Les différentes alternatives pour se loger dans le supérieur

 Les différentes alternatives pour se loger dans le supérieur

Le logement est souvent une vraie contrainte pour les étudiants. Entre la multitude de site qui regorgent d’informations et d’autres qui recensent des milliers d’annonces il est difficile de s’y retrouver. Nous allons essayer de vous présenter les quatre principales alternatives de logements qui s’offrent à vous afin de vous accompagner dans la trouvaille de votre futur logement en montrant les points positifs et négatifs de chacune de ces alternatives. Bien évidemment il y a un tas de possibilité, nous en recensons quelques-unes qui reviennent de manière récurrente.

 

Les résidences universitaires (Cité U)

Pour les boursiers du CROUS, c’est une très bonne alternative puisque le logement est à un faible coût, oscillant entre 150 et 300€ en fonction des villes. Somme qui peut être déduite de l’aide personnalisée logement versée par la CAF (Caisse Allocations Familiales). Ces résidences sont la plupart du temps munies de caméras de surveillances et des gardiens sont présents nuits et jours sur les lieux.

Bien que les résidences universitaires puissent être à proximité des établissements, tel n’est pas toujours le cas, ce qui peut être problématique pour les étudiants et impacter négativement son hygiène de vie quotidienne.

De plus, les places sont rares (les prioritaires étant ceux résidants loin du domicile familial ou aux échelons les plus élevés) et les logements peuvent être parfois rudimentaires au vu de leur taille limitée avoisinant les 9m2. Il faut également savoir vivre en communauté puisque la cuisine (et parfois les sanitaires) sont communs.

 

Les résidences universitaires privées  

En plein essor, ces résidences s’étendent peu à peu sur l’ensemble du territoire français. Confortables, meublées, sécurisées elles sont moins rares que les résidences universitaires du CROUS, ne vous privent pas de l’APL et peuvent se trouver à proximité de votre établissement scolaire.

Le bémol est cependant le prix. Ce dernier varie entre 400 et 600€ en fonction des villes et les démarches administratives sont très souvent contraignantes par rapport aux résidences universitaires. L’avantage incontestable est toutefois la taille : pour certains logements, la superficie peut être près de deux fois supérieurs à la Cité U.

 

Loger chez ses parents ou un membre de sa famille

C’est un choix qui peut arriver à des étudiants qui souhaitent étudier dans la même