COVID-19 : 1 Jeune sur 5 ne souhaite pas se faire vacciner

 COVID-19 : 1 Jeune sur 5 ne souhaite pas se faire vacciner

Alors que le Président Macron a pris la parole ce jeudi 25 mars pour justifier sa stratégie vaccinale, étrillée par l’opinion publique, le sujet plus général de la COVID-19 cristallise bon nombre de questionnements chez les Français.
 
Dynata, la plus grande plateforme de data tierces au monde, a interrogé plus de 1 000 répondants français la semaine du 15 mars 2021, pour saisir les comportements, les inquiétudes, mais aussi leur consommation du média dans un contexte sanitaire, économique et social sans précédent. Cette étude a été conduite aux Etats-Unis, au Royaume-Unis, en Allemagne, en France et en Australie.
 
A l’échelle française, voici les grandes tendances :
 

Si tant est qu’ils s’en soucient, la pandémie réveille chez les Français des inquiétudes sur plusieurs pans :  

  • Près de 7 Français sur 10 (69%) déclarent être inquiets à propos de la disponibilité des denrées alimentaires ; en dehors de nos frontières, cette proportion s’élève à près de 8 Allemands sur 10 (79,9%) contre près de 6 Américains sur 10 (58,6%) ;
  • 1 Français sur 5 (19,3%) se montre soucieux sur le plan de leur santé, une tendance bien moins inscrite que chez nos voisins britanniques (31,7%) ;
  • 10,5 % des Français sont préoccupés par le sort économique du pays, un élan qui s’inscrit plutôt chez les jeunes (22,9% des 18-24 ans), les personnes au foyer (33,3%) ainsi que chez les étudiants (1 étudiant sur 4).

 
La consommation et la confiance des Français en matière d’informations sur la COVID-19 :

  • 6 Français sur 10 (60,5%) s’informent auprès des personnels de santé, plus d’1 Français sur 2 auprès du gouvernement (52,2%), 1 Français sur 3 sur les Réseaux Sociaux (29,7%).
  • Les réseaux sociaux remportent un plébiscite auprès des 18-24 ans qui les utilisent pour se renseigner sur la pandémie à 59,5%
  • Près d’1 Français sur 7 (14,9%) ne fait pas confiance au gouvernement sur ce qu’il rapporte de la pandémie
  • 4 Français sur 10 (40,7%)  avouent avoir “un peu” confiance dans les réseaux sociaux, contre 24,1% des Allemands 
  • 13,3 % des Français ont avoué avoir accru leur utilisation des Internets pour s’informer en période de COVID-19
  • 1 Français sur 3 (33%) estime que la France n’a pas mieux ou moins bien géré la crise du COVID-19 ; seuls 5,8% des Français croient que son pays se situe parmi les meilleurs dans la gestion de la pandémie

 
Quels horizons se dégagent ? Y aura-t-il un terme à l’épidémie de COVID-19 ?

  • Près d’1 Français sur 4 (23,1%) pense que la vie ne sera plus jamais la même, contre 13,3% aux Etats-Unis et 14,6% au Royaume-Uni
  • 69% des Français continueront à porter un masque ;
  • 18% des Français pensent qu’ils ne prendront plus l’avion, même si le gouvernement établit qu’il est possible de reprendre des activités normales en toute sécurité.
  • 24,5% des Français prendront moins ou légèrement moins l’avion, après avoir réfléchi à leur manière d’agir pendant la pandémie et leur expérience du confinement ;
  • Près d’1 Français sur 4 (23,6%) pense partir en vacances dans les 3 mois qui suivront l’annonce d’un retour à une vie normale par le gouvernement.

 
Et le vaccin dans tout ça ?  

  • Près d’1 Français sur 3 essaiera d’obtenir le vaccin immédiatement dès qu’il sera disponible pour lui ; chez les plus de 75 ans, cette proportion augmente à 60% ;
  • 1 Français sur 7 ne souhaite pas se faire vacciner du tout (14,6%), un constat partagé par une partie des 25-34 ans (22,9%)
  • 3 Français sur 10 de 45 à 54 ans attendront qu’il soit disponible depuis un certain temps et que beaucoup de personnes l’aient déjà reçu pour s’assurer qu’il est sans danger.