GEM ONU : la Géopolitique au coeur de Grenoble Ecole de Management

 GEM ONU : la Géopolitique au coeur de Grenoble Ecole de Management

Rencontre avec Valentin Moreau, président de GEM ONU, l’association qui promeut la géopolitique et les relations internationales au sein de Grenoble EM.

 

Bonjour Valentin, peux-tu te présenter ?

Bonjour, je m’appelle Valentin MOREAU, j’ai 22 ans. Après une année de césure à Vancouver au Canada, puis un DUT Gestion des Entreprises et des Administrations, j’ai intégré Grenoble Ecole de Management. Aujourd’hui je suis en Master 1, et je suis Président de l’association GEM ONU.

 

Peux-tu nous présenter GEM ONU, en quoi ça consiste ?

GEM ONU c’est l’association de Géopolitique et Diplomatie de Grenoble EM. Une association née il y a tout juste 5 ans, et forte de 65 membres. Nous participons et organisons des Model United Nations (MUN), qui sont des simulations des Nations Unies lors desquelles nous représentons un pays en tant que « Delegate », débattons de projets, et adoptons des résolutions soumises à l’ensemble des participants.

GEM ONU c’est aussi d’autres évènements comme le Hult Prize et Alpes 20, avec sa propre Tribune publiant sur notre site web, des articles et des vidéos YouTube sur l’actualité internationale. 

 

Quelles sont les actions que vous réalisez tout au long de l’année ?

  • Le HNMUN et NMUN : Parmi les simulations onusiennes les plus prestigieuses, le Harvard National Model United Nations et le National Model United Nations de New York nous permettent de participer à des simulations avec des étudiants du monde entier. Une opportunité pour GEM ONU de démontrer son savoir-faire en s’imposant dans les débats et en gagnant des Awards.

  • Hult Prize : Un concours mondial d’entreprenariat social en partenariat avec la fondation Bill CLINTON et les Nations Unies. GEM ONU est le seul campus d’école de commerce de France à recevoir cet événement. Les gagnants, accompagnés par GEM ONU et GEM Entreprendre, sont ensuite directement « qualifiés » pour participer à la finale Européenne.

  • Alpes 20 : Un sommet ouvert à tous les étudiants du bassin Grenoblois. Accompagnés par des spécialistes, les participants abordent les thèmes du G20 sous la forme d’une table ronde. L’objectif est d’élaborer un document de synthèse à la délégation française du Youth 20 (« G20 des jeunes »), et ainsi, permettre à la voix des étudiants de se faire entendre et apprécier.

 

Concrètement, qu’apprenez-vous à travers GEM ONU ?

Aujourd’hui, la Géopolitique est « la culture Générale du Monde moderne » pour emprunter les mots de notre Directeur Général Adjoint, Jean-François FIORINA. Dans cette optique, nous nous formons à la compréhension de cette culture via la rédaction d’articles ou la réalisation de vidéos. De surcroit, grâce aux expériences des MUN, GEM ONU nous donne l’occasion de prendre régulièrement la parole en public, une excellente façon de préparer l’avenir. Idem concernant les négociations dans un cadre de travail international, le networking et la réflexion géopolitique. Tous ces exercices en situation réelle sont le meilleur moyen de nous aguerrir et de travailler les points clés essentiels pour devenir les Managers de demain.

 

Quel est votre évènement majeur ?

L’évènement vitrine de l’association est le GEMUN, notre expérience onusienne. Cette année, en raison des conditions sanitaires, cet événement se déroulera en ligne, les 5 & 6 Mars. Le programme de cette année est le suivant : Vendredi, Gestion de Crise; et Samedi, une simulation de l’ONU. L’accès à cet événement est gratuit, accessible à tous, en anglais et en français. Pour y participer, il suffit de former un binôme de « Delegate ». Ensuite, le temps d’un week-end, venez-vous fondre dans la vie d’un diplomate au rythme de l’ONU. Une expérience qui vous le verrez, sera riche d’enseignements…

 

Comment se déroulent les recrutements dans votre association ?

