Le DG de GEM sélectionné pour la CEC

 Le DG de GEM sélectionné pour la CEC

Loïck Roche, Directeur Général de Grenoble École de Management (GEM) fait partie de la 2ème vague de 30 dirigeants sélectionnés pour participer à la Convention des Entreprises pour le Climat (CEC). Il rejoint ainsi d’autres dirigeants de structures emblématiques du territoire grenoblois et qui rayonnent dans le monde comme ARaymond, Photoweb (sélectionnées lors de la première vague de 30 dirigeants annoncée en mars 2021), Petzl et Keria (sélectionnées lors de cette seconde vague annoncée en avril 2021).

 

La Convention des Entreprises pour le Climat se déroulera de juillet 2021 à mars 2022. Iles dirigeants sélectionnés sont destinés à former un collectif de 150 décideurs qui co-construiront les feuilles de route alignant leurs entreprises sur l’objectif donné aux Citoyens en 2019. Ils viseront au moins 40% de réduction d’émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 mais également la régénération de la biodiversité et l’écriture d’un futur désirable.

 

Lutte contre le changement climatique, un des 5 engagements de GEM

« On nous pose souvent cette question : « Quel monde, quelle planète allez-vous laisser aux jeunes générations ? » Il y a, me semble-t-il, pour nous, au niveau de la formation et de la recherche, une question au moins aussi importante : « Quelles jeunes allons-nous laisser à la Planète ? » déclare Loïck Roche, Directeur Général de Grenoble Ecole de Management.

« Le CEC est un formidable levier pour contribuer collectivement à être le révélateur et éveil d’un monde nouveau. À agir plus fort et plus vite pour la transition écologique. Et nous aider, au niveau de l’enseignement supérieur dans son ensemble, sur une volonté sans faille, à préparer au mieux les étudiantes et les étudiants à agir contre sur ce qui sera encore, et pour plusieurs années, une urgence absolue » conclut le DG de GEM.

 

Convention des Entreprises pour le Climat (CEC) : qui sont les 30 dirigeants de la 2ème vague ?

La Convention des Entreprises pour le Climat (CEC), association loi 1901, organise du 22 juillet 2021 au 14 mars 2022 une réponse du monde économique à la Convention Citoyenne pour le Climat. Elle dévoile aujourd’hui une deuxième liste de 30 dirigeants d’entreprise français dont la candidature a été retenue pour y participer.

  • Ces dirigeants, des femmes et des hommes de tous horizons, dirigent des entreprises qui totalisent plus de 30,000 collaborateurs et près de 11 Mds€ de chiffre d’affaires.
  • Ils consacreront 12 jours répartis sur 8 mois à un parcours “apprenant-agissant” de 6 sessions les amenant du constat climatique et écologique au partage de leurs feuilles de route.
  • Ces feuilles de route serviront deux objectifs. Premièrement, proposer des initiatives internes ambitieuses et crédibles permettant à l’entreprise d’agir pour la régénération de la biodiversité et de tenir une trajectoire carbone nationale d’au moins -40% à horizon 2030. Deuxièmement, nourrir une plateforme de propositions à destination du monde politique et des candidats à la présidentielle 2022.
  • Les 30 dirigeants ont signé une charte de participation qui témoigne de leur engagement dans la démarche volontariste de la CEC.

 

Un cap franchi avec la participation de grands groupes.

Les 30 premières entreprises sélectionnées en mars 2021 représentaient une formidable diversité : de taille, d’implantation géographique, d’activité. Cette deuxième vague étend encore cette diversité avec l’entrée dans le collectif de nouveaux secteurs d’activité : aménagement du territoire, immobilier et construction; éducation, sport et jeunesse; production et consommation d’énergie. Plus encore, cette deuxième vague montre la confiance de grands groupes dans la légitimité de la CEC comme accélérateur de transition avec des noms comme Bouygues, Renault Trucks, Babilou, Nature et Découvertes (groupe Fnac-Darty) qui rejoignent le collectif.

Eric Duverger, fondateur de la CEC, explique cet engouement : « Le besoin de transition est partout et chaque entreprise participante écrira son propre récit de transformation dans la CEC. Parmi celles que nous accueillons aujourd’hui, un constructeur de poids lourds, une École de Management, un club professionnel de rugby, une entreprise de négoce de produits de la mer… Nous sentons chez leurs dirigeants à la fois l’énergie de l’urgence et la force de notre démarche qui résonne dans tout le tissu économique français. Cette deuxième vague est fantastique de diversité, qu’elle soit sectorielle ou géographique, grâce à la mobilisation d’entrepreneurs des six coins de l’Hexagone. Elle montre également la confiance de grands groupes dans la légitimité de la CEC comme accélérateur de transition. Dans une belle complémentarité avec la première vague, nous nous réjouissons de l’arrivée en force de trois secteurs dans la CEC : Immobilier / construction ; Education / sport / jeunesse ; Production / consommation d’énergie. Avec toute l’équipe d’organisation, nous tenons à remercier vivement ces 30 nouveaux dirigeants qui ont décidé de donner de leur temps pour leur entreprise, pour la planète et pour les générations futures ».

 

Titouan Le Philippe