Vers la fin des cryptomonnaies ?

 Vers la fin des cryptomonnaies ?

Nous assistons à un krach du cours de la cryptomonnaie (monnaie virtuelle émise de pair à pair, sans nécessité de banque centrale, utilisable au moyen d’un réseau informatique décentralisé) qui est du à différents facteurs.

Mercredi 19 mai, le Bitcoin, cryptomonnaie la plus connue du marché est descendue aux alentours des 30 340$ au cours de la journée, sachant que le seuil psychologique est situé à 29 000$. Ce seuil atteint, la confiance en la cryptomonnaie serait sévèrement touchée et les cours auraient tendance à chuter.
Ainsi, même la cryptomonnaie, ayant connu une survalorisation depuis 2021, n’échappe pas à loi de Murphy «Tout ce qui est susceptible d’aller mal ira mal ».

Contexte : l’incroyable hausse du marché des cryptomonnaies

Tout d’abord, il faut savoir que le cours des cryptomonnaies connaissaient depuis novembre dernier, une croissance vertigineuse avec notamment une valeur de 2 160 milliards de dollars, ils intéressaient de plus en plus de grands noms à Wall Street. À lui seul, le bitcoin représentait plus de la moitié de la valorisation des cryptomonnaies avec 1 179 milliards de dollars. Donc, nous avions une euphorie de la part des investisseurs, ce qui incitait de plus en plus de monde à investir dans les cryptomonnaies. Cette tendance s’est vue accroître en février lorsque Elon Musk, dirigeant de Tesla et SpaceX, a annoncé acheter pour 1,5 milliards de dollars de bitcoins. Nous avions donc une situation où la confiance des investisseurs était à son maximum jusqu’à la récente chute du marché.

 

Actualités : les causes de cette chute

Aujourd’hui, la jauge de confiance est au plus bas pour de multiples raisons, ce qui fait que les investisseurs vendent leurs cryptomonnaies au point de créer un cercle vicieux qui incite l’ensemble des acteurs du marché, grandes entreprises comme particuliers à vendre pour minimiser leurs pertes.

Premièrement, le revirement de Tesla a initié la chute. Le 13 mai 2021, Elon Musk a publié un tweet lourd en conséquences, annonçant que Tesla considère le bitcoin comme une cryptomonnaie qui pollue beaucoup trop, et par conséquent, décide de ne plus autoriser ses clients à payer avec cet intermédiaire. Le bitcoin, bien qu’il s’agisse d’une monnaie virtuelle a d’importantes retombées environnementales. En effet, pour obtenir des bitcoins, il faut miner celui-ci en faisant des calculs complexes à l’aide d’une multitude d’ordinateurs et de serveurs très puissants qui consomment beaucoup d’électricité, qui est de nos jours encore produite par des énergies fossiles et notamment le charbon. C’est pour cette raison qu’Elon Musk a décidé de prendre de la distance avec le bitcoin. Cependant, Tesla n’a aujourd’hui toujours pas vendu ses bitcoins.

Deuxièmement, les autorités chinoises ont accéléré le krach. Les annonces du 19 mai 2021 de la Chine, montrent son intention de resserrer encore un peu plus son interdiction vis-à-vis du bitcoin, à l’ensemble des entreprises de paiement et des banques, de proposer des services concernant les transactions en cryptomonnaies. Par conséquent, la cryptomonnaie se voit bannie du sol chinois, ce qui a de lourdes conséquences sur le marché alors que celui-ci était déjà mis à mal.

 

Bilan : une situation inédite ? 

Face à cette situation, le marché des cryptomonnaies, notamment le Bitcoin et l’Ether, se voit dans une situation très instable, n’inspirant pas la confiance aux détenteurs de ces-derniers. Néanmoins, ce n’est pas la première fois que nous assistons à cette situation. À l’image de la cryptomonnaie, c’était un coup sûr d’investir dans la technologie dans les années 2000, comme c’était aussi le cas d’acheter du subprime, car tout le monde avait une confiance aveugle sur la stabilité du marché immobilier américain. Et aujourd’hui, c’est n’est autre que la phase des cryptomonnaies puisque c’est une révolution des méthodes de paiements. 

Si l’on fait un zoom en arrière, sur la croissance du marché depuis sa création, on observe que celui-ci ne cesse de monter même s’il connaît des cycles plus ou moins instables avec, à des moments donnés, des bulles spéculatives ayant chamboulé le marché. Cela laisse à penser que la situation actuelle n’est qu’une mauvaise passe et que le marché va se réguler à l’instar des précédents krach.

Lire plus : Avis d’expert histoire, enjeux et limites sur les cryptomonnaies