L’impact des ONG sur l’éducation dans le monde

 L’impact des ONG sur l’éducation dans le monde

L’éducation est l’un des principaux enjeux permettant à un pays et à sa population de sortir de la pauvreté, c’est pourquoi de nombreuses organisations non gouvernementales et associations humanitaires en ont fait leur cause.
Les organisations non gouvernementales (ONG) montrent aux populations l’importance de l’éducation et deviennent des institutions dans des pays corrompus. Pour faire face au travail des enfants, leurs droits et leur respect sont une véritable priorité. Mais finalement, quel est l’impact des ONG et des associations humanitaires sur l’éducation dans le monde ?

Les ONG apportent un soutien matériel et financier aux populations locales. En effet, les missions sont majoritairement tournées vers un objectif de construction (ou au moins de rénovation) d’écoles. Tout cela, grâce à des bénévoles prêtant main-forte aux locaux mais également via la contribution à l’achat du matériel nécessaire à ces travaux. Par ailleurs, lorsque les bénévoles partent en mission, ils emportent avec eux des fournitures scolaires (livres, cahiers, stylos…) et extrascolaires (vêtements, jeux, instruments de musique…) ayant été récoltées lors de collecte ouverte au public ou encore achetées via les fonds rassemblés.

Ensuite le soutien scolaire prend une place très importante dans les apports des ONG dans l’éducation. Aujourd’hui, un enfant sur six ne va pas à l’école. En partant de ce constat, les ONG ont pour mission de (re)créer un système complet avec des professeurs formés en amont. Ce système éducatif a pour objectif de fournir les connaissances indispensables et les compétences professionnelles nécessaires au développement des enfants. Pour cela, les ONG innovent dans les projets éducatifs proposés aux locaux. Ces innovations sont mises en place en prenant compte de la situation du pays où l’ONG intervient. En effet, les enfants seront d’autant plus prêts à affronter leur vie d’adulte s’ils ont été formés aux problématiques de leur pays, qu’il s’agisse de problèmes de corruption, d’enjeux de santé publique ou d’instabilité politique.

Enfin, il est aujourd’hui largement admis que l’éducation est la clé essentielle pour sortir de la pauvreté. L’avenir économique du village voire du pays est alors concerné par l’éducation des nouvelles générations. L’enjeu est en effet, autant économique que sociétal car d’après une étude de la Banque Mondiale, une année de scolarité supplémentaire augmente de 10 à 20% les revenus futurs perçus par les enfants. La scolarité permet donc un développement économique avec des générations éduquées, lettrées et donc aptes à développer le commerce local. Mais cela passe également par l’évolution des moeurs en luttant contre certaines pratiques telles que les mariages forcés, l’excision, le travail des enfants, ainsi que les inégalités puisqu’actuellement, 132 millions de filles dans le monde sont encore non scolarisées.

Finalement, l’impact des ONG et des associations humanitaires est plus que bénéfique et leurs actions sont essentielles pour le développement de l’éducation dans le monde et en particulier dans les pays sous-développés. Donc elles participent activement au développement économique de ces pays.

 

Et Humani dans tout ça ?

Humani est une association humanitaire de l’école de commerce NEOMA Business School Campus de Reims créée en 2019. Son objectif est de promouvoir l’éducation et de mener à bien des projets de développement éducatif, par la rénovation ou la construction de dispositifs scolaires dans différents pays, notamment au Pérou et au Bénin, et par l’envoi en mission d’une équipe de volontaires sur place afin d’organiser des activités culturelles, artistiques et ludiques pour les enfants.

Cette association de solidarité internationale envoie des fonds au Pérou et au Bénin pour aider les locaux à construire leurs écoles et acheter le nécessaire en fournitures scolaires. Les deux partenaires qui sont le CIMA et l’ONG Amour Pour l’Afrique utilisent les fonds envoyés pour mener à bien leurs projets éducatifs. Selon les besoins de chacun, ce que l’association envoie diffère, ainsi chaque année Humani finance un projet différent au Pérou. L’association a d’ores et déjà financé la construction d’une ferme pédagogique.

En organisant de nombreux événements à but lucratif et des récoltes de vêtements et de matériels, Humani arrive à envoyer plus de 7 000€ par an pour venir en aide aux milliers d’enfants qui n’ont pas la chance d’avoir accès à l’éducation. En plus de ces fonds, Humani a pour habitude d’envoyer des volontaires (8 dans chaque pays) pour aider les locaux et constater l’avancée de nos projets, même si cela est compromis avec la crise sanitaire actuelle, nous n’arrêtons pas d’envoyer des fonds et d’aider, dans la mesure du possible, nos pays partenaires.

Aujourd’hui, l’association compte plus de 50 membres qui travaillent et innovent pour trouver des alternatives et de nouveaux projets et événements pour récolter des fonds. Que ce soit via les réseaux, des tombolas en ligne ou encore des ateliers à distance, l’association garde de la visibilité et existe autrement que les années précédentes.