Le centre de recherche LVMH s’implante sur le parc d’innovation de Polytechnique

Le centre de recherche LVMH s’implante sur le parc d’innovation de Polytechnique

Dans un sondage réalisé par le président de l’Association des anciens élèves et diplômés de Polytechnique (AX) et le conseil d’administration de l’école, les alumni ont tranché. Ils se sont majoritairement exprimés en faveur du projet d’implantation du centre de recherche de LVMH sur le parc d’innovation et de recherche de l’Institut Polytechnique de Paris. 

 

Lire plus : Bernard Arnault (LVMH) : histoire, fortune, perspectives

 

Pourquoi LVMH veut s’implanter à Polytechnique ?

Depuis deux ans, l’Ecole polytechnique et IP Paris ont l’ambition de créer un Parc d’Innovation et de Recherche destiné à renforcer leur empreinte dans les domaines de l’entrepreneuriat et de l’innovation. Cette ambition, réaffirmée dans les contrats d’objectifs et de performance 2022-2026 des deux institutions, s’est traduite par la signature en 2021 d’un avenant au protocole foncier établi entre l’X et l’EPA Paris Saclay. Ce Parc est destiné à accueillir des activités de recherche et d’innovation en cohérence avec le développement et les axes de recherche d’IP Paris, une pépinière d’entreprises permettant la création d’un « cluster » DeepTech et des laboratoires publics.

La création du centre de recherche LVMH constituerait la première implantation sur le Parc d’Innovation et de Recherche. L’installation d’une entreprise leader mondial dans son secteur d’activité et première entreprise française et européenne permettra de développer l’attractivité du Parc auprès d’autres entreprises et investisseurs.

 

Les résultats de l’enquête de Polytechnique sur l’implantation de LVMH

La première question de l’enquête portait sur le principe des partenariats entre le public et le privé : 88% des  répondants y étaient favorables. Sur les critères de jugement que l’École devrait utiliser pour apprécier de tels projets, 21,8% pensent que la richesse des partenariats de recherche devrait être le critère prépondérant, tandis que 16,8% privilégient l’impact social et environnemental. 4,8% ne se  prononcent pas et 2,8% estiment que le critère principal devrait être l’apport financier. 

Les deux dernières questions portaient spécifiquement sur le projet d’installation d’un centre de  recherche de LVMH dans le parc d’innovation situé en bordure extérieure du campus de l’École polytechnique : 

  • 61,7% y sont très favorables ou favorables
  • 32,7% y sont très défavorables ou défavorables
  • 5,6% ne se prononcent pas

 

Lire plus : Oriane : Etudiante en PGE à SKEMA et mannequin pour NEXT Model

Rédactrice en chef de Planète Grandes Ecoles et étudiante à TBS, j'ai à coeur d'aider les étudiants à mettre toutes les chances de leur côté pour réussir !