Quitter Paris pour s’installer en province : un accélérateur de carrière ?

Quitter Paris pour s’installer en province : un accélérateur de carrière ?

Depuis la crise du COVID-19 et l’avènement du télétravail, de plus en plus de Parisiens quittent la capitale pour s’installer en province dans le but de trouver un meilleur cadre de vie. C’est le cas de Claire Perret, jeune cadre qui débute sa carrière professionnelle à Paris dans des grands groupes (Digital Marketing Manager chez Bridgestone EMEA, Social Media Manager chez HP…) ; avant de se faire repérer par la startup montpelliéraine SCOP3. Elle décide donc de quitter Paris pour cette nouvelle aventure. 

Claire Perret, Responsable marketing et communication chez SCOP3 répond aux questions que les actifs, qui hésitent à quitter la capitale pour la province, se posent !

 

Lire plus : Les employés préfèrent télétravailler, jusqu’à ce qu’ils ne le fassent plus

 

Bonjour Claire, pourriez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Claire Perret, je suis actuellement responsable marketing et communication au sein de la start-up Montpelliéraine SCOP3. Diplômée d’une école de commerce, j’ai débuté ma carrière à Paris et évolué au sein de plusieurs grandes structures (HP, Bridgestone et OPPO). C’est à l’approche de mes 30 ans, et certainement suite à la crise du Covid-19, que j’ai décidé de changer de vie et de quitter la capitale pour m’installer à Montpellier.

 

Concrètement quelles sont les missions quotidiennes d’une Responsable Marketing Digital & Communication ?

Je suis en charge de l’ensemble de la stratégie marketing et communication. SCOP3 étant une jeune start-up qui évolue sur un marché nouveau, celui du réemploi et de l’aménagement en seconde main des entreprises, mon rôle est d’identifier et d’activer les leviers offline et online afin d’augmenter la notoriété de l’entreprise, de sensibiliser les professionnels aux thématiques d’économie circulaire et d’achat responsable et de générer des projets. J’ai une casquette à la fois stratégique et opérationnelle ce qui fait que je suis amenée à travailler sur des sujets très variés au quotidien : réseaux sociaux, site web, SEO, publicités digitales, création de contenus…  

 

Lire plus : Zoom sur le métier de Responsable Marketing : salaires, compétences, formation, etc.

 

Quelles sont les compétences nécessaires pour s’orienter dans le secteur de la communication ?

Il faut être organisé et faire preuve d’une capacité d’adaptation car travailler dans la communication suppose généralement de gérer plusieurs projets / campagnes en même temps et d’échanger avec de multiples interlocuteurs, que ce soit en interne ou externe (agences, partenaires…). Ensuite, la créativité – ou savoir s’entourer d’une équipe créative, la curiosité, les qualités rédactionnelles et la maîtrise de logiciels de PAO sont pour moi des compétences fondamentales. Enfin, pour accéder à un poste de responsable dans le secteur de la communication, une organisation rigoureuse, un esprit d’analyse et une vision à long-terme seront nécessaires. 

 

Pour une entreprise, quels sont les leviers à actionner pour implémenter une bonne stratégie marketing à l’ère du digital ?

Pour mettre en place une stratégie de marketing digital efficace, il faut définir ses objectifs et bien connaître son audience. En effet, selon l’objectif, les leviers à activer seront différents. On privilégiera par exemple le SEA, l’e-mailing et le retargeting sur objectif de conversion, et plutôt les réseaux sociaux, le SEO et l’influence sur un objectif de notoriété. La connaissance de son audience cible est également clé : il faut identifier ses attentes, ses besoins afin d’activer les bons canaux et de créer le contenu adapté.

 

Lire plus : Les sites utiles pour une bonne stratégie de marketing et de communication

 

Pourquoi sont-ils si nombreux à quitter Paris ? Quels bénéfices ? Quels inconvénients ?

La crise du Covid-19 a évidemment joué un rôle : beaucoup de Parisiens, notamment dans mon entourage, ont eu envie de changer de cadre de vie, les confinements successifs ayant exacerbé leurs besoins d’extérieur et de logements plus grands. Et la mise en place généralisée du télétravail a également accéléré ces changements de vie.

Pour moi, quitter Paris, c’est effectivement gagner en qualité de vie : accéder à un logement plus grand (j’ai moi-même multiplié par 3 ma surface d’habitation), trouver un lieu de vie plus calme avec des espaces verts, le bord de mer, quitter la pollution… Mais quitter Paris, c’est également tirer un trait sur la richesse de la vie culturelle propre à la Capitale, son marché de l’emploi, son réseau professionnel et éventuellement son entourage, voire sa famille.  

 

A quels challenges doit-on faire face ?

Le marché de l’emploi à Paris est vraiment unique, il est hyper-dynamique et permet assez facilement d’évoluer, de changer de secteur… En s’installant en région, il faut être prêt à intégrer un marché de l’emploi souvent moins dynamique et plus concurrentiel (plus de demandes que d’offres). Autre challenge, sûrement le plus évident : l’intégration. Quand on s’installe dans une ville que l’on connaît peu et dans laquelle on ne connait quasiment personne, ce qui était mon cas, il faut faire quelques efforts pour s’intégrer et s’investir dans la vie locale. Mon conseil : ne pas tout comparer à Paris et ne pas parler de « Province » 😉

 

Le cadre de vie est-il réellement meilleur en province (environnement, temps de trajet, charge de travail, responsabilités, etc.) ?

Tout est une question de point de vue ! Pour ma part, j’ai choisi de m’installer à Montpellier : le bord de mer, la garrigue, le soleil… j’ai indéniablement gagné en qualité et confort de vie. Côté professionnel, j’ai trouvé rapidement un emploi qui correspondait à toutes mes attentes (un poste à responsabilités, l’opportunité de participer à un projet qui a du sens et une fourchette de salaire qui correspondait à mes prétentions salariales) mais j’ai néanmoins dû faire quelques concessions. J’ai notamment allongé mon temps de trajet quotidien par 4 (le comble !), diminué mes jours de télétravail et perdu les avantages que l’on a quand on travaille pour un grand groupe.

 

Lire plus : Pourquoi les employés des plus grandes entreprises ont-ils plus d’avantages ? 

 

Quels sont les conseils pour bien faire son choix entre Paris ou la province ?

Il faut prendre le temps d’écrire noir sur blanc ce que l’on recherche et ce que l’on est prêt ou non à quitter. C’est important de se poser les bonnes questions, de prendre le temps de se projeter et de ne pas se précipiter. Attention également à ne pas idéaliser la vie en province. Il y a aura plus d’herbe certes, mais elle ne sera pas forcément plus verte qu’à Paris ! Il faut être clair dès le début sur ses attentes, ses aspirations et être prêt à faire des concessions pour ne pas regretter son choix.

Directeur de Mister Prépa et Co-fondateur de Planète Grandes Écoles j'ai à coeur de transmettre et oeuvre pour l'égalité des chances.