Green Fashion Revolution, le projet qui concilie mode et respect de l’environnement

 Green Fashion Revolution, le projet qui concilie mode et respect de l’environnement

Rencontre avec Paul et Ophélie, étudiants à emlyon, à l’initiave du projet Green Fashion Revolution, qui cherche à implémenter une mode plus responsable !

Bonjour Paul et Ophélie pouvez-vous vous présenter ?

 Paul : Bonjour, alors moi c’est Paul, j’ai 21 ans et j’ai intégré l’emlyon en septembre 2019 après une classe préparatoire HEC. Je souhaite travailler dans la finance mais j’ai toujours eu une forte attirance pour la mode. L’année dernière je suis entré chez Dress Code, l’association de mode de l’école depuis 2009. C’est d’ailleurs au sein de l’association que j’ai rencontré Ophélie, je la laisse se présenter.

Ophélie : Bonjour je m’appelle Ophélie j’ai également intégré l’emlyon en 2019, mais après une licence d’économie à la Sorbonne. Je suis comme Paul membre de l’association Dress Code que j’ai intégré car j’ai une très forte appétence pour la mode et la joaillerie, je veux d’ailleurs poursuivre ma carrière dans ce secteur. En discutant entre nous et avec d’autre membres de l’écoles, on a discuté de nos passions mais aussi des problématiques qu’elles généraient. La vision d’une mode plus éthique et responsable nous semblait un enjeu déterminant du secteur, nous avons donc voulu agir pour la promouvoir et trouver des solutions efficaces.

 

Avec 3 autres étudiants d’emlyon vous avez impulsé un makers’ project, de quoi il s’agit ?

 Ophélie : Un maker’s project est un projet néessaire à la validation du Programme Grande Ecole de l’emlyon business school. Nous devons en réaliser 1 à 2 en fonction de la voie que nous avons empruntée avant d’entrer à l’école. Il peut prendre plusieurs formes, que ce soit être la création d’une entreprise, la rédaction d’un livre, la création d’une association ou encore un concours. Il doit simplement s’agir d’un projet concret, et nous sommes accompagnés d’un professionnel qui nous guide et peut répondre aux interrogations intervenant dans notre démarche.

Paul : Donc en février dernier, avec 3 autres étudiants de l’em dont une de Dress Code et un membre du réseau Genius, l’association d’entreprenariat de l’emlyon nous avons décidé de profiter de cette opportunité académique pour réaliser le projet Green Fashion Revolution qui est un concours d’entreprenariat sur la mode éthique et durable.

 

Vous avez lancé Green Fashion Revolution, en quoi ça consiste ?

Paul : Nous nous sommes mis d’accord sur le fait que la mode est un sujet paradoxal. D’un côté c’est un secteur qui génère des millions d’emplois, qui permet de faire vivre des millions de personnes à travers le monde mais qui d’un autre côté est une industrie extrêmement polluante. Pour citer un exemple, une tonne de textile produit génère environ 17 tonnes d’équivalent en CO2 car toutes les étapes nécessaires à l’élaboration d’un vêtement consomment beaucoup d’énergie et produisent des gaz à effet de serre. C’est vraiment énorme !

C’est pourquoi nous souhaitons d’agir de façon concrète aujourd’hui. Nous ne voulions pas d’un projet qui dure seulement 4 mois et qui soit restreint seulement aux étudiants de l’em mais quelque chose qui ait un impact plus large et sur le long terme. C’est pourquoi nous avons choisi de lancer un concours d’entreprenariat, Green Fashion Revolution. Ils pourront développer un projet innovant autour de cette thématique et seront accompagnés tout le long du processus. Le but est que leur projet soit vraiment personnel, et qu’il constitue une belle innovation pour le monde de la mode.

 

Quel est votre objectif avec ce projet ?

Ophélie : Comme nous l’avons mentionné plus tôt, nous cherchons à promouvoir la vision d’une mode plus responsable auprès des étudiants comme auprès de la région lyonnaise et des professionnels du secteurs grâce à ce concours inédit et novateur. Il est important de stimuler l’innovation dans l’industrie du textile, et ce concours pourra totalement pousser et mettre en valeur les idées de certains étudiants. Il donnera par la même occasion une opportunité à ces étudiant de faire émerger leur potentiel créatif dans ce contexte particulier.

 

Comment avez-vous réparti vos tâches et quel est votre degré d’implication dans ce projet ?

