Audencia – Centrales Nantes : Retour sur la rentrée du Bachelor hybride

 Audencia – Centrales Nantes : Retour sur la rentrée du Bachelor hybride

En cette année 2021, la première promotion du BBA Big Data & Management fait sa rentrée ! Il s’agit du tout premier programme Bachelor en France visé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur à avoir obtenu en décembre 2020 le grade de Licence selon le référentiel commun créé pour les écoles de commerce et les écoles d’ingénieurs. Ce programme post-bac visé bac +4 est porté par deux Grandes Ecoles françaises : Audencia et Centrale Nantes.

 

Un nouveau type de formation : 1 diplôme en 4 ans pour 2 écoles 

En optant pour le programme joint « Bachelor in Business Admninistration Big Data & Management », les 26 jeunes bacheliers séléctionnés n’ont pas eu à choisir entre une école de commerce et une école d’ingénieurs. Cette formation post-bac leur permet de développer une double compétence en ingénierie et en management en 4 ans, appliquée à la collecte, l’analyse et l’utilisation des données. 

 
« Ayant un profil très scientifique, je me suis renseignée en terminale au sujet des écoles en ingénierie numérique, mais la seule option jusqu’ici pour obtenir la double compétence, c’était de suivre d’abord des études d’ingénierie, puis de compléter ensuite avec une formation en management, soit 6 ans d’étude en tout. Quand j’ai découvert ce programme joint à son lancement début janvier, j’ai foncé ! Le secteur évolue tellement vite que nous avons besoin de pouvoir acquérir cette double compétence pour ensuite savoir jongler avec tous les nouveaux outils qui existent aujourd’hui dans le domaine de la data ». (Maëva, bachelière 2021 expliquant son choix d’intégration au sein du Bachelor)
 

Une promotion mixte et internationale

Comme Maëva, 9 autres étudiantes font partie de cette première promotion, soit près de 40%. Une proportion qui prouve que la mixité est bien en train d’évoluer au sein des formations en ingénierie, souvent majoritairement masculines. Elle illustre également l’engagement d’Audencia et de Centrale en faveur de cette plus grande diversité dans les métiers du digital et du big data. 

L’attractivité du programme entièrement dispensé en anglais a dépassé les frontières françaises. La première promotion compte ainsi 5 étudiants internationaux venant du Liban, de Chine, du Niger et d’Inde, mais aussi des étudiants ayant obtenu le baccalauréat français dans un lycée à Tahiti, Taïwan, ou encore à l’île Maurice.