levée de fonds ?

Colette veut lutter contre deux fléaux : l’isolement des personnes âgées et la précarité étudiante, et c’est une réussite. En effet le succès de Colette s’illustre en quelques chiffres :  900 binômes intergénérationnels constitués, et 2 millions d’euros de revenus complémentaires pour les séniors qui proposent leur chambre inoccupée (tout en permettant à des étudiant(e)s de se loger à moindre frais).

Colette c’est aussi un club depuis novembre 2021 pour aider les séniors à vivre pleinement leur retraite en se retrouvant pour des activités communautaires (300 activités réalisées à ce jour).

Ces 3 millions doivent donc aider Colette à réduire le nombre de chambre inoccupée tout en diminuant la solitude des séniors ! L’objectif est en effet de tripler le nombre de binômes créé et de proposer plus de 5000 chambres d’ici 2025, tout en proposant des logements dans d’autres villes, et même en Europe ! Pour son club, Colette souhaite compter 10 000 membres à l’horizon 2025.