De la prépa à la Grande École : tout ce qu’il faut savoir !

 De la prépa à la Grande École : tout ce qu’il faut savoir !

Chaque année en France, environ 200 000 étudiants intègrent des écoles de commerce, établissements que l’on nomme aujourd’hui « business schools ». Réussir son entretien, choisir son école, construire son parcours et trouver sa voie relèvent d’un véritable défi. Souvent, devant ce nouveau monde qui s’ouvre à eux, les mêmes questions émergent (l’engagement associatif, l’intérêt d’un double diplôme…).

Pour aider les étudiants à y voir plus clair sur les grands enjeux des études en business schools, ce guide propose une prise de parole de l’intérieur, portée par de nombreux professeurs des plus grandes business school, et fournit de précieux conseils. Un ouvrage pratique et moderne qui sera également utile aux parents soucieux d’accompagner leurs enfants.

 

Un guide pour décrypter le fonctionnement des business schools

Pour les étudiants issus des classes préparatoires ou d’universités, intégrer une business school marque le début d’une aventure. Afin de réussir à tirer le meilleur de son parcours, il convient avant tout de s’informer et de se préparer au mieux :

  • En quoi l’étape de l’entretien du concours d’entrée est-elle décisive ?
  • Pourquoi s’engager dans la vie associative en parallèle des études ?
  • Comment s’organisent les cursus à l’étranger ?
  • Quel est l’intérêt d’un double diplôme ?
  • Le parcours en école de commerce est-il compatible avec un projet professionnel à vocation sociale ou environnementale ?
  • Quelle est la place de la créativité en business school ?

Les auteurs, spécialistes de leur domaine au sein des plus grands établissements, apportent toutes ces réponses et bien d’autres. Et dans chaque chapitre, ils proposent des témoignages d’étudiants, des ressources web utiles, ainsi que des exercices pratiques.

 

Pourquoi réaliser un livre à destination des préparationnaires, étudiants et parents ?

Ce livre a été orchestré par Sylvie Jean. L’idée lui est venue lors du confinement, durant lequel elle voulait agir pour les étudiants, notamment à force d’être au contact des prépas. Riche d’une expérience de 25 ans dans l’enseignement supérieur et de la recherche, Sylvie Jean est passée par les plus grandes écoles françaises à l’instar de l’EDHEC Business School, de NEOMA Business School ou d’emlyon business school, où elle est l’actuelle directrice du Programme Grande Ecole.

Comment est-il construit ?

Réalisé conjointement avec des professeurs des plus grandes business schools tels que de Nicolas Arnaud (Audencia), Anne-Claire Pache (ESSEC), Thierry Picq (emlyon), Hervé Colas (ancien DGA de Sup de Co Reims), Catherine Champeyrol (EDHEC), Nathalie Hector (SKEMA), Rachel Beaujolin (NEOMA), Isabelle Chevalier (NEOMA), Jordane Pedron (RSB), Elodie Saint-Yves (RSB) et de classe préparatoire comme Alain Joyeux (Président de l’APHEC), ce livre se découpe en 9 chapitres prenant les principaux sujets qui intéressent les candidats mais aussi les étudiants de grandes écoles. Ce guide a pour objectif de présenter les enjeux présents en business school.

« C’est une prise de parole de l’intérieur avec pour objectif de donner des clés pour mieux comprendre les écoles. C’est une lecture originale car on ne parle pas de notre propre école mais au contraire, nous nous concentrons sur des sujets généraux qui préoccupent les étudiants. » nous a confié Sylvie Jean

Les chapitres se répondent entre eux et sont très complémentaires portant sur des thématiques essentiels telles que la préparation des entretiens de motivation, la vie associative, l’international, la créativité, l’aspect carrière (stage et vie pro), les doubles diplômes et l’hybridation des compétences, la RSE, le travail en équipe ainsi que l’entrepreneuriat.

« Ce guide est un très bon exemple d’une collaboration riche entre écoles qui s’adresse à tous les étudiants de prepa avec objectivité et outils très concrets. Chacun des chapitres illustre  l’étendue des expériences qu’un étudiant va vivre dans une business school et met en lumière les engagements forts des écoles pour relever les défis considérables de la RSE. Donc à lire sans modération ! » explique Isabelle Chevalier directrice du département «Talent & Carrière» de NEOMA Business School.

