A quoi sert l’incubateur ?

 A quoi sert l’incubateur ?

Beaucoup d’entrepreneurs, comme Bill Gates ou Mark Zuckerberg, ont créé leur entreprise quand ils étaient étudiants. Avoir un projet d’entreprise pendant ses études est un bon moyen de se préparer au monde du travail. D’autant plus que selon un sondage OpinionWay/Union des auto-entrepreneurs, 46 % des 18-24 ans souhaitent entreprendre.

Une étude sortie en avril 2017, émanant de la Conférence des Grandes Écoles et du groupe Caisse des Dépôts, donne un chiffre intéressant : 5,3 % des étudiants en fin de cursus créent leur propre entreprise, ce qui corrobore le sondage d’OpinionWay/Union des auto-entrepreneurs.

Lors de la création d’une entreprise, les premiers mois sont essentiels. En effet, pendant cette première phase, l’entrepreneur a besoin d’un aiguillage, mais surtout de ressources. Ressources matérielles, financières, intellectuelles, humaines, ou encore juridiques. Ainsi, l’incubateur d’entreprise en grande école est l’outil parfait, car il accompagne les jeunes entrepreneurs dans leurs premiers pas et leur permet de concilier études et entrepreneuriat. 

Ils sont aussi de plus en plus importants dans les classements et stratégies des écoles. Étant associées au monde de l’entrepreneuriat, ces structures mettent à disposition des bureaux, des informations, des ateliers pratiques et un accompagnement personnalisé, mais aussi de nombreux partenariats avec les collectivités locales pour accompagner au mieux les startups incubées.

Mais qu’est-ce qu’un incubateur ? À quoi sert-il, quels sont ses avantages pour les étudiants ? Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi rejoindre un incubateur d’entreprise est une excellente chose pour les étudiants porteurs de projets.

 

Lire plus : Qu’est-ce-que TBSeeds, l’incubateur de TBS ?

 

Le rôle d’un incubateur

Un incubateur possède un rôle très important et surtout très précis pour les incubés avec plusieurs aspects bien distincts mais très complémentaires :

  • Le réseau

Un entrepreneur qui souhaite être connu et bénéficier d’opportunités doit se créer un réseau. Ainsi, un incubateur lui permet de créer son réseau car c’est un lieu de rencontres puisque beaucoup de futurs entrepreneurs y sont aussi. L’incubateur possède aussi un carnet d’adresse de fournisseurs, de partenaires et de potentiels investisseurs. 

  • L’accompagnement

Les aspirants entrepreneurs sont suivis par des experts de leur domaine qui les forment et les challengent sur leur projet d’entreprise ce qui est très utile pour les investisseurs ayant beaucoup de contacts et d’intérêts pour les incubés. 

  • La logistique

L’incubateur permet d’avoir des locaux, des salles de réunion et du matériel informatique ( Wi-Fi, ordinateurs etc ) à disposition gratuitement ce qui est un réel avantage car c’est compliqué de louer ou acquérir du matériel au commencement de son périple entrepreneurial.

 

Les étapes à respecter pour incuber son projet 

Incuber son projet se fait d’une certaine manière et surtout dans un certain ordre que voici ci-dessous : 

  • La construction du projet

La faisabilité et le potentiel de développement du projet de l’étudiant ou du jeune diplômé sont évalués au cours d’un premier rendez-vous avec un conseiller tout comme le profil du porteur de projet avec sa capacité à entreprendre et à aller au bout.

  • La présentation devant un jury

Après avoir constitué un dossier de candidature comportant notamment une étude de marché, la problématique, une proposition de valeur (quel problème résout le produit/service) et une description de la cible visée, l’étudiant résume son projet en quelques minutes devant un jury de banquiers, de business angels, d’enseignants-chercheurs et d’anciens incubés sous forme de pitch entrepreunarial

  • La phase d’incubation

Si le projet est validé, il devient une start-up ou une entreprise. Le porteur de projet devient alors auto-entrepreneur et réalise les premières tâches relatives à son entreprise, telles que la construction de son identité visuelle (logo, charte graphique, etc.), de son site internet et de son produit/service. L’objectif est de se confronter au marché et de corriger le projet si nécessaire. Plus les problèmes sont repérés tôt, plus le rebond et l’adaptation du produit/service est simple à réaliser.

  • Présentation devant les investisseurs et clients

Grâce à l’accompagnement en incubateur, l’étudiant peut enfin présenter son projet auprès d’entreprises partenaires, de clients, d’anciens élèves et/ou élèves de l’école, mais aussi et surtout d’investisseurs.

  • Première levée de fonds

Une start-up reste incubée jusqu’à la première levée de fonds ou quand elle est jugée assez solide pour accélérer son développement seule (dans un accélérateur par exemple).

 

Lire plus : 5 conseils pour entreprendre lorsqu’on est étudiant

 

Un incubateur sert aussi les grandes écoles dans leur stratégie

Comme la compétition entre les grandes écoles de commerce est très intense, les incubateurs sont aussi scrutés, analysés et donc au cœur d’enjeux stratégiques. Cela permet aux écoles de valoriser leur savoir-faire et leur visibilité nationale et internationale. 

En France, les écoles de commerce possèdent quasiment toutes un incubateur d’entreprise. Parmi les plus renommés et reconnus, nous pensons à l’emlyon BS qui possède un des meilleurs incubateurs de France. Il ne faut pas non plus oublier :

  • Grenoble EM,
  • HEC Paris,
  • l’ESSEC,
  • SKEMA BS,
  • ESCP BS,
  • GEM,
  • AUDENCIA,
  • NEOMA,
  • TBS,
  • KEDGE.

Toutes ces écoles disposent également d’un incubateur de premier plan. 

Les incubateurs de HEC et de l’EDHEC ont leurs propres quartiers à Station F, la plus grande du monde pour l’entrepreneuriat, fondée par Xavier Niel en juillet 2017, dans le 13e arrondissement de Paris. 

 

Les incubateurs sont cruciaux, à la fois pour les étudiants-entrepreneurs et les écoles. Ces structures sont évaluées en fonction du nombre d’entreprises créées et de leur taux de survie au bout de quelques années. Dans les faits, il semble que les start-ups accompagnées aient un taux de survie supérieur à la moyenne.

L’incubateur permet aux élèves désireux d’entreprendre de se lancer dans une structure accompagnante et formatrice. En effet, au cours de l’avancée de son projet, l’étudiant-entrepreneur est guidé, conseillé et accompagné par des professionnels expérimentés pour favoriser la réussite et la croissance de son entreprise.

Les grandes écoles s’affrontent sur ce sujet, car un bon incubateur fait partie intégrante de la stratégie, en termes de visibilité et d’entreprenariat. Ces deux sujets sont très médiatisés et porteurs dans la société (lien vers l’article PGE sur l’émission de M6).