Tout savoir sur les APL et les logements étudiants

Tout savoir sur les APL et les logements étudiants

Après avoir reçu les résultats de Parcoursup, des concours de Prépa ou bien de la plateforme MonMaster, nombre d’étudiants sont en quête d’un logement pour la rentrée à proximité du futur lieu d’études. Qui dit logement étudiant, dit souvent faire une demande d’APL.

Découvrez dans cet article de PGE tout ce qu’il faut savoir les APL !

 

Lire plus : Réforme des bourses : des premières mesures importantes pour lutter contre la précarité étudiante

Que sont les APL ?

Les Aides Personnalisées au Logement sont un dispositif permettant aux locataires de bénéficier d’une aide dans le paiement de leur loyer. Ces aides sont fixées en fonction des conditions de ressources et de plafonds variant en fonction de la composition du foyer et du lieu du logement.

Qui est éligible aux APL ?

Les APL sont versées en fonction d’un certain nombre de critères. Tout le monde ne peut donc pas y prétendre. Le site de la CAF permet de savoir si l’on y est éligible.

En effet, la CAF étudiera :

  • La situation du logement ;
  • Les éventuels revenus ;
  • La situation familiale.

À savoir : pour pouvoir toucher cette aide, un plafond de ressource précis ne doit pas être dépassé.

Les évolutions pour les APL

Depuis le début de l’année 2022, pour déterminer ses nouveaux allocataires, la CAF prend en compte ses revenus sur les douze derniers mois glissants et plus sur les ressources remontant à deux ans.

De plus, en août 2022, l’Assemblée Nationale et le Sénat ont voté la loi pour la protection du pouvoir d’achat, qui prévoit un plafond de la hausse des loyers à 3,5% et donc une revalorisation des APL de 3,5% pour couvrir leur augmentation.

Les APL sont revalorisées chaque 1er octobre en fonction de l’évolution de l’indice de référence des loyers (IRL) du 2e trimestre de l’année en cours. Pour chaque bénéficiaire, le niveau de revalorisation de son APL dépend notamment de sa ville de résidence, de sa situation familiale et de ses ressources. Le montant de l’APL va donc augmenter de 3,5% le 1er octobre 2023.

Déterminer le montant de son APL

Pour déterminer le montant de l’APL à laquelle nous aurions droit, il suffit de faire une simulation d’éligibilité sur le site de la CAF ou encore sur le site gouvernemental Mes Droits Sociaux.

Il faudra y renseigner :

  • Sa situation personnelle ;
  • Ses ressources ;
  • + toutes les informations concernant le logement.

Le site Mes Droits Sociaux permet de savoir si nous pouvons être éligible aux APL mais pas uniquement ; il permet en plus de découvrir en plus toutes les aides auxquelles il est possible d’être éligible.

 

Lire plus : Comment meubler son logement étudiant à prix réduit ?

Quel est le montant moyen et maximal des APL ?

Le montant des APL se trouve généralement entre 100 et 150 euros par mois. Le montant maximum se situera avec la hausse d’octobre 2023 à environ :

  • 267 euros d’aide par mois pour les étudiants boursiers ;
  • 218 euros par mois pour les étudiants non-boursiers.

Le versement des APL

En règle générale, le premier versement des aides intervient deux mois après la demande.

Il existe deux possibilités des réceptions de l’aide financière :

  • La première étant la réception par le locataire ;
  • La seconde, directement par le bailleur, s’il en fait la demande.

 

« L’éligibilité d’un logement aux APL n’est pas du ressort du propriétaire mais bien de la CAF. Un bailleur ne peut pas refuser les APL pour la location de son logement. La mention « éligible aux APL » sur les annonces immobilières n’a donc pas vraiment de sens. » Nicolas Goyet, co-fondateur de Flatlooker.

Obtenir son attestation de loyer pour les APL

Une fois le dossier de demande réalisé, un document intitulé « attestation de loyer » sera disponible. C’est ce document qu’il faudra envoyer à l’agence de location. Celle-ci le remplira au nom du propriétaire, puis le renverra au bénéficiaire des aides.

 

Lire plus : Les chiffres du Crous explosent : bourses, repas, nouvelles politiques…