 Paul : Nous avons attribué une responsabilité à chacun des 5 membres du groupe. Par exemple, Ophélie est la cheffe de projet, Thelma est responsable de la communication, Guillaume du démarchage des partenaires, Chloé de la gestion des participants et je suis en charge de la dimension. Néanmoins, nous nous aidons tous sur les missions les importantes. Chloé est par exemple pour l’instant sur la communication car il n’y a pas encore de participants à gérer.

Concernant notre degré d’implication ces temps-ci, le projet est en pleine préparation, et il commence à avoir une dimension concrète car nous avons déjà commencé une vraie communication sur celui-ci, que ce soit du côté de nos partenaires, de nos réseaux sociaux et des écoles lyonnaises. Il nous prend donc un temps considérable, même si c’est un plaisir de le réaliser et de le voir grandir !

 

Comment va se dérouler le concours ?

 Ophélie : Le concours se déroulera sur 4 semaines du 28 juin au 26 juillet 2021. Nous prévoyons pour l’instant 10 équipes composées de 5 personnes chacune. Elles seront coachées par des professionnels de la mode, du marketing et des entrepreneurs tout au long du développement de leur projet. À l’issue des 3 premières semaines, elles devront nous remettre un business plan complet de leur projet. Nous sélectionnerons alors les 5 groupes avec le projet le plus avancé et le plus prometteur qui pourront performer un pitch en présentiel sur Lyon la semaine suivante auprès de professionnels et de professeurs qui jugeront leur projet.

Des lots prestigieux seront alors attribués aux 3 équipes gagnantes selon le classement de notre jury, et leur permettront ainsi de concrétiser et de développer leur projet s’ils le souhaitent.

 

Qui peut y participer ?

 Paul : Tous les étudiants lyonnais, qu’ils soient en école de mode, d’ingénieur, de commerce ou tout simplement qu’ils disposent d’une forte attraction pour l’univers de la mode et de l’entrepreneuriat, peuvent s’inscrire et participer.

Il leur suffira d’envoyer leur candidature en groupes de 5 personnes, soit un formulaire d’inscription et une courte vidéo de motivation où sera formulée leur idée de projet à développer. Les étudiants qui désirent s’investir dans le concours mais n’ont pas de groupe avec qui postuler, ils pourront nous envoyer un message sur nos réseaux ou un mail afin que nous puissions les mettre avec d’autres personnes dans le même cas.

 

Vous cherchez des partenaires de quels types ?

 Ophélie : Nous sommes fiers d’avoir conclu des accords avec des partenaires de qualité tels que le premier incubateur mode en France Creative Valley, qui se situe à Station F, l’Institut Français du Textile et de l’Habillement, la marque de mode éco-responsable FAGUO, l’institut de l’éducation nationale du GRETA ou encore l’incubateur de l’emlyon business school.

Nous cherchons aujourd’hui à poursuivre nos accords avec de nouvelles marques responsables ou organisations qui souhaitent promouvoir une mode éthique. Nous voulons parler de leur engagement au travers de dons en nature (formations, bijoux ou vêtements responsables…) ou financiers dans le but de réaliser la cérémonie finale qui rassemblera de nombreux acteurs du secteur et les étudiants participants au projet.

 

Avez-vous envie de continuer ce projet dans les années à venir ?

Paul : Ce serait vraiment super oui ! Cependant, nous sommes pour la plupart en fin d’étude et nous avons conscience que l’énergie mobilisée pour la création de ce concours ne sera peut-être pas compatible avec nos vies professionnelles respectives…

Cependant à l’emlyon, nous avons la possibilité de faire une sorte de « passation de maker’s project ». Nous pourrons alors sélectionner un nouveau groupe d’étudiants sensibles à cette cause et qui aura l’occasion de réaliser une seconde édition de Green Fashion Revolution. Ce serait magnifique de voir ce projet se perpétuer au fil des années chez les étudiants de l’école.

 Ophélie : De plus, nous sommes en partenariat avec le NOISE de l’emlyon afin d’obtenir le label Ecollab dans les catégories Solidaire et Communication une fois le projet réalisé. Les autres éditions du concours pourront alors arborer cette distinction.

 

Le mot de la fin ? 

Merci de nous avoir donné l’opportunité de parler de ce beau projet qui nous tient à cœur ! Si vous êtes intéressés et que vous êtes étudiants à Lyon, nous vous encourageons à envoyer votre candidature. Si vous aimez le projet et que vous voulez suivre ses avancées, venez nous suivre sur nos réseaux sociaux :

Instagram : concoursgfr

Facebook : Green Fashion Revolution