Classement ChangeNOW : Palmarès des écoles de commerce les plus engagées

Classement ChangeNOW : Palmarès des écoles de commerce les plus engagées

Selon le classement publié par Les Échos START et ChangeNOW, les écoles de commerce sont de plus en plus engagées dans les enjeux sociétaux et environnementaux. Avec 58 écoles recensées cette année, contre 47 l’année dernière, le classement prouve que les écoles s’impliquent dans les considérations écologiques et sociales et souhaitent former de futurs managers et ingénieurs responsables.

 

Lire plus : L’humanitaire en Grande Ecole

 

Le classement Les Échos Start x ChangeNOW des écoles de commerce les plus engagées

RangEvolutionEcolePoints sur un total de 161
1+5ESSEC BS136
2=MBS129
3=emlyon118
4 (ex aequo)=Excelia BS115
4 (ex aequo)=IÉSEG115
6=EDHEC BS114
7=TBS Education112
8 (ex aequo)-3Grenoble EM111
8 (ex aequo)+4ICN BS111
8 (ex aequo)=SKEMA BS111
11=IMT-BS109
12 (ex aequo)-2ESSCA108
12 (ex aequo)=HEC Paris108
12 (ex aequo)=Rennes SB108
15 (ex aequo)-14ESCP BS107
15 (ex aequo)-2Kedge BS107
15 (ex aequo)-11Audencia107
18-4NEOMA BS105
19-4ESC Clermont96
20-9IPAG BS88
21-12EM Normandie87
22-15BSB86
23=ESDES83
24=ESC Pau BS75
25=INSEEC73
26=ESI BS62
27=SCBS47

 

L’enquête des Echos Start et ChangeNOW révèle que les écoles de commerce les mieux classées ne sont pas nécessairement celles qui prennent le plus en considération les enjeux sociaux et environnementaux. Pour preuve, HEC participe pour la première fois cette année au classement et vient se positionner 12ème, ex aequo avec l’ESSCA et Rennes SB. Ce classement s’appuie donc véritablement sur des critères à Impact et non sur des accréditations internationales. 

A ce sujet, Rennes SB s’est exprimée sur sa 12ème place, ex-aequo avec HEC. « Nous sommes fiers de prendre la 12ème place du classement Les Echos START – ChangeNOW. Répondre à ces enquêtes qui évaluent l’engagement des Ecoles nous permet aussi mais surtout de partager de bonnes pratiques pour aller vers une transformation profonde et globale de l’enseignement supérieur face à l’urgence climatique et sociale » explique Alix Houssin, chargée de projets RSE à Rennes SB.

 

Les écoles de commerce françaises sont les mieux classées toutes catégories confondues

L’ESSEC vient se positionner en première place, toute catégorie confondue, avec un score de 136/174. L’école prouve ainsi qu’engagement environnemental et social n’est pas nécessairement contradictoire avec réussite professionnelle et excellence académique. Pour célébrer cette première place, Vincenzo Esposito Vinzi, Directeur Général de l’EDHEC, explique : « Nous sommes ravis de ce classement qui reflète nos convictions, notre ambition, et le chemin déjà parcouru. L’ESSEC est fortement engagée sur ces enjeux depuis plusieurs années et vise au travers de sa démarche Together à transformer en profondeur l’École dans toutes ses dimensions. Forte de son ADN, l’ESSEC repose sur des valeurs d’humanisme et de responsabilité, qui ne restent pas de vains mots pour nous ». 

De son côté, Montpellier BS vient se classer 2ème, avec un score de 129/174 et est la deuxième meilleure école, toute catégorie confondue. Bruno Ducasse, Directeur Général de MBS, explique « C’est en comptant sur la mobilisation des étudiants, des enseignants et des collaborateurs que l’école poursuit son engagement historique et s’affirme davantage chaque année dans l’écosystème des Grandes Ecoles comme acteur incontournable de la transition écologique et sociétale ».

Enfin, le Top 3 est complété par emlyon, qui se distingue notamment par la stratégie et l’exemplarité de l’établissement, avec une note de 17/18 obtenue sur ce critère. On retrouve ensuite Excelia BS, l’IÉSEG, l’EDHEC, TBS, GEM, ICN et SKEMA dans le Top 10. Il faudra attendre le 18ème place, en la présence de NEOMA, pour qu’une école de commerce soit ex-aequo avec la première école d’ingénieurs (ENGEES – Strasbourg avec 105 points). 

 

Si certains en doutaient encore, ce classement prouve que les écoles de commerce s’impliquent réellement dans les enjeux sociaux et environnementaux et tournent de plus en plus leur stratégie vers des critères à Impact. 

 

Les écoles de commerce françaises suivent le mouvement instauré par leurs étudiants

Les 58 établissements classés (27 écoles de commerce, 28 écoles d’ingénieurs et 3 écoles spécialisées) ont obtenu la moyenne de 87.2 points, sur un total de 161 points. Cette note est supérieure à celle obtenue l’année dernière mais montre bien qu’il existe une marge de progression importante. 

Ces considérations pour les enjeux environnementaux et sociétaux répondent aussi aux implications fortes des étudiants de ces écoles. En effet, on ne compte plus le nombre d’étudiants ayant prononcé des discours poignants sur l’urgence écologique pendant leur cérémonie de remise des diplômes. Diplômés d’écoles d’ingénieurs, de commerce, ou d’IEP, les étudiants sont en première ligne de l’engagement pour l’environnement et les considérations sociales. Avec la volonté d’améliorer la situation, ils reportent leurs motivations au sein de leur vie professionnelle et personnelle. 

 

La méthodologie du classement ChangeNOW

Afin de réaliser un classement spécifique aux enjeux à Impact, les Echos Start et ChangeNOW ont évalué les écoles sur des critères propres à la RSE. Ainsi, les 56 questions du questionnaire ont été réparties en 6 domaines de notation :

  • Densité de l’Impact au sein du programme (65 points)
  • Réseau d’alumni et accès au marché du travail dans l’Impact (12 points)
  • Stratégie et exemplarité de l’établissement  (17 points)
  • Diversité et égalité des chances (26 points)
  • Implication des associations étudiantes et campagnes de sensibilisation (15 points)
  • Excellence académique et employabilité (26 points)

Ces critères, bien loin des habituels « salaire de sortie » et « accréditations internationales », soulignent la place que prennent les enjeux à Impact dans l’enseignement des étudiants d’école de commerce. Alors que la majorité des Grandes Ecoles ont aujourd’hui des cours de RSE dans leur tronc commun, la marge de manoeuvre reste encore assez importante. En effet, les plus avancées intègrent ces considérations dans la vie associative de leurs étudiants (Impact d’un projet associatif, respect et sensibilisation lors des évènements étudiants, etc.), mais elles sont encore assez marginales. 

 

La Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche s’est d’ailleurs prononcée sur ce sujet et a annoncé que tous les étudiants, quelle que soit la filière suivie, devront valider des cours de sensibilisation à ces enjeux pour obtenir leur diplôme. Ce dispositif devra être mis en place au plus tard en 2025. 

 

Lire plus : ESG Act : Zoom sur la nouvelle école spécialisée en développement durable du groupe Galileo 

Rédactrice en chef de Planète Grandes Ecoles et étudiante à TBS, j'ai à coeur d'aider les étudiants à mettre toutes les chances de leur côté pour réussir !