La préface par Alain Joyeux, président de l’APHEC

La préface a été réalisée par Alain Joyeux, professeur en classe préparatoire et président de l’APHEC, dont voici l’extrait :

« La volonté de gagner, l’envie de réussir, l’envie d’atteindre votre plein potentiel…, ce sont les clés qui vous ouvriront la porte de l’excellence personnelle »

Cette citation du philosophe chinois Confucius résume l’état d’esprit et les ambitions des classes préparatoires (CPGE) et des grandes écoles (GE) de commerce. Il ne s’agit pas, pour les étudiants, de gagner pour battre un adversaire, mais bien de gagner la conquête d’eux-mêmes : pouvoir s’émanciper, se réaliser, innover, s’adapter, se passionner, partager, être, au fond, heureux et libres. Depuis 2016, professeurs de CPGE et responsables des GE travaillent ensemble pour renforcer la cohérence du continuum en cinq ans CPGE-GE. Les deux années de CPGE permettent aux jeunes d’enrichir leur culture qui, selon Edgard Morin, « relie les savoirs et les féconde ». C’est aussi le moment d’acquisition de compétences transversales qui seront utiles tout au long de la vie professionnelle. Les années en grande école sont le temps des apprentissages techniques, des expériences associatives, professionnelles et internationales. »

C’est dans le cadre du continuum CPGE – GE, que les business schools incluent davantage des cours de géopolitique, d’économie mais surtout de culture générale et de philosophie. Après deux voire trois années éprouvantes, il convient que les étudiants issus de cette filière d’excellence conservent et profitent de leurs acquis afin de les exploiter au mieux dans un monde en constante mutation.

Chapite 1 – Préparer son entretien

Rédigé par Sylvie Jean, ce chapitre vous donne les clés pour réussir et faire un bon entretien. Cette épreuve présente pour la totalité des Programmes Grande École, peu importe la provenance de l’étudiant (CPGE / AST) sera utile tout au long de sa vie et constitue donc une étape incontournable de l’admission.

Chapitre 2 –  S’engager dans la vie associative

Ce chapitre a été rédigé par Rachel Beaujolin et Isabelle Chevalier. Rachel Beaujolin est professeure de management à NEOMA Business School. Elle est actuellement responsable pédagogique du «Parcours Entrepreneuriat associatif» du Programme Grande École. Ses activités pédagogiques et de recherche portent sur les transformations organisationnelles, l’apprentissage expérientiel et le développement des compétences managériales en situation. Isabelle Chevalier est quant à elle, directrice du département «Talent & Carrière» de NEOMA Business School, est chargée de l’accompagnement et de l’insertion professionnels des étudiants, ainsi que de la vie associative. Dans ce cadre, elle travaille sur une meilleure mise en valeur des expériences associatives et des compétences des étudiants.

La vie associative et l’engagement étudiant possédent une part prépondérante de l’expérience « grande école ». C’est le moment où les étudiants vont acquérir, pour la plupart, leurs premières expériences professionnelles, et c’est une transition parfaite entre la classe préparatoire / l’université et le monde du travail.

Lire plus : Les associations en école de commerce

 

Chapitre 3 – Parcourir le monde

L’international en plein essor dans l’ensemble des grandes écoles françaises possède une part importante dans ce livre. « L’idée de notre chapitre est de permettre aux futurs étudiants en Business School d’identifier les opportunités d’internationalisation offertes par les écoles pour faire les bons choix et profiter pleinement de son expérience à l’étranger. » Jordane PEDRON, directeur de l’Executive education, Rennes SB. « Basé sur notre expérience dans le domaine de la mobilité étudiante à l’internationale nous détaillons la question du pourquoi internationaliser son parcours, du comment faire pour décoder les offres proposées par les écoles et les pièges à éviter. » Elodie Saint Yves, responsable de la Mobilité étudiante, Rennes SB.

 

Chapitre 4 – Booster sa créativité

« Contribuer à cet ouvrage collectif à destination d’étudiants c’est l’opportunité de partager des points de repère qui m’auraient été très utiles quand j’étais étudiante ! J’ai écrit ce qui m’aurait été précieux à lire à 20 ans et ce que je transmets aujourd’hui à chaque personne que je rencontre quelle que soit sa génération, sa formation ou son parcours professionnel. »

L’ambition du chapitre « Booster sa créativité » est de faire gagner en confiance créative à tous et en particulier à ceux qui s’interrogent sur leur créativité. « Guider chacun sur les chemins de la créativité individuelle et collective, casser des stéréotypes bloquants, clarifier comment les processus de créativité enrichissent tous les parcours, ce sont les défis du chapitre. Avec aussi le partage de méthodes, de ressources pour aller plus loin dans l’expression de la créativité. » explique Catherine Champeyrol, artiste peintre diplômée du Master in Management de l’EDHEC en 1987. Avec sa solide expérience du terrain, son parcours de dirigeante et d’entrepreneure, elle partage, en France comme à l’international, sa connaissance fine des ressorts de la créativité opérationnelle auprès de grandes écoles, d’universités et d’entreprises dans le cadre de son activité de conseil Beautemps (www.beautemps.com). Elle s’adresse aussi à un plus large public par le col- lectif de jeux coopératifs, Jeuxdenjeux (www.jeuxdenjeux.com).

