Bricks.co, la startup de l’immobilier, lève 13 millions d’euros

Bricks.co, la startup de l’immobilier, lève 13 millions d’euros

Bricks.co démocratise l’investissement dans l’immobilier et la participation à sa levée de fonds. Comment? En permettant aux particulier d’investir à partir de 10 euros aux côtés de Business Angels et d’investisseurs atypiques, comme Tony Parker !

 

Bricks.co, startup française lancée en 2021, vient de lever 13 millions d’euros, avec une partie de cette levée réalisée par des particuliers, ce qui rend cette levée des plus intéressantes. Bricks est orientée BtoC, alors il semblait logique à Cédric O’Neill, le fondateur, de proposer aux consommateurs (les particuliers) de prendre part à la levée de fonds. C’est pour eux une façon de participer durablement au développement de la startup française.

 

Comment fonctionne Bricks.co ?

Tout est parti d’un constat assez simple : l’accès à l’investissement c’est beaucoup démocratisé ces dernières années. Cette démocratisation s’est opérée dans le milieu boursier et avec la cryptomonnaie. En revanche, l’investissement immobilier quant à lui est resté assez compliqué et fermé aux particuliers. En effet, c’est un investissement qui demande du temps avec de nombreuses contraintes juridiques. C’est là que Bricks.co est totalement novateur en simplifiant cet investissement. Bricks.co propose d’acheter des parts d’immeubles, à partir de 10€ et de vous rémunérer en fonction de votre part dans l’immeuble avec les loyers perçus.

 

À quel ROI s’attendre?

Le chiffre avancé par Bricks.co sur le retour sur investissement ? Un rendement de 10% ! Bricks.co garde les immeubles en gestion pendant 7 à 10 ans, puis les revend. Les investisseurs sur l’immeuble en question touchent une plus-value à hauteur de leur participation dans l’immeuble. Libre à chaque investisseur de revendre sa part avant la revente de l’immeuble, à condition naturellement de trouver un acheteur. À noter également qu’il est possible de choisir l’immeuble sur lequel on veut investir (et donc la ville, le quartier où il est situé, etc).

 

Qui est le fondateur de Bricks.co ?

Il s’agit de Cédric O’Neill, qui a suivi le programme  TechShare à HEC. Il s’est lancé en 2021 avec Bricks.co, après avoir lancé HomeTop.fr en 2017 sans le succès espéré. Ils sont désormais 45 collaborateurs à travailler chez Bricks.co, regroupant aussi bien des profils d’agents immobiliers pour trouver les perles immobilières dans lesquelles investir et avoir les meilleurs rendements que des profils tech pour développer l’architecture même de Bricks.co.

Pour en savoir plus sur l’immobilier, cliquez ici.

 

Qui sont les participants de cette levée de fonds et les investisseurs ?

Les données concernant cette levée de fonds sont très intéressantes. La moyenne d’âge des investisseurs est inférieure à 30 ans (80% des investisseurs ayant effectivement moins de 30 ans), avec une participation moyenne de 500€. Cette volonté de démocratiser l’investissement immobilier pour les particuliers est donc une véritable réussite de ce point de vue. Le profil-type de ces jeunes est celui d’une personne n’ayant pas les capacités de contracter un prêt (soit par insuffisance financière, soit car un prêt a déjà été contracté).

Notons également la participation du plus grand basketteur français Tony Parker au sein du capital de Bricks.co, ce qui rend cette levée de fonds encore une fois atypique. Il a également investi dans un complexe hôtelier, preuve de son intérêt pour l’immobilier !

Pour découvrir l’immobilier du métavers, c’est ici.

 

Quels sont les objectifs de cette levée de fonds ?

Les 13 millions d’euros réunis permettront à Bricks.co de s’implanter à l’étranger et plus particulièrement en Allemagne, en s’appuyant sur sa réussite en France. L’idée est de proposer aux allemands ayant du pouvoir d’achat disponible d’investir dans l’immobilier portugais où la rentabilité est plus intéressante qu’en Allemagne.