Le salaire moyen aux Etats-Unis en 2021

 Le salaire moyen aux Etats-Unis en 2021

Les États-Unis en font rêver plus d’un, et surtout pour les jeunes diplômés, lorsqu’il s’agit de partir travailler à l’étranger. Découvrir une autre vision de l’entreprise, gagner des compétences dans un domaine particulier, améliorer son CV ou encore perfectionner son anglais-américain… sont tout autant de bonnes raisons qui font que les USA sont une destination très prisée par les jeunes diplômés français qui sont à la recherche de leur premier emploi. Bien qu’à l’heure actuelle les démarches pour accéder au marché de l’emploi aux États-Unis sont devenues plus compliquées, il est toujours possible de se faire une place et de trouver le job dont vous rêvez.

Les États-Unis se positionneraient dans la moyenne dans le domaine de l’équilibre travail-vie. Après tout, s’il ne fait pas le bonheur, l’argent est tout de même important pour obtenir un meilleur niveau de vie. Et justement à ce propos, quel serait le salaire moyen aux USA en 2021 ? Planète Grandes Écoles vous propose alors de découvrir à travers ce texte un zoom sur le salaire moyen États-Unis, mais aussi certaines informations essentielles à connaître si vous voulez partir travailler aux States !

 

Partir travailler aux États-Unis !

Bien sûr, le salaire médian USA est une chose, mais il est tout aussi essentiel de connaître les conditions clés pour travailler aux États-Unis d’Amérique ! Et avant toute chose, pour pouvoir habiter et travailler aux États-Unis, il faut un visa avec un permis de travail. Autrement, il n’est possible de rester sur place que 90 jours, et, bien entendu, sans droit au travail. Il existe plusieurs types de visas adaptés à chaque catégorie de métier, portant un code alphanumérique distinct. Si vous souhaitez obtenir un emploi rémunéré (en devise américaine) aux États-Unis, vous devrez demander un visa approprié. Offrant par exemple de nombreux avantages aux détenteurs, le visa de type H-1B est attribué aux travailleurs qualifiés et aux professionnels (ingénieurs, comptables, économistes, avocats, médecins, enseignants, chercheurs, etc.).

Dans tous les cas, la demande de visa de travail est soumise à une offre d’emploi, et c’est à l’employeur d’adresser sa requête auprès du département de l’immigration puis d’obtenir une Notice of approval, indispensable à la demande de visa.

Pour ce qui est du diplôme, en général les Américains préfèrent les compétences aux diplômes, ne comprennent pas grand-chose au système français d’écoles (d’ingénieurs, de commerce, etc.) et préfèrent parfois ce qui leur est familier. La réglementation américaine ne reconnait pas d’organisme national qui homologue les diplômes étrangers, mais elle donne pouvoir à trois autorités d’évaluer cette compétence, selon le cas : l’employeur, l’école ou l’organisme de formation aux États-Unis, ainsi que les Barreaux ou Ordres des professions réglementées. À noter que les diplômés susceptibles d’obtenir un emploi qu’un Américain ne peut pas occuper et titulaires d’un diplôme français de l’enseignement supérieur (Bachelor’s degree) peuvent décrocher un visa de travail H1B.

Il existe aussi plusieurs possibilités qui permettent de travailler aux États-Unis étant étudiants. En effet, les étudiants de 18 à 28 ans peuvent décrocher un contrat de volontariat international en entreprise. Un contrat de stage ou de pair est aussi un autre moyen qui donne la possibilité aux étudiants de travailler aux USA durant 18 mois. Les détenteurs d’un visa étudiant peuvent faire une demande d’autorisation pour travailler. La durée accordée est limitée à 20 heures de travail par semaine.

 

Lire aussi : Massachusetts Institute of Technology (MIT) – Etudes à l’étranger : Antoine Yazbeck

 

Qu’en est-il alors du salaire moyen USA en 2021 ?

