Viva Technology : le salon que l’Europe nous envie

Viva Technology : le salon que l’Europe nous envie

Après une année de pause en 2020 et une version réduite l’an dernier, le plus grand salon d’Europe dédié aux nouvelles technologies a réouvert ses portes pour sa sixième édition à Porte de Versailles. 

 

Lire plus : Remise des diplôme d’HEC : un discours retentissant

 

Le salon des professionnels des nouvelles technologies et des startups

Cette année, près de 1500 exposants sont regroupés à VivaTech pour promouvoir leurs inventions, innovations et projets pour demain. Pendant les 4 jours du salon, vous pouvez rencontrer de nombreux professionnels, découvrir les tendances de consommation et de mobilité pour demain ; ou encore voir en avant-première des produits de grandes entreprises comme Audi, Orange, LVMH…

VivaTech c’est aussi le salon des grands décideurs, des créateurs et des personnalités du monde de la tech. Marc Zuckerberg, Bernard Arnault ou encore Jack Ma ont foulé les allées de ce salon lors des 5 éditions précédentes. Année après année, Viva Technology gagne en influence et en notoriété au point d’être comparé au CES de Las Vegas – la grande messe de la Tech’ mondialement connue.

D’ordinaire ouvert seulement aux professionnels, cette édition a été marqué par l’extension des pass aux enseignants et étudiants pendant les 3 premiers jours. Ce samedi, dernier jour du salon, les portes seront ouvertes aux grand public à condition d’avoir acheté sa place au préalable.

 

Des innovations à profusion

Entre les stands dédiés à la finance verte, ou celui des produits de demain chez LVMH, on peut découvrir en avant-première le taxi volant qui doit être mis en service à Paris pour les Jeux olympiques de 2024.

Photo-Vivatech
Concept car Audi

 

C’est également l’occasion de découvrir la mobilité de demain avec un vélo électrique sans chaîne ou dérailleur ; ou encore avec ce concept car de la marque Audi.

Enfin la dernière grande thématique du salon est le Web 3.0, ou le métaverse – cette construction en réalité virtuelle censée supplanter internet et créer un espace nouveau entre la vie réelle et virtuelle.

 

Des personnalités politiques mobilisées

Après Bruno Lemaire – Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance de la France –  présent dès le premier jour du salon, les politiques ont défilés dans les allées du Paris Expo Porte de Versailles. Ce vendredi 17 juin, dernier jour du salon pour les professionnels, c’est Emmanuel Macron qui venu découvrir les startups de demain. Il en a profité pour se fixer un cap : 100 licornes françaises d’ici 2030.

Pour rappel, une licorne est une entreprise valorisée à plus d’un milliard de dollars.

Aujourd’hui la France en regroupe 27, soit 2 de plus que l’objectif des 25 fixés avant 2025 par Emmanuel Macron au début de son premier quinquennat.

La fin de sa visite a été l’occasion de fixer des objectifs européens, Emmanuel Macron étant Président du Conseil Européen jusqu’au 30 juin prochain, en affirmant vouloir voir émerger « 10 géants de la Tech européens ».

Et vous, avez-vous repéré la prochaine licorne sur les stands de VivaTech ?

Etudiant à Neoma BS sur le campus de Reims- Membre du BNEM- Rédacteur PGE et Mister Prépa