3 livres à lire quand on étudie en école de commerce

 3 livres à lire quand on étudie en école de commerce

Étudier en école de commerce, c’est aborder différentes thématiques comme le développement personnel, la stratégie ainsi que l’argent. Nous avons justement fait une sélection de 3 ouvrages portant sur ces sujets qui pourraient intéresser les étudiants d’écoles de commerce. 

 

Les 4 accords de Toltèques écrit par Don Miguel Ruiz

« À chaque fois que vous le lisez, ce n’est pas le livre qui a changé, mais vous » est écrit en quatrième de couverture. Ce livre propose un code de conduite menant vers la voie de la liberté personnelle à travers quatre accords. C’est un ouvrage reconnu par beaucoup, capable de transformer votre vie et développer votre bonheur ainsi que votre amour.

  • Le premier accord de Toltèque : Que votre parole soit impeccable
  • Le deuxième accord de Toltèque : Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle
  • Le troisième accord de Toltèque : Ne faites pas de suppositions
  • Le quatrième accord de Toltèque : Faites toujours de votre mieux

 

L’Art de la guerre écrit par Sun Tzu

À l’origine, la stratégie est un concept militaire. Le stratège est « celui qui commande l’armée » dans la Grèce Antique. Dans le domaine militaire, il existe un livre qui a trouvé un écho dans les sciences de gestion. C’est « l’Art de la guerre » écrit au 5e siècle avant J.C par Sun Tzu, un général chinois.

L’objectif de la guerre est de contraindre l’adversaire à abandonner la lutte y compris sans combattre. Selon Sun Tzu, l’Art de la guerre c’est l’art de ne pas affronter à travers l’approche d’une stratégie indirecte.

 

Extrait intéressant : « Connais-toi toi-même, connais ton ennemi, ta victoire ne sera jamais mise en danger. Connais le terrain, connais ton temps, ta victoire sera alors totale. » Véritable livre de stratégie, il enseigne l’art de la victoire à travers différentes techniques et conseils.

Autre extrait intéressant : « Voici la règle de la guerre : si nos forces sont 10 fois celles de l’ennemi, il faut l’encercler ; si elles sont 5 fois, il faut l’attaquer ; si elles sont deux fois plus nombreuses, il faut diviser son armée en deux parties, la première pour l’attaquer de front, la seconde à revers… Si elles sont nettement inférieures de tous les points de vue, nous devons nous enfuir au plus vite ».

 

En somme, l’Art de la guerre est un livre de stratégie captivant dont le principe général est de soumettre l’ennemi sans combat. Ce principe est instructif parce qu’il peut être applicable dans sa vie. Il est connu dans le monde entier car il dépasse la stratégie militaire.

   

Père riche, Père Pauvre écrit par Robert Kiyosaki

Dans l’ouvrage Père Riche, Père Pauvre paru en 1997, Robert Kiyosaki nous explique l’éducation financière par le biais de son histoire.

Il met en avant deux types d’éducation qui ont eu un impact différent sur son éducation. Celle de son père biologique, professeur et celle son père qu’il considérait comme adoptif, entrepreneur. Il y a un père respectable de par son travail et un autre père qui est respectable mais de par sa carrière.

De plus, l’auteur nous explique plusieurs sujets comme la différence entre un actif et un passif, l’investissement et l’entrepreneuriat.

 

1er extrait : « La principale raison pour laquelle les gens sont aux prises avec des problèmes financiers est qu’ils ont passé plusieurs années à l’école, mais n’ont rien appris en ce qui concerne l’argent. Il en résulte que les gens apprennent à travailler au service de l’argent… mais n’apprennent jamais à mettre l’argent à leur service. »

Selon l’auteur, nous n’avons jamais eu d’éducation financière. À l’école, on développe notre culture générale, on nous apprend comment se comporter en société pour finalement devenir de bons employés. En revanche, ce que l’on ne nous enseigne jamais, c’est le pouvoir de l’argent.

 

2e extrait : « Les pauvres et la classe moyenne travaillent pour de l’argent. Les riches font en sorte que l’argent travaille pour eux. »

L’auteur nous enseigne que la richesse ne dépend pas forcément du salaire que l’on perçoit. Beaucoup de personnes touchent un très bon salaire mais se débattent avec leurs problèmes financiers. Cela est lié au fait que la richesse, ce n’est pas que posséder de l’argent c’est surtout un état d’esprit.

 

Dernier extrait : « La principale différence entre une personne riche et une personne pauvre est sa façon de gérer la peur. »

Pour surmonter les différentes difficultés qui se trouvent devant nous, l’auteur décrit une réalité. Il nous enseigne que beaucoup de gens peuvent être riche mais qu’ils n’en n’ont pas réellement envie, simplement par choix. Pour Robert Kiyosaki, les gens veulent être riche et le disent mais ne font rien de concret pour le devenir, ils n’aiment pas le risque, ils préfèrent la sécurité.

 

En conclusion Père riche, Père pauvre est un livre inspirant qui peut faire changer de mentalité. Il encourage les gens à prendre conscience qu’ils peuvent bien s’éduquer, financièrement parlant, et cela indépendamment du système classique.

Cependant, Robert Kiyosaki invite les lecteurs à aller apprendre avant d’entreprendre.

Même si votre objectif de vie n’est pas d’avoir votre propre business et concurrencer Elon Musk, ce livre ne peut qu’influencer positivement votre état d’esprit à évoluer.

Maxime Lescure

Rédacteur pour Planète Grandes Ecoles. Etudiant à BSB après une année de classe préparatoire ATS Economie-Gestion.