Comment réussir le code de la route : conseils et bons plans !

Comment réussir le code de la route : conseils et bons plans !

Le code de la route est un impératif pour obtenir son permis de conduire, symbole de liberté et d’autonomie. Et pourtant, il rebute de nombreux candidats qui s’enlisent dans leur préparation. Voici nos conseils pour les aider à faire moins de cinq fautes lors de l’examen, et pouvoir ensuite commencer les leçons de conduite en voiture !

 

Les conseils de préparation 

Quarante questions, avec cinq fautes maximum autorisées pour l’obtenir : voici les conditions du code de la route. Afin de maximiser ses chances de l’obtenir du premier coup, il faut s’organiser et être méthodique tout en étant motivé. C’est promis, il n’y a rien d’insurmontable ! Les questions du code de la route sont souvent les mêmes à force de s’entrainer, c’est pourquoi il est essentiel de faire un maximum d’examen blanc pour rencontrer le plus de mises en situation possibles. Mais avant toute chose et tout entraînement, il faut lire le livre du code de la route (Rousseau) une première fois, afin d’avoir une vue assez globale des panneaux, des consignes de sécurité et des infractions qui existent. Dès lors, il est possible de commencer les premières séances d’entrainement pour voir le travail nécessaire à fournir pour la suite. Il est normal de faire de nombreuses fautes au début. L’idéal pour progresser rapidement est de noter les fautes commises et de bien suivre la correction proposée en comprenant ses erreurs, en relisant le livre de code si nécessaire.

Autre astuce, il faut se mettre en situation et identifier tous les panneaux lorsqu’on est sur la route en vélo ou en transport en commun. Il n’y a rien de mieux que l’immersion pour vraiment progresser. La motivation sera également un précieux allié : suivre un programme quotidien permet d’obtenir son code rapidement, en une quinzaine de jours. Il est également important de s’entraîner en respectant les conditions de l’examen : pas de musique, pas d’épisode Netflix… il faut limiter toutes les occasions d’être distrait pendant les entraînements. Solliciter ses amis et ses proches pour s’entraider peut également être une bonne idée !

 

Lire plus : La force du binôme, ou comment rationaliser au maximum le travail de groupe ?

 

Les bons plans pour obtenir son code de la route

Aujourd’hui, il existe de très nombreuses plateformes et sites internet pour s’entraîner au code de la route en ligne (comme Ornikar ou En voiture Simone) qui, en se mettant en concurrence, permettent de baisser les prix des différents abonnements proposés. Il existe également des applications mobiles pour s’entraîner à l’examen sur iOS comme Android. Cela permet de s’entrainer même dans les transports en commun ou lorsque le livre de code n’est pas à portée de main. En effet, il n’est plus très intéressant de s’inscrire en auto-école pour apprendre le code de la route. Les séances d’entrainement s’y font en présentiel et les horaires proposés ne sont pas toujours flexibles.

 

Lire plus :  Budget étudiant : Comment faire des économies ?

 

Les différents thèmes de l’examen du code de la route

Les quarante questions posées lors de l’examen se rattachent à dix thèmes qu’il convient d’étudier. Voici les 10 thèmes :

  • la circulation routière (mise en situation et signalisation)
  • le conducteur (posture et état de santé)
  • la route (et ses différentes formes : autoroutes, urbaines, rurales)
  • les autres usagers (partage de la route, vélo, piétons)
  • les notions diverses (comprendre les infractions)
  • les premiers secours (thème très facile si tu as déjà ton PSC1)
  • prendre et quitter son véhicule (s’installer correctement réglages des rétroviseurs)
  • la mécanique et les équipements (motorisation et entretien)
  • la sécurité des passagers et du véhicule (bien s’installer et installer les autres passagers)
  • l’environnement (l’écomobilité)

Avoir connaissance de ces 10 thèmes permet de mieux réviser en redoublant d’effort sur celui qui vous coûtera le plus de fautes ! Enfin, l’examen en lui-même ne dure que 30 minutes. Il est donc inutile de prévoir de quoi grignoter ou boire. Le délai entre les questions est d’ailleurs assez bref (environ 45secondes), il vaut mieux rester totalement concentré.

Pense à bien emmener ta carte d’identité et ta convocation le jour de l’examen !