fbpx

La Région des Pays de la Loire rejoint la chaire « Finance pour l’innovation » d’Audencia

 La Région des Pays de la Loire rejoint la chaire « Finance pour l’innovation » d’Audencia

La Chaire Finance pour l’innovation de l’école nantaise peut compter sur un nouveau partenaire-sponsor pour 18 mois : la Région des Pays de la Loire. Les travaux de recherche permettront de développer de nouveaux savoirs sur le financement des start-ups à forte composante scientifique (dites « deeptechs » et spin-offs universitaires) et participer à l’amélioration des dispositifs de financement des entreprises, notamment ligériennes.

La Région des Pays de la Loire a décidé de soutenir à la Chaire Finance pour l’innovation d’Audencia, pour un projet de recherche qui démarrera en janvier 2021. L’objectif est développer une meilleure compréhension des clés du financement des spin-offs académiques et des start-ups deep tech, au service de leur développement économique. Le projet doit aussi permettre d’améliorer l’efficience des politiques de financement et les dispositifs d’accompagnement des pouvoirs publics dans la région mais aussi en France. Les startups deeptechs et spin-offs pourront également s’emparer des résultats pour améliorer leurs propres trajectoires de financement.

 

« La chaire « Finance pour l’innovation » d’Audencia illustre la volonté collective d’être aux côtés des acteurs académiques ligériens qui préparent les compétences et les emplois de demain. Ce projet de recherche soutenu par la Région permettra de mieux connaitre les principes de financement des start-ups à forte composante scientifique pour améliorer nos dispositifs d’accompagnement et les ajuster aux besoins de ces entreprises d’innovation de pointe. » précise Stéphanie Houël, conseillère régionale des Pays de la Loire en charge de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

 

Une spin-off est une société issue d’une entreprise préexistante ou d’un laboratoire universitaire. La richesse des technologies développées en laboratoires, notamment académiques, est devenue une source considérable de brevets et découvertes, donnant lieu à la création de spin-offs fortement orientées vers les deep techs. Ces deep techs sont des projets ou startups dont les produits et services sont basés sur l’innovation de rupture, modifiant radicalement les habitudes de consommation… et qui sont au cœur des enjeux de compétitivité technologiques actuels et futurs (nanotechnologies, biotechnologies, New Space, Intelligence Artificielle, etc.). Selon certaines estimations, la deep tech est devenue la 1e destination en termes d’investissements, avec un tiers des levées de fonds : environ 1,5 milliards d’euros en 2019 (soit cinq fois plus qu’il y a 5 ans). Pour autant, peu de choses sont connues concernant leur financement.

 

Le projet est piloté par Benjamin Le Pendeven et Carine Girard-Guerraud, professeurs titulaires de la Chaire Finance pour l’innovation d’Audencia. Deux chercheurs post-doctorants entièrement dédiés au projet rejoindront l’équipe. Ils produiront le compte-rendu final d’activité du projet au printemps 2022.

 

Les travaux de recherche permettront notamment d’améliorer l’état des connaissances scientifiques, encore faible, concernant :

  • l’impact des instruments de financement publics non-dilutifs sur les financements ultérieurs des start-ups deep tech et spin-offs en capital-risque ;
  • les critères de sélection des investisseurs en capital-risque au sein des populations de start-ups deeptechs et spin-offs ;
  • l’impact de l’accompagnement des investisseurs en capital-risque auprès des chercheurs-entrepreneurs.

 

Chacun de ces trois axes donnera lieu à une étude qualitative et/ou quantitative, à partir de données internationales, nationales et ligériennes. À travers ce partenariat et son soutien, La Région des Pays de la Loire intègre le comité de pilotage de la chaire en qualité d’observateur.

 

La chaire « Finance pour l’Innovation » est la 1e chaire de recherche européenne dédiée au financement de l’innovation sous toutes ses formes. Lancée en 2018, elle réunit aujourd’hui 3 professeurs-experts, 2 doctorants, plus d’une cinquantaine d’étudiants et d’alumnis, et collabore fortement avec des chercheurs extérieurs (en France et à l’international). Elle est soutenue par 4 partenaires entreprises et institutionnels : Sowefund, Early Metrics, le fonds européen d’investissement et Fonds B, auxquels s’ajoute désormais la Région des Pays de la Loire.

Dorian ZERROUDI

Directeur de Mister Prépa et Co-fondateur de Planète Grandes Écoles j'ai à coeur de transmettre et oeuvre pour l'égalité des chances.