 

Chapitre 5 – Enrichir ses compétences par un double diplôme

L’offre de double-diplôme et l’hybridation des compétences ne cessent de croître au sein des business schools françaises. Et pour cause, comprendre, décrypter et saisir les enjeux d’autres disciplines que le management et la gestion devient très important dans notre monde actuel. Nathalie Hector s’est chargée d’écrire ce chapitre. Elle est directrice du développement et professeure à SKEMA Business School. Titulaire d’un doctorat en sciences de gestion, elle a également exercé la fonction de directrice de PGE.

 

Chapitre 6 – Sublimer son talent

Pour Nicolas Arnaud, Directeur du Programme Grande École d’Audencia et contributeur de cet ouvrage : « On ne le dira jamais assez, les business schools constituent des terrains de jeux formidables pour tester, explorer, découvrir, se construire, rencontrer une grande diversité d’individus et apprendre d’eux. Ces expériences s’ajouteront naturellement à ce que vous êtes et à ce que vous avez réalisé avant votre arrivée à l’école. Profitez de tous les dispositifs pour valoriser tout cela afin de vous donner la chance de réaliser votre projet professionnel et, au-delà, votre projet de vie. »

Fort de ses travaux de recherche portant sur les nouvelles pratiques de management, il a accompagné de nombreuses entreprises dans leur transformation. Il est l’auteur de nombreux écrits scientifiques et autres articles de presse, tant en France qu’à l’international.

 

Chapitre 7 – Militer pour un monde meilleur

Anne-Claire Pache s’est chargée de rédiger ce chapitre. Elle est professeure en innovation sociale et entrepreneuriat social, titulaire de la chaire Philanthropie, et directrice de la stratégie et de l’engagement sociétal de l’ESSEC Business School. À ce titre, elle pilote la démarche de transition écologique et sociale à 360° de l’école. Avant de rejoindre le monde académique, elle a participé à la création d’Unis-Cité, association pionnière du service civique en France.

 

Chapitre 8 – Travailler en équipe

« Vous intégrez une grande école ? Bonne nouvelle, votre vie va changer. Vous allez bien sûr y apprendre tout ce qui vous sera nécessaire pour réussir une brillante carrière en entreprise, ou monter votre propre activité ou tout simplement réussir votre vie. Mais surtout vous allez vous faire des amis pour toujours, peut-être rencontrer votre futur conjoint et vivre des expériences extraordinaires, dans les activités, associations, voyages, stages… et soirées inoubliables. Bref, tout simplement, préparez-vous juste à vivre les plus belles années de votre vie ! Ce guide peut modestement vous aider à vous préparer à en profiter au maximum » explique Thierry Picq, professeur à emlyon.

Passionné des dynamiques humaines dans les organisations, ce docteur en gestion et HDR intervient fréquemment sur ses thèmes de recherche : l’innovation managériale, la conduite du changement, les équipes de haute performance et le management de projet. Il a publié de nombreux ouvrages et articles académiques et professionnels sur ces sujets. 

 

Chapitre 9 – Vivre l’aventure entrepreneuriale

Ce dernier chapitre centré sur l’entrepreneuriat prend tout son sens lorsqu’on voit l’ampleur prise par cet univers ces dernières années. Les grandes écoles emploient de plus en plus de moyen pour offrir à leurs étudiants des incubateurs, des programmes dédiés et un accompagnement personnalisé. C’est que nous explique Hervé Colas, président d’un groupe de services aux entreprises comptant près de six cents membres. Il est également professeur associé au CNAM de théorie des organisations. Il a été contrôleur de gestion industriel, conseil en finance locale, et directeur général adjoint de grandes écoles de management. Titulaire d’un doctorat en sciences de gestion et d’un master d’économie mathématique, diplômé d’HEC, il est expert-comptable inscrit à l’Ordre des Hauts-de-France.

 

👉🏼 Pour en savoir davantage sur le guide 👈🏼

Dorian ZERROUDI

Directeur de Mister Prépa et Co-fondateur de Planète Grandes Écoles j'ai à coeur de transmettre et oeuvre pour l'égalité des chances.