FrenchTech : Top 10 des levées de fonds en 2020

 FrenchTech : Top 10 des levées de fonds en 2020

De nombreuses startups françaises ont réussi à décoller en 2020 et à se faire connaître sur la scène internationale, c’est notamment ce que relève un récent article de Statista Selon Tristan Gaudiaut, l’auteur de ce dernier, « malgré un environnement économique difficile, les startups françaises s’en sont globalement plutôt bien tirées l’année dernière », c’est notamment ce que montre le baromètre sur les investissements publié par le cabinet EY. 620 opérations ont été réalisées en 2020 pour un montant de 5,39 milliards d’euros, un record en France, avec une croissance de 7% contrairement à l’année 2019 (5,03Mds€ pour 736 opérations). Mais quelles sont ces entreprises qui font briller la France à l’international ?

Classement des meilleures levées de fonds en 2020

ClassementEntreprisesMontant des fonds levés en 2020 (millions d’euros)
1Voodoo400
2Mirakl256
3Ÿnsect 190
4Ecovadis182
5Contentsquare173
6Sendinblue140
7ManoMano125
8BackMarket110
9Qonto104
10Kinéis100

Se trouvant dans une pluralité de secteurs d’activité : Jeux vidéo, Marketplace, agroalimentaire, RSE, édition de logiciels, e-commerce, néo-banque, télécoms, ces 10 premières entreprises ont à elles seules contribué à 1,78Mds d’euros soit près d’un tiers du montant levé en France l’an dernier.

Concernant Voodoo, il s’agit d’un montant estimé mais non confirmé par l’entreprise. Cette dernière créée en 2013 par Laurent Ritter (Rennes SB) et Alexandre Yazdi (Polytech Nanwy), est spécialisée dans l’édition de jeux vidéo. Après avoir levé 200 millions de dollars en 2018, la société française réitère cette année avec un montant estimé à plus du double.

Mirakl est une marketplace, fondée par Philippe Corrot et Adrien Nussenbaum (HEC Paris – NYU Stern) et est actuellement considérée comme l’un des leaders mondiaux des places de marché du commerce électronique. Comme pour Voodoo, l’entreprise créée en 2011 n’en est pas à sa première levée de fonds puisqu’elle en a déjà réalisé 4 auparavant. La dernière en date place la société dans une autre dimension du fait qu’elle devient la 10e licorne française avec une valorisation supérieur à 1,5Mds de dollars.

Fondée par 4 anciens diplômés d’écoles de commerce et d’ingénieurs en 2011, Ÿnsect est spécialisée dans l’élevage d’insectes et leur transformation en aliments à destination des animaux domestiques mais aussi des élevages. En 2014, l’entreprise a gagné le prix de l’innovation mondiale ainsi que le prix de l’entreprise Cleantech, lui permettant de réaliser une première levée de fonds de 1,8 million d’euros cette même année.

Ecovadis est la première plateforme collaborative de notation de la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Cette dernière souhaite se développer à l’international en attaquant les marchés américain et asiatique et à pour se faire réalisé une levée de plus de 182 millions d’euros.

Contentsquare surfe sur la vague digitale depuis 2008, en proposant aux marques de créer de meilleures expériences digitales sur leurs sites web, mobile et Apps. Son fondateur et diplômé de l’ESSEC, Jonathan Cherki, a pour ambition de créer un monde où chaque interaction digitale améliore la vie des utilisateurs.

Sendinblue est une entreprise française qui édite une suite logicielle Saas de marketing relationnel à destination des PME. Fondée par Armand Thiberge (Polytechnique – Sciences Po – ENSAE) et Kapil Sharma en 2007, la société axée sur un modèle B2B a vocation à concurrencer les géants américains du secteur.

L’entreprise originellement créée sous le nom de MonEchelle, est renommée en 2015 sous le nom de ManoMano que l’on connait aujourd’hui. Ce site de e-commerce est spécialisé dans le bricolage et le jardinage, est actuellement présent dans plusieurs pays européens et a pour but de s’étendre à l’échelle mondiale, d’où la nécessité de cette levée de fonds.

BackMarket, est une plateforme de e-commerce française spécialisée dans l’électronique fondée par des diplômés de l’IESEG, CELSA et de l’Université Paris Diderot. Créée en 2014, cette entreprise qui sert d’intermédiaire entre particuliers et professionnels du reconditionnement en est à sa quatrième levée de fonds. En , le confinement dû à la pandémie de Covid-19 permet à l’entreprise de doubler ses ventes par rapport à la période précédente.

Qonto est une néo-banque créée en 2016 par Alexandre Prot (HEC Paris – INSEAD) et Steve Anavi (EPFL – INSEAD). L’entreprise a su supporter la pandémie de la COVID-19, puisqu’elle a dépassé la barre des 100 000 clients en juillet dernier. Après une double levée en 2017 s’élevant respectivement à 1,6 millions et 20 millions d’euros, cette néo-banque voit les choses en grand pour son futur.

Kinéis, n’est pas une entreprise à proprement dit mais plus un projet qui assure la continuation du système Argos initié à la fin du XXè siècle. C’est un projet français de constllation et de nano-satellites destinés à fournir des services d’Internet des objets (IoT) par satellite.

Finalement, le point en commun qu’ont l’ensemble de ces entreprises, sont qu’elles n’en sont pas à leur première levée de fonds, la plupart en ont réalisé une ou plusieurs quelques années auparavant, mais surtout : elles souhaitent développer leur projet entrepreneurial sur la scène mondiale. 

Dorian ZERROUDI

Directeur de Mister Prépa et Co-fondateur de Planète Grandes Écoles j'ai à coeur de transmettre et oeuvre pour l'égalité des chances.