Qui sont les « licornes » françaises ?

 Qui sont les « licornes » françaises ?

Ces starts-ups alimentent chaque mois l’actualité économique du pays, elles sont le symbole de la puissance économique française et leur essor est un enjeu pour le gouvernement. De fait, les licornes ou ces starts-ups valorisées à plus d’un milliard de dollars américains, reflètent la qualité d’une économie orientée dans le secteur de la « tech »?

Lire plus : Qu’est ce qu’une licorne en économie ?

 

Qui sont les licornes françaises ?

Année d’émergenceNom de la sociétéDomaine d’activité de la sociétéNombre d’années pour devenir une licorne
2015VeepeeE-commerce14 ans
2015OVHcloudTraitement et hébergement de données/Cloud16 ans
2015BlablacarCovoiturage9 ans
2018DeezerEcoute de musique en streaming11 ans
2019IvualaLogiciel de gestion des achats19 ans
2019DoctolibMise en relation entre patients et professionnels de la santé6 ans
2019MeeroMise en relation de photographes et de clients5 ans
2020MiraklE-commerce9 ans
2020VoodooGaming7 ans
2021Vestiaire CollectiveE-commerce12 ans
2021ContentsquareRécolte et ventes de données informatiques13 ans
2021AlanAssurance5 ans
2021Back MarketE-commerce (électronique reconditionnée)7 ans
2021LedgerCybersécurité de cryptomonnaies10 ans
2021Shift TechnologyDétection de fraude à l’assurance8 ans
2021AircallTéléphonie d’entreprise basée sur le cloud7 ans

Bien que ces licornes puissent venir de secteurs d’activité différents, on observe que ces dernières sont majoritairement présentent dans le secteur de la « tech », avec de nombreuses sociétés dont l’activité se concentre sur le e-commerce, la relation de professionnels et de particuliers, ou la mise en place de logiciels. Ces starts-ups sont pour la plupart assez « jeunes » ce qui souligne leur essor rapide, facilité avec les modes de consommation de plus en plus dématérialisées aujourd’hui. On recense aujourd’hui seize licornes en France, alors qu’il y en avait » seulement » quatre en 2018.

Lire plus : les plus grosses levées de fonds de la French Tech !

 

Quelle valorisation pour les licornes françaises à l’échelle mondiale ? 

Du diagramme fourni par Statista, on observe qu’en décembre 2020 la licorne française la plus valorisée est Blablacar à 1,7 Md$ loin derrière des licornes comme Space X ou ByteDance. On constate donc que la France ne possède aucune « décacorne » (Start-up valorisée à plus de 10 Md$).

 

De faibles valorisations des licornes françaises à relativiser ?

La faible valorisation des licornes françaises traduit des levées de fonds moins importantes au sein des start-ups françaises mais qui pourraientt finalement contribuer à leur survie comme l’explique cette citation de la Direction Générale du Trésor paru juin 2021. « Les scale-ups (startups à fort potentiel en phase d’accélération) tricolores lèvent moins de fonds que les startups européennes ou américaines, leurs chances de survie semblent néanmoins meilleures ».

Si l’actualité autour des licornes intéresse autant c’est parce que le pouvoir de ces dernières peut être considérable à long terme sur la croissance et l’emploi. Elles pourraient ainsi permettre de retrouver une forme de souveraineté numérique face aux géants américains et chinois du secteur. C’est pourquoi Emmanuel Macron avait fixé en 2019 l’objectif d’avoir « au moins 25 licornes », un objectif pas loin d’être rempli avec la croissance actuelle des startups françaises. 

Iyad Ben Abdelatif