GEM Courir : un projet solidaire d’envergure né à la suite d’un cours

 GEM Courir : un projet solidaire d’envergure né à la suite d’un cours

Impulsé sur les bancs de GEM durant le cours Gestion de Projet, Corentin Barczyk et son équipe de gémiens nous raconte cette belle histoire !

Décris-nous ce projet de course solidaire ? Quel est le but ?

Le projet est simple : organiser une course solidaire (GEM Courir, t’as compris le jeu de mot) pour récolter un maximum de dons pour La Ligue Contre le Cancer. Initialement il s’agissait d’un projet d’une course sur Grenoble. Nous devions choisir un projet parmi plusieurs, celui-ci était celui qui nous animait le plus. Nous avons été choisis par le BDS de GEM pour porter le projet grâce à notre motivation, notre optimisme et surtout notre ambition parfois un peu débordante.

 

Pensez-vous que ce projet allait être réalisable ensuite dans les faits ?

En octobre 2020, nous étions dans l’espoir que tout redeviendrait normal. Une longue phase de déni s’est installée où nous avons organisé la course comme si tout allait pouvoir se réaliser. Démarchage des mairies pour autorisation, recherche de sponsors, création des affiches, de t-shirts, de parcours etc. etc. Puis il est arrivé un moment où nous avons dû faire un choix : poursuivre nos efforts dans un projet qui avait un risque élevé de ne pas se réaliser ou repartir à 0 et trouver une solution « COVID friendly » pour récolter des dons. Nous avons tous opté pour la seconde possibilité. 

 

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

 Notre projet a pris une autre tournure : d’une course physique à une course simultanée, d’une zone géographique iséroise à l’ensemble du territoire national, la période a été riche en changement. Le principe est simple : après avoir effectué un don de 3€ ou plus sur notre cagnotte (t’as qu’à cliquer), cours où tu veux entre le 16, 17 et 18 Avril. Notre appli partenaire RunMotion Coach s’occupe de collecter tes parcours et nous les transmet ! En participant tu tenteras de gagner une GO PRO HD, un drone avec caméra 1080p, un vidéo projecteur portable et pleins d’autres lots ! L’inscription équivaut à 1 ticket ensuite cours un maximum pour maximiser tes chances car chaque kilomètre parcouru représente un ticket supplémentaire !

 

Qui peut participer à cette course solidaire ?

TOUT LE MONDE ! Mention spéciale aux étudiants dans le supérieur, notre cible principale. A l’heure où j’écris 34 écoles sont représentées dans l’évènement par des ambassadeurs prêts à tout pour motiver leurs camarades à participer ! Dont : 15 écoles de commerce (HEC, ESSEC, ESCP, EMLYON, NEOMA, Audencia, GEM, SKEMA, EM Normandie, ESSCA, ISG, ICN, ISEN, Rennes BS, IESEG), 16 écoles d’ingénieurs (l’X, Centrale Marseille, Nantes, Lyon et Paris, ESEO, ENSIMAG, Mines Nancy, EPF Montpellier et Sceaux, ENSAIT, Phelma, Mines Douai, Télécom Paris, Polytech Angers, Montpellier Supagro, ONIRIS), sans compter l’ENS Lyon, Sciences Po Lyon et Dauphine avec notre première ambassadrice (Cassandre Goldstein de Cheer Up).

 

Avec du recul que penses-tu du fait de voir un tel projet naître d’une idée de cours ?

L’événement est à venir, nous ne connaissons donc pas l’ampleur du nombre de participants et le montant récolté mais nous sommes déjà très fiers d’avoir su s’adapter à la situation avec un projet d’une envergure bien supérieure au projet initial. Il est fou de se replacer 2 mois en arrière où nous hésitions encore à rester sur nos positions et de voir qu’aujourd’hui nous avons convaincu 34 BDS d’autres écoles de nous suivre.

 

Quel sera l’avenir de ce projet ? Souhaitez-vous le réitérer chaque année ?

Les cartes seront ensuite entre les mains de GEM et du BDS, de proposer notre projet tel quel et de réitérer par là notre course solidaire inter-écoles. Si les conditions sont favorables, peut être pourraient-ils même envisager une course en physique dans chacune des villes de nos ambassadeurs. Si la décision nous revenait, ce serait un GRAND OUI à une 2ème édition de GEM Courir.

 

Un conseil à donner à des étudiants qui souhaiteraient lancer un projet, quel qu’il soit ?

 Sky is the limit! Chaque crise est une opportunité ! Il suffit de trouver le moyen de s’y adapter. Avec de la volonté et du cœur, on y arrive toujours.

 

Le mot de la fin ?

 UN ENORME MERCI à l’équipe avec qui je travaille (Claire Courtehoux, Amanda Crézé, Valentine Sombret-Galligo, Flavie Moy, Blandine Beyer, Tristan Condère, Jean Brunel, Valentine Brunel et Grégoire Carou) et à nos supers ambassadeurs !!! Je vous love.