Qui est le fondateur de la marque Jacquemus ?

Qui est le fondateur de la marque Jacquemus ?

La marque de mode JACQUEMUS est une marque fondée en 2009 par Simon Porte Jacquemus concevant des lignes pour homme et femme allant des souliers aux sacs en passant par les accessoires et la joaillerie. Cette dernière est avant tout connue pour ses accessoires et sacs minimalistes comme le plus connu d’entre eux : « Le Chiquito ». 

 

Jacquemus : le fondateur et son parcours

Simon Porte Jacquemus a étudié pendant plusieurs mois à l’Ecole Supérieure des arts et techniques de la mode (ESMOD) avant de fonder en 2009 ( et à seulement 19 ans) la marque de prêt-à-porter JACQUEMUS reprenant le nom de jeune fille de sa mère décédée peu de temps avant le lancement de la marque. 

En quittant ESMOD, celui-ci a mis tout ce qu’il pouvait mettre de côté afin de réaliser son rêve d’enfant. En 2009, lors de la création de la marque JACQUEMUS, le budget était de 1000 euros seulement. 

 

Les débuts de la marque Jacquemus 

Les premières collections de la marque furent donc simples afin de réduire les coûts de production et les détails onéreux. De même, la communication se devait d’être minimaliste : Simon Porte Jacquemus se présenta au monde de la mode avec ses créations simples et des amies pour jouer le rôle de mannequin. Les réseaux sociaux qui font aujourd’hui le succès de la marque furent donc des armes de communication afin de se faire connaitre : les premières collections seront présentées sur Tumblr, les premiers contacts du monde de la mode furent réalisés sur Facebook. En 2011, son défilé sauvage « Jacquemus en grève » dans les rues de la capitale française fit le buzz.

Suite à ce défilé, en 2012 il présente pour la première fois une collection à la Fashion Week de Paris. Par la suite, il sera nominé deux fois pour le Prix LVMH avant de remporter le Prix Spécial du jury lui offrant une reconnaissance des critiques mais également des personnalités comme Kendall Jenner ou Bella Hadid. 

L’objectif de Simon Porte Jacquemus est de raconter une histoire à travers sa marque, d’avoir un véritable « story-telling » derrière ses vêtements afin de donner vie à ses collections. Ainsi ses collections comme « Le Souk » pour l’automne/hiver 2018, « Le Gadgo » son défilé homme printemps/été 2019 ou encore le défilé « Le coup de soleil » pour le printemps/été 2020 possèdent chacun leur « story-telling » et leur atmosphère propre.

Enfin, les valeurs de la marque sont à la fois un désir de rendre le luxe plus accessible (usage des réseaux sociaux, production européenne et non française des vêtement afin de maintenir des prix qui restent accessibles pour du luxe) , une volonté de mettre en lumière le Sud et le style méditerranéen tout en créant des défilés solaires avec des mannequins tout en sourire. 

 

Jacquemus : nouveaux défis et nouvelles stratégies 

Depuis 2019, la marque JACQUEMUS propose des collections pour les hommes en plus de celles déjà existantes pour les femmes.

La stratégie JACQUEMUS réside dans une volonté de se démarquer dans le monde de la mode et de proposer des concepts sans cesse innovants. Ainsi, le créateur a décidé de lancer des pop-up stores éphémères et innovants sous forme de « distributeurs automatiques ». En effet, entre le 3 décembre 2021 et le 5 décembre 2021 au 16 rue de Richelieu dans le premier arrondissement de Paris, JACQUEMUS a lancé son premier pop-up store entièrement rose ouvert 24h/24h. Le but était de présenter la version rose du sac « Le Bambino Long ». Le créateur a exporté ce concept dans la ville de Milan en Italie au cours du mois de février 2022. Pour le créateur, le but est de créer une expérience de « fun retail » pour le consommateur : « Il ne s’agit pas seulement d’acheter : c’est également une expérience, un concept » explique Simon Porte Jacquemus. 

La marque se démarque également en collaborant avec des personnalités en vogue et surtout singulières. Ainsi pour la collection « Le Splash » , le créateur s’est associé au rappeur portoricain aux 9,1 milliards de streams en 2021 et aux 37,7 millions de followers : Bad Bunny. C’est un « puissant outil marketing » pour la marque française. L’impact fut d’ailleurs immédiat, puisque 24 heures seulement après la publication, les images comptabilisaient déjà 600 000 « likes ». Cette collaboration était également intéressante pour la marque aux 4,1 millions d’abonnées sur Instagram en terme « d’identité de marque ». En effet, Bad Bunny représente ce mouvement de la « nouvelle masculinité » allant vers la « fluidité des genres ». La marque a déjà habillé des personnalités comme Dua Lipa, Rosalia ou encore Aaron Piper. 

 

Jacquemus : un acteur du nouveau monde de la mode

Depuis juin 2021, la marque JACQUEMUS a décidé de s’éloigner du calendrier habituel des collections des maisons de mode en se ne se fixant plus sur les saisons. Selon Simon Porte Jacquemus l’intérêt est d’aller vers « une approche plus moderne et adaptable » en proposant par exemple les vêtements des collections présentées directement à la vente après le défilé. 

La marque au budget de 1000 euros lors de son lancement en 2009 a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires d’un peu plus de 20 millions d’euros. 

Le dernier défilé en date de la marque « Le Splash » à Hawaii en 2022 prenant en compte la culture et la population locale nous donne un indice sur le succès de la marque. En effet, JACQUEMUS se veut inclusive et représentative tout en limitant l’impact écologique de son défilé. Simon Porte Jacquemus nous guide vers ce que la mode doit être et devra continuer à être dans le futur : le reflet d’un respect de la diversité et d’un respect de l’environnement. 

Passionné par l'industrie de la mode depuis mon plus jeune âge, j'écris des articles et j'interviewe des personnalités travaillant dans le secteur de la mode et du luxe afin d'aider les étudiants en école de commerce qui souhaitent travailler dans ces secteurs à en savoir davantage.