La promo (Re)Connect de BSB comporte 80% de femmes !

La promo (Re)Connect de BSB comporte 80% de femmes !

La nouvelle promotion du programme (Re)Connect a commencé début 2023. Elle est le symbole même de la géopolitique mondiale. Dans cet article, revenons sur cette initiative en faveur des réfugiés.

 

Qu’est ce que la promo (Re)Connect ?

À l’initiative de l’association Wintegreat et après des tests en 2020, l’école de Management Burgundy School of Business (BSB) de Dijon a déployé un programme d’inclusion en faveur des réfugiés. La première promotion a vu le jour en janvier 2022. La raison d’être du programme (Re)Connect est d’offrir une immersion dans le monde des entreprises à des réfugiés pour faciliter leur insertion professionnelle en France. En effet, quelles que soient leurs origines, les réfugiés manquent pour la plupart de ressources et de connaissances. Le programme leur permet donc de construire leur « réseau », de progresser dans la langue de Molière, mais surtout de lancer leur vie professionnelle dans l’Hexagone.

 

Lire plus : Comment utiliser le réseau de son école pour trouver un stage ?

 

Comment fonctionne ce programme ?

Le programme dure trois mois avec une vingtaine d’heures de cours hebdomadaire. Pour mettre en place cette formation, BSB peut compter sur l’appui d’élèves bénévoles, de toute l’équipe enseignante, du personnel, mais aussi des intervenants et alumni de l’école dijonnaise. Chaque participant forme un binôme avec un « mentor entreprise » (souvent un ancien diplômé de BSB).

L’intégralité du projet est prise en charge par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale pour une somme d’environ 20 000€.

 

Lire plus BSB consacre 1M € à des fonds de soutien

 

Une promotion 2023 particulière

Le 24 février 2022, Vladimir Poutine lançait la guerre en Ukraine donnant lieu à beaucoup de déplacements civils. Dans ce contexte spécial, depuis le 5 janvier, la promotion 2023 de BSB accueille 20 participants dont 16 ukrainiennes de janvier à avril. La promotion 2023 accueille donc 80% de femmes. Auparavant, coiffeuses, ingénieures, photographes… les étudiant(e)s sont âgé(e)s entre 20 et 58 ans. La majorité vient d’Ukraine mais aussi du Soudan et d’Afghanistan.

Le programme Re(Connect) fait tristement écho avec l’actualité géopolitique mondiale comme le souligne la responsable du programme Céline Soulas «La plupart ont dû quitter leur pays avec leurs enfants, en laissant leur compagnon sur place. […] Il est donc fondamental de contribuer à leur réinsertion professionnelle mais aussi sociale, en s’appuyant notamment sur des réseaux de femmes».

Etudiant en M1 à TBS - Vice-Président du Petit Tou - Rédacteur Mister Prépa et PGE