Sunday lève 100 millions de dollars !

 Sunday lève 100 millions de dollars !

Sunday ou l’application de paiement qui révolutionne le monde de la restauration. 

Le 22 septembre 2021, Sunday a levé 100 millions de dollars en série A (soit environ 85 millions d’euros). La filiale du groupe Big Mamma a su rapidement séduire avec une idée simple : révolutionner et simplifier le paiement de l’addition en fin de repas. 

 

Tendance actu : Nomad Education remporte le World Class Education Challenge 

 

  • Retour sur le groupe Big Mamma

Tigrane Seydoux et Victor Lugger, deux diplômés d’HEC, lancent leur premier restaurant italien en 2015, dix-huit restaurants plus tard dont neuf à Paris, le groupe Big Mamma réaliserait un profit annuel de 68 millions d’euros. Leur pari est clair : proposer une cuisine de qualité, relativement abordable, dans un cadre à la fois contemporain et traditionnel. Un pari réussi. Les restaurants Big Mamma sont courus à Paris, Lyon, Bordeaux, Londres et Madrid. Le groupe n’a de cesse de se développer : il emploie aujourd’hui 1500 collaborateurs et s’est élargi avec un supermarché, Felicità, implanté dans l’incubateur Station F de Xavier Niel.

 

  • Avril 2021, création de Sunday 

A la réouverture des restaurants, les QR codes ont fleuri sur les tables des restaurants : un moyen simple et sans risque de consulter le menu. En voyant cette nouvelle tendance, Victor Lugger a eu l’idée de développer une application pour régler sa note à partir de ce même QR code. Sunday était née. Le principe est simple, chaque table est équipée d’un QR code unique qui est relié directement au logiciel de caisse du restaurant ; la commande de la table est rattachée à ce QR code et au moment du paiement, il suffit de scanner le QR code de sa table et de régler directement la note. De plus, l’application permet de laisser un pourboire aux serveurs, ce qui permet d’augmenter significativement le montant donné par les clients (environ 40% selon ses fondateurs) : une aubaine pour un secteur qui souffre d’un manque d’attractivité latent. Cette innovation saura également profiter du projet de loi du gouvernement, présenté au Sirha de Lyon le week-end dernier, qui vise à défiscaliser les pourboires payés en carte bancaire dans les restaurants.

 

  • Une forte demande, le moteur de la croissance de Sunday

Depuis son lancement, Sunday a séduit près de 1500 restaurants, parmi lesquels des grands groupes comme Hippopotamus ou encore Au Bureau. En outre, dans les restaurants partenaires, plus de 80% des clients utilisent ce moyen de paiement. L’application a également d’autres avantages : ses solutions proposées avec Apple Pay, Visa ou Master Card, qui permettent de partager simplement la note entre amis, entre collègues, le tout en faisant gagner du temps aux serveurs et en évitant un délai d’attente interminable au moment du règlement pour les clients.

Cette seconde levée de fonds permet à la compagnie de se projeter sur le marché Nord-Américain et d’ambitionner une implantation plus forte en Europe. Un objectif est affiché pour 2022 : l’utilisation de Sunday dans 15 000 restaurants.

 

Un aperçu de Sunday ? Sunday