Quelles sont les 5 destinations préférées des étudiants français pour leur mobilité ?

Quelles sont les 5 destinations préférées des étudiants français pour leur mobilité ?

Ces dernières années, de plus en plus d’étudiants ont pris la décision de partir à l’étranger pour étudier ou vivre une expérience professionnelle. Que ce soit pour découvrir une nouvelle culture, une nouvelle langue ou encore une autre façon de travailler, partir à l’étranger est une aventure incroyablement enrichissante. 

Dans cet article, découvrez notre classement des 5 pays les plus attractifs pour les étudiants français pendant leur mobilité : 

 

RangPays
1Royaume-Uni
2Canada
3Belgique
4Suisse
5Allemagne

 

Le Royaume-Uni 

Chaque année, des milliers d’étudiants choisissent de faire une mobilité au Royaume-Uni afin de vivre une expérience étudiante ou professionnelle dans un pays anglophone. Et cela ne cesse de croître depuis quelques années.

Le Royaume-Uni compte aujourd’hui quatre universités dans le top 10 du classement des meilleures universités du monde. L’excellence pédagogique alliée à une forte présence culturelle et à une proximité importante avec la France met en avant le Royaume-Uni aux yeux des étudiants en quête de mobilité. 

Toutefois, les études au Royaume-Uni font partie des plus chères d’Europe, hors échanges universitaires. Et le Brexit ne semble pas atténuer les coûts pour les étudiants français et étrangers. En effet, le Brexit a créé des complications pour la mobilité en Angleterre. Depuis que le Royaume-Uni a quitté l’Union Européenne le 31 janvier 2020, un visa est désormais exigé pour tous les emplois au Royaume-Uni, même ceux non rémunérés.

 

Lire plus : Choisissez une école internationale en management 

 

Canada

Chaque année, le Canada accueille près de 300 000 étudiants étrangers sur son territoire et est très prisé des Français, qui y voient une opportunité de découvrir un pays étranger tout en conservant leur confort linguistique. En effet, la plupart des démarches administratives peuvent se faire en français, même en dehors du Québec. Cependant, pour s’inscrire dans une université anglophone au Canada, le TOEFL ou une preuve de maîtrise de l’anglais peut être exigé. Bien que moins cher qu’aux États-Unis, le coût des études au Canada est beaucoup plus élevé qu’une formation française classique.

De plus, le marché du travail canadien est aussi dynamique que celui de la France, plus encore dans certains secteurs. De nombreuses startups se créent, ce qui dynamise l’emploi. Les profils d’écoles de commerce sont donc très recherchés. Si vous rêvez de démarrer votre propre entreprise ou de travailler dans une startup après l’obtention de votre diplôme, le Canada vous accueillera les bras ouverts. Cependant, certaines formalités et conditions doivent encore être remplies, notamment via l’obtention d’un visa de travail.

 

Belgique 

Le principal atout du pays est son multilinguisme. Avec l’anglais, le néerlandais et le français, la Belgique propose un large panel de langues avec lesquelles vous pouvez apprendre et travailler. De plus, la Belgique est une destination de choix en raison de l’excellence de ses universités. 

De plus, la Belgique est un pays soucieux de sa culture avec de nombreux musées gratuits, mais ses villes historiques cachent également une atmosphère festive et animée. De nombreux bars, pubs et boîtes de nuit occuperont vos soirées étudiantes. 

Enfin, petit plus de cette destination : sa proximité avec Londres, Amsterdam, Paris et l’Allemagne !

 

Suisse

Selon le Global Competitiveness Index, la Suisse se classe au premier rang mondial pour la qualité de son enseignement supérieur. Avec des méthodes d’enseignement innovantes, un accent sur l’autonomie d’apprentissage et des installations à la fine pointe de la technologie, le cadre est vraiment défini pour une expérience de qualité.

La Suisse offre des conditions idéales pour tout stagiaire : des entreprises réputées, des salaires élevés, un climat agréable et une ambiance internationale ! Dans ce contexte, la demande de stages en Suisse ne cesse de croître.

Connue pour ses industries de la finance et de l’hôtellerie, la Suisse offre de nombreuses opportunités de formation dans tous les domaines.

 

Allemagne

L’Allemagne est l’un des premiers pays européens dont les universités proposent déjà de nombreux programmes internationaux avec un enseignement en anglais. Cela peut faciliter la mobilité des étudiants qui ne connaissaient pas ou peu l’allemand avant leur arrivée. 

Le coût de la vie en Allemagne est beaucoup moins cher que dans de nombreux pays de l’UE (France, Pays-Bas, Autriche, Belgique, etc.). Il n’est donc pas nécessaire de dépenser beaucoup d’argent pour se loger ou se restaurer sur place. Que l’étudiant s’inscrive dans le cadre d’un programme d’échange ou directement à l’université, ses frais de scolarité seront gratuits ou quasi gratuits, à l’exception d’une taxe administrative pouvant atteindre quelques centaines d’euros par an.

Enfin, l’Allemagne est un choix stratégique pour l’avenir ! Les liens politiques et commerciaux qui existent entre la France et l’Allemagne offrent des avantages aux étudiants qui étudient dans les deux pays pour construire une carrière internationale. Réaliser une partie de vos études en Allemagne vous ouvre la porte pour trouver du travail en France, en Allemagne ou dans d’autres pays européens.

 

Lire plus : RightPick rassemble opportunités internationales et talents des plus prestigieuses écoles

 

Sur environ 90 000 étudiants français ayant opté pour la mobilité, 18 % sont allés au Canada et 68 % sont restés en Europe

Finalement, la plupart des étudiants français préfèrent les pays voisins, ou les pays qui proposent une formation en français, comme le Canada, la Suisse ou l’Allemagne.

Avec un objectif d’accueillir 500 000 étudiants internationaux d’ici 2027, la France reste l’un des plus grands pays d’accueil en Europe.