Pour postuler à GEM ONU aucun prérequis, si ce n’est d’être étudiant à l’école. Il suffit de remplir un questionnaire, et de passer un entretien. Aucun attendu particulier durant ce processus de sélection. Nous sommes en quête de membres curieux, et désireux d’en apprendre plus sur la Géopolitique. Il est également nécessaire d’être motivés afin d’organiser et de participer aux évènements à la vie de l’association. La maîtrise de l’anglais est indéniablement un plus, car les simulations auxquelles nous participons sont d’envergure internationale. Pas d’inquiétude cependant. Les membres de notre pôle de formation accompagnent chaque participant afin d’en faire un « Delegate » rompu à tous les exercices et prêt à aller rafler les Awards.

 

Faire une association aussi professionnelle en école, est-ce un réel atout pour les recherches de stage et emploi par la suite ?

C’est est un atout ! Au même titre que certains vont choisir de rejoindre la Junior Entreprise ou l’association de Finance, cette expérience à GEM ONU permet d’acquérir autant de compétences dures que de « soft skills ». Ces compétences sont transversales et différenciantes, un excellent moyen de donner du corps à son CV, d’étoffer son réseau, d’enrichir son expérience, autant d’éléments essentiels au moment des entretiens.

 

Quels sont vos projets pour les mois, années à venir ?

Pour les mois à venir nous avons un projet important en préparation, le NMUN 2021. Concernant ce dernier l’objectif est clair, à défaut de voyager cette année jusqu’au siège des Nations Unies, nous ferons tout pour nous imposer et remporter les awards.

Pour les années à venir, nous espérons pouvoir implanter le GEMUN comme un événement référent dans la vie des étudiants des Grandes Écoles, et développer un nouveau projet autour des COP. Toujours plus présentes et décisives dans les grands sommets internationaux le format a un avenir.

Enfin, et tout naturellement, le projet long terme qui nous tient à cœur est The Geopolitics League. GEM ONU faisant partie des fondateurs, nous tenons à faire grandir cette alliance autant que possible.

 

En tant que Président d’association, quelles ont été tes principales missions, qu’en retires-tu ?

Le rôle de président d’une association se divise en deux missions distinctes : l’une en interne, l’autre en externe.

En interne, le Président et son bureau définissent la stratégie de l’association, cadencent le programme des évènements et s’assurent de leur faisabilité, de leur avancée, avec un œil particulier vers les nouveautés introduites. A ce titre, le Président est une sorte de gestionnaire de projets. Son rôle est moteur. Il doit en permanence veiller au général et au particulier, alterner entre vue globale et détails, sans exclure de mettre de temps à autre les « mains dans le cambouis »… Il doit en permanence s’assurer que les consignes sont claires à tous les échelons de l’association et que chacun agit en équipe.

En externe, le Président est « celui qui rend des comptes ». Des rendez-vous fréquents avec l’administration de l’école, les présidents des autres associations, les collectivités et les partenaires. Autant de parties prenantes qui nécessitent esprit de synthèse, capacité de négociation et bonne organisation.

 

Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui souhaiteraient faire carrière dans la géopolitique et les relations internationales ?

Chacun a en lieu les cartes en main ! Les diplômés d’École de Commerce (PGE) sont des candidats avec un bagage généraliste complet. Il ne dépend plus que de vous de saisir les bonnes opportunités, via votre réseau d’Alumni, via des stages orientés vers le secteur public ou directement en relation avec le monde diplomatique (comme peut le proposer l’AFNU), ou encore via des spécialisations comme celles de Grenoble EM avec l’IRIS, … En bref, il n’y pas de parcours typique, mais charge à vous de vous créer les opportunités en lien avec votre carrière de rêve.