Arts et Métiers dévoile sa nouvelle identité !

Arts et Métiers dévoile sa nouvelle identité !

Face à une société qui doit s’adapter à la réindustrialisation durable et en appréhender tous ses enjeux, Arts et Métiers a souhaité exprimer la force et la raison d’être de sa communauté. Pour ce faire, l’école a annoncé une refonte de son identité de marque, porteuse d’engagements individuels et collectifs : leaders des industries responsables.

 

Lire plus : Le Double-diplôme KIT/Arts et Métiers fête ses 25 ans

 

Former des ingénieurs responsables

La mission d’Arts et Métiers est de former des ingénieurs spécialistes des technologies durables : des ingénieurs capables de concevoir des produits et systèmes respectueux de l’environnement, mais aussi de contrôler une organisation industrielle en maîtrisant les risques et les coûts.

La formation délivrée à l’École nationale supérieure des Arts et Métiers s’appuie sur trois piliers :

  • Un référentiel de compétences international
  • Une expérience de la réalité industrielle
  • Une intégration de l’impératif de neutralité carbone

 

Le référentiel international CDIO : imaginer, concevoir, réaliser et exploiter (CDIO en anglais) des systèmes dans un contexte sociétal et d’entreprise, a été imaginé en réponse aux critiques des industriels qui constataient que les étudiants diplômés, bien que techniquement compétents, manquaient de nombreuses capacités requises dans des situations d’ingénierie réelles. Par conséquent, quatre volets ont été déterminés pour la formation des ingénieurs :

  • Les connaissances scientifiques et techniques
  • Les compétences personnelles et professionnelles 
  • Les compétences interpersonnelles (travail en groupe et communication) 
  • Les compétences propres aux métiers de l’ingénieur

Une des particularités du CDIO est l’amélioration constante grâce à un processus d’assurance qualité aux objectifs plus élevés que l’accréditation.

 

Une nouvelle identité en faveur des nouvelles transitions

Le changement majeur de l’identité d’Arts et Métiers réside dans l’intégration, à la rentrée 2022-2023 des quatre scénarios transition(s) 2050 de l’Ademe (génération frugale, coopération territoriale, technologies vertes, pari réparateur). Ces scénarios regroupent quatre manières pour la France d’atteindre la neutralité carbone en 2050, en empruntant des voies qui correspondent à des choix de société différents. Lors des nombreuses activités applicatives qui ponctuent leur formation, dont les projets, les étudiants devront positionner leur réponse dans un des scénarios de l’Ademe et prendre en compte les contraintes spécifiques de ce scénario.

« Nous prenons l’engagement de changer nos façons de faire, de former et informer nos étudiants et personnels. On ne fera pas la transition, sans de nouvelles compétences de nos jeunes ingénieurs pour construire des infrastructures durables et des villes intelligentes » Laurent Champaney, directeur général d’Arts et Métiers.

 

Travailler pour des industries engagées et développer des entreprises responsables

Pour atteindre ces objectifs, Arts et Métiers Alumni peut s’appuyer sur son ancrage territorial et sur l’efficacité de ses groupes professionnels pour renforcer l’engagement de ses membres dans l’industrie, l’entreprise et la société. Une centaine de groupes régionaux en France multiplient les liens entre l’École, les alumni et les entreprises. Ils se révèlent particulièrement utiles lorsqu’ils sont situés dans le bassin de recrutement d’un des huit Campus de l’École.

Pleinement engagée dans la démarche commune avec l’École et l’Union des élèves, Arts et Métiers Alumni « Soce » entend appuyer l’engagement des ingénieurs Arts et Métiers dans l’avènement d’industries responsables et renforcer leur influence dans la transformation environnementale, sociétale, industrielle et numérique en France.

 

« Depuis plus de deux siècles, les Gadzarts sont les acteurs incontournables de l’industrie. Aujourd’hui, ils se doivent d’apporter une réponse aux enjeux sociétaux et environnementaux », explique Thierry Lucotte, président d’Arts et Métiers Alumni.

 

Lire plus : Rencontre avec Ayoub, étudiant à Arts et Métiers & CentraleSupélec

Rédactrice en chef de Planète Grandes Ecoles et étudiante à TBS, j'ai à coeur d'aider les étudiants à mettre toutes les chances de leur côté pour réussir !