En termes de salaire moyen aux USA, le revenu moyen disponible ajusté net des ménages par habitant est de 45 284 USD, soit plus que la moyenne de 33 604 USD et il s’agit du niveau le plus élevé parmi les pays de l’OCDE selon ses derniers chiffres en juillet 2021. Cependant, un écart considérable sépare les plus aisés des plus modestes, car les 20 % les mieux lotis touchent près de neuf fois le montant perçu par les 20 % les moins bien lotis. Pour rappel en 2018, le salaire moyen USA annuel était de 63 100 USD avec un taux d’imposition moyen de 18% environ (en comparaison en France, il était de 44 500 USD). À l’époque, le plus bas salaire médian USA était celui de Des Moines (Iowa) avec 2630 USD, tandis que le plus haut était à Washington DC (District de Columbia) avec 4617 USD.

Par ailleurs, les économistes constatent que la pandémie et la pénurie de main-d’œuvre dopent les bas salaires aux États-Unis au point de généraliser, dans les grandes entreprises, les 15 dollars de l’heure, un salaire minimum prôné depuis longtemps par les démocrates. Malgré des offres d’emploi record, des millions d’Américains sont au chômage. Nombre d’entre eux ne veulent plus travailler pour une misère. D’autres sont contraints de refuser des emplois faute de garde d’enfants ou de profil adapté. Pour attirer les candidats, de plus en plus de recruteurs n’hésitent pas à miser gros avec non seulement des hausses de salaire, mais encore l’octroi de bonus et avantages sociaux.

Il faut noter qu’en avril 2021, le président américain Joe Biden a signé un décret visant à augmenter le salaire minimum des travailleurs contractuels du gouvernement fédéral, un pas vers la promesse de campagne d’augmenter à ce niveau le salaire minimum pour tous les salariés, et par extension du salaire moyen aux États unis. La hausse du salaire minimum pour l’ensemble des salariés du pays à 15 dollars d’ici 2025 contre 7,25 dollars actuellement, était une promesse de campagne de Joe Biden. Cette mesure doit inciter les employeurs à suivre le mouvement. Néanmoins, il faudra encore un peu de patience avant que cela puisse avoir un impact sur le salaire moyen d’un américain, puisque la mesure s’appliquera à partir du 30 mars 2022 pour tous les nouveaux contrats, puis progressivement à chaque renouvellement de contrat, chaque année pour la plupart.

 

Les meilleurs emplois aux meilleurs salaires aux États-Unis en 2021

Les États-Unis constituent l’un de ces pays où le salaire de l’heure est assez conséquent. Cependant, il y a des métiers dont les rémunérations sont largement au-dessus de la moyenne.

Figurant dans les têtes de liste, le métier de médecin fait partie des emplois les mieux payés aux États-Unis. Qu’il soit en clinique, en cabinet ou dans un hôpital public, un médecin perçoit un salaire moyen aux USA de 230 000 USD l’année. Les chirurgiens et les spécialistes gagnent un peu plus que les généralistes.

Le gérant d’entreprise ou Chief Excecutive Officer (CEO) y figure également, avec un salaire médian USA pouvant aller jusqu’à 225 000 USD par an. Pour assurer la gérance ou la direction d’une entreprise, il faut avoir un Bachelor ou un MBA généralement en management et/ou commerce.

Dans les métiers de la finance et de la comptabilité, les comptables gagnent un salaire annuel médian de 76 500 USD. Cependant, comme les experts comptables sont un groupe spécifique de comptables de haut niveau, ils peuvent gagner beaucoup plus. À l’instar des avocats, les experts comptables disposent également d’opportunités considérables. Un expert-comptable qui devient partenaire dans un cabinet comptable de moyenne ou grande taille peut générer des revenus bien supérieurs au revenu médian du groupe…

 

Lire aussi : Classement Forbes 2022 : Top 50 des universités américaines