Cartier, ESCP et HEC Paris lancent une nouvelle chaire de recherche

 Cartier, ESCP et HEC Paris lancent une nouvelle chaire de recherche

Pour la première fois, Cartier réunit deux grandes écoles de commerce pour faire progresser la recherche sur les nouveaux enjeux économiques et sociétaux.

 

L’ambition de cette chaire est de partager une culture de recherche et d’inspirer la Maison Cartier pour faire face aux défis actuels et futurs du monde du commerce et liés à ses enjeux sociétaux.

“Turning Points – Aspiration to Inspiration” sera co-dirigée par les professeurs Ben Voyer (ESCP) et Anne Laure Sellier (HEC Paris). Cette chaire est le parfait exemple d’un partenariat gagnant-gagnant, réunissant deux des meilleures écoles de management d’Europe qui unissent leurs forces et offrent leurs expertises complémentaires en recherche, leurs compétences culturelles et leurs programmes distincts, permettant ainsi de sceller un partenariat d’un nouveau genre.

Il s’agit d’une collaboration sans précédent, de grande envergure entre deux grandes écoles de commerce françaises et la Maison Cartier. La chaire traitera des questions de recherche soulevées par les défis actuels tels que le développement durable, les nouveaux rapports à la consommation, les comportements de la génération Z, ainsi que de la préparation aux défis à venir. Elle ouvrira la porte à des débats passionnants qui nourriront et inspireront les étudiants et les managers de la Maison.

Au-delà de son objectif de recherche permettant aux Professeurs de la chaire de mener des travaux scientifiques de pointe dans leur domaine d’expertise, la chaire « Turning Points » offre à la maison Cartier, aux étudiants des deux écoles et leur écosystème, un espace de réflexion en vue de :

Fournir de la matière à penser et une méthode d’apprentissage créative et inspirante pour la communauté Cartier dans le monde.

  • Engager un dialogue à travers des études de cas ‘live’ afin de saisir différentes perspectives culturelles et générationnelles sur des questions économiques et sociétales spécifiques.
  • Observer des changements générationnels et culturels, avec l’aide d’une équipe étudiante en community management.
  • Saisir les meilleures pratiques en matière de développement durable, à travers la rédaction d’une étude de cas propre à Cartier, mettant en lumière les pratiques et enjeux actuels, ainsi que les défis futurs.

 

Les mots des principaux acteurs de la chaire

 « La recherche et l’éducation jouent un rôle fondamental pour aider à changer les pratiques et les modèles existants dans le secteur du luxe. En tant que Maison internationale, nous restons déterminés à soutenir activement ceux qui relèvent ces défis pour inspirer les générations futures », déclare Cyrille Vigneron, Président et CEO de Cartier International. « Cela signifie, favoriser davantage les dialogues entre les entreprises et l’éducation pour un impact concret et durable. »

Prof. Ben Voyer à l’ESCP, qui co-dirige la chaire « Turning Points – Aspiration to Inspiration » déclare : « Cartier a une culture d’entreprise et un patrimoine unique, ainsi qu’une compréhension des enjeux sociétaux qui la distinguent des autres maisons de luxe. Avoir l’opportunité d’inspirer une Maison aussi singulière est un privilège. Je suis impatient d’échanger avec les employés de Cartier du monde entier, de partager un point de vue de chercheur pour apporter une vision différente sur les enjeux économiques et sociétaux actuels et futurs, allant du développement durable à la consommation circulaire ainsi que les différences culturelles et générationnelles. »

Prof. Anne Laure Sellier à HEC Paris, qui co-dirige la chaire « Turning Points – Aspiration to Inspiration ajoute : « Cartier dispose aujourd’hui d’une culture d’entreprise, d’un leadership et de ressources remarquables. Forte de ces ingrédients, la Maison peut poursuivre un développement exceptionnel au regard de son impact sociétal, au-delà de son activité commerciale. J’espère que la chaire permettra à l’ensemble des employés de Cartier d’adopter un nouveau regard dans cette démarche».

 

Premier enjeu : la durabilité

L’une des premières questions que la chaire va traiter est une recherche sur les mots et le langage utilisés pour parler du développement durable, l’un des enjeux les plus urgents auxquels la société est confrontée. Suite au lancement de la chaire, un défi sera proposé pour collecter des données sur les mots français que les femmes et les hommes de commerce utilisent pour parler de la durabilité et des actions humaines qui y sont associées, afin de saisir la complexité de ce mot dans sa traduction française.

Dorian ZERROUDI

Directeur de Mister Prépa et Co-fondateur de Planète Grandes Écoles j'ai à coeur de transmettre et oeuvre pour l'égalité des chances.