Interview de Nicolas Julia : CEO & Co-fondateur de la licorne Sorare

 Interview de Nicolas Julia : CEO & Co-fondateur de la licorne Sorare

Dans cet article, nous allons découvrir le parcours inspirant et extraordinaire de Nicolas Julia, fondateur et CEO de Sorare. Passionné de foot et convaincu du potentiel des NFT, Nicolas Julia et son associé Adrien Montfort ont sû créer une Start-up aujourd’hui valorisée à plus de  3,8 milliards d’euros. 

 

Pouvez-vous vous présenter et nous parler de votre parcours ?

Je suis diplômé de l’EM Lyon où j’ai obtenu un master en management. J’ai eu une première expérience en tant que consultant pendant 4 ans chez Eurogroup Consulting. Puis je me suis lancé dans ma première aventure entrepreneuriale en fondant La Javaness, une startup fournissant des solutions commerciales basées sur l’intelligence artificielle. Je suis ensuite devenu le vice-président des opérations pour Stratumn, une plateforme qui permet de développer des applications blockchain. J’ai occupé ce poste pendant plus de 2 ans avant de fonder Sorare avec mon associé Adrien.

 

Lire plus : Football, Tech et argent : découvrez Sorare, la Licorne française à l’énorme levée de fond

 

Comment définiriez-vous la blockchain et les NFT ?

La blockchain est une technologie naissante et cela peut sembler complexe. Pour illustrer mon propos je peux expliquer comment celle-ci est utilisée par Sorare. Les jetons non fongibles (également appelés NFT) ont le potentiel de révolutionner la façon dont nous collectons, jouons et nous engageons avec les normes culturelles. Les cartes Sorare sont des jetons non fongibles (NFT) soutenus par la technologie blockchain. Celle-ci confère aux cartes numériques des super-pouvoirs, à savoir : rareté, traçabilité, liquidité, immutabilité, authenticité, persistance et véritable propriété pour les joueurs. Cette technologie sécurise la passion des fans et crée un nouveau niveau de confiance et de liberté pour les joueurs qui peuvent librement échanger leurs actifs sur Internet

 

Pourquoi avoir choisi d’entreprendre dans le domaine des NFT et de la blockchain ?

Avec mon associé Adrien, nous avons très vite eu la conviction que les caractéristiques propres à la technologie des « NFT », au même titre que la rareté digitale ou la question de la traçabilité, mènerait à un changement technologique qui aurait le même impact sur nos vies que l’arrivée d’Internet ou du smartphone. Les NFT vont réinventer certaines industries et changer la manière dont on possède des biens digitaux. Nous sommes partis de l’idée que depuis toujours, l’homme aime collectionner et que les NFT offrent de nouvelles applications sur le Web. Et, puisque nous sommes des passionnés de foot, nous avons également réfléchi à la manière de relier notre passion à cette technologie, avant de créer une valeur d’usage immédiate, au-delà de la seule collection.

 

On parle beaucoup du métaverse et des NFT. Qu’est-ce que le métaverse et où se placent les NFT à l’intérieur du métaverse ?

La métaverse est un univers numérique vivant et persistant qui offre aux individus une présence sociale et une conscience spatiale partagée, ainsi que la possibilité de participer à une vaste économie virtuelle avec un impact sociétal profond. Les NFT sont les objets de cette métaverse, ils sont au centre.

 

Quelles sont les difficultés que vous avez pu rencontrer lors de la création de Sorare ?Quelles sont-elles actuellement ?

Les premières difficultés étaient d’ordre technologique. Lorsque nous avons lancé Sorare en 2019, notre vision était d’amener les fans de football grand public à la cryptographie à travers un match de football captivant. Pour y parvenir, nous avions besoin d’une infrastructure capable de réaliser des milliers de transactions par seconde. Nous avons dû arbitrer entre différentes options pour finalement passer à Ethereum (vous pouvez lire pourquoi ici) car aucune autre sidechain n’avait suffisamment d’antécédents, d’adoption et de maturité pour prendre le risque de se baser sur l’une d’entre elles.

Mais les protocoles blockchain sont encore jeunes. Construire nos cartes sur cette technologie naissante est une décision que nous avons prise afin que notre communauté puisse bénéficier de ces super-pouvoirs. Mais cela a un coût. Comme on l’a vu ces derniers mois, la Blockchain Ethereum a été victime de son succès : le réseau est saturé entraînant des coûts de transaction et des délais très élevés. Depuis 2020, nous explorons la meilleure voie à suivre pour faire évoluer Sorare. C’est pourquoi en juillet 2021, nous nous sommes associés à Starkware pour développer davantage Ethereum avec la technologie Zero Knowledge Proof (alias ZKP). L’écosystème de Sorare a pu ainsi bénéficier de transactions instantanées, de pratiquement aucun coût supplémentaire et de la possibilité d’ajouter de nombreuses nouvelles fonctionnalités intéressantes pour embarquer des millions de fans de football à Sorare.

Aujourd’hui, en plus des enjeux technologiques et liés à notre croissance rapide, nous rencontrons certaines difficultés liées à la confusion qu’il peut y avoir entre paris sportifs et le fantasy football que propose Sorare.

 

A quoi ressemble le quotidien du CEO de Sorare ?

Chaque jour est différent et c’est ça qui est passionnant. Mais aujourd’hui je passe beaucoup de temps à signer des accords avec des partenaires et recruter une équipe de classe internationale

 

Votre ambition est que Sorare devienne leader mondiale du divertissement, comment comptez-vous faire cela ?

En effet, notre objectif est de créer le meilleur jeu de fantasy qui existe au monde. Pour cela, nous travaillons actuellement sur de nouveaux partenariats afin de proposer le top 20 des ligues sur Sorare dont la LFP. En parallèle, nous avons également l’ambition de nous lancer dans de nouveaux sports. Le principe du jeu est tout à fait duplicable à d’autres sports et de nombreuses Ligues du monde entier sont intéressées par notre technologie, c’est pourquoi des discussions ont actuellement lieu pour lancer d’autres sports, notamment aux Etats-Unis.

 

Quel conseil donneriez-vous à un jeune ambitieux qui souhaite entreprendre ?

Se lancer sur un sujet qui vous passionne. C’est le plus important pour rester motivé chaque jour et ne rien lâcher.

 

Lire plus : Blockchain, Crypto, NFT et Métavers : comprendre les bases