Un nouveau président élu à la Fondation emlyon business school

 Un nouveau président élu à la Fondation emlyon business school

Philippe Klocanas est élu Président de la Fondation emlyon business school. Diplômé d’emlyon business school (Programme Grande Ecole), Philippe Klocanas est co-fondateur et dirigeant de Weinberg Capital Partners créé en 2005 avec Serge Weinberg.

 

Philippe Klocanas débute sa carrière en 1986 comme auditeur chez Arthur Andersen. Entre 1998 et 2000, il s’installe à New York pour Natixis pour aider CVC dans le domaine des transactions LBO en Europe après avoir été dans celui des fusions-acquisitions chez Natixis et chez Hottinguer & Associés. En 2000, il rejoint le groupe Pinault Printemps Redoute (PPR) en tant que directeur du développement externe et participe ainsi activement au recentrage du Groupe sur la distribution et le luxe via la cession de nombreux actifs et l’acquisition de Gucci. En 2004, il est nommé directeur de la stratégie et du développement de PPR et intègre le Comité Exécutif du Groupe.

En 2005, Philippe Klocanas choisit de suivre Serge Weinberg pour lancer Weinberg Capital Partners. Un fonds d’investissement engagé qui s’est vu décerner la meilleure note A+ par les Principes pour l’investissement responsable de l’ONU en 2020. Depuis 3 ans, Weinberg Capital Partners soutient la Fondation Gary Kasparov qui vise à développer la pratique du jeu d’échecs chez les enfants et notamment les enfants les moins favorisés.

« C’est un honneur de prendre la présidence de la Fondation d‘emlyon, une école qui m’a donné l’opportunité de réaliser mes projets. Je souhaite aujourd’hui contribuer à donner cette même chance à de nombreux jeunes », déclare Philippe Klocanas, Président de la Fondation d’emlyon business school.

La Fondation emlyon business school est pilotée par un Comité Exécutif de 11 personnes, réparties dans 4 collèges représentant le fondateur, les partenaires, les personnalités qualifiées et les donateurs.

L’élection du nouveau Président de la Fondation s’inscrit dans la perspective du développement stratégique ambitieux d’emlyon business school défini dans son plan « Confluences 2025 ».

Lire plus : « Plan stratégique : où va emlyon pour 2025 ? »

 

« La réactivation de la Fondation emlyon est un enjeu majeur pour l’école afin de soutenir les étudiantes et les étudiants dans leurs projets d’études et leurs besoins de financement en toutes circonstances. Nous sommes très heureux que Philippe Klocanas, alumni et dirigeant engagé, prenne en main cette organisation et accompagne emlyon dans sa mission sociale », déclare Isabelle Huault, Présidente du Directoire et Directrice générale d’emlyon busines school.

 

La Fondation emlyon business school

Placée sous l’égide de la Fondation de France, la Fondation emlyon business school existe depuis 1993. Elle a pour mission de favoriser l’ouverture sociale et la diversité à emlyon, avec trois axes majeurs :

  • La distribution de bourses aux étudiantes et étudiants sur critères sociaux, en phase avec la stratégie de l’école d’atteindre 30% de boursiers en 2025.
  • La mobilisation de fonds de solidarité pour soutenir les étudiantes et les étudiants en situation de précarité. En 2020, la Fondation a ainsi engagé 400 000 euros pour venir en aide aux étudiantes et étudiants de l’école touché.e.s par la crise sanitaire. Plus de 220 000 euros ont également été débloqués par emlyon pour compléter ce fonds, permettant d’aider au total 641 étudiantes et étudiants.
  • Le soutien du programme égalité des chances d’emlyon : dans le cadre du programme « Trait d’Union Prépas » qui accompagne chaque année 130 préparationnaires boursiers aux concours des grandes écoles, la Fondation attribue des bourses au mérite pour aider les jeunes dans la réalisation de leur « Tour de France des oraux ». Le développement de la Fondation a également pour ambition de soutenir le programme « Trait d’Union Multi-campus Multi-quartiers » pour développer de nouveaux partenariats avec des lycées des réseaux d’éducation prioritaires et étendre aux zones rurales pour encourager les jeunes à rejoindre les formations sélectives.

Emmie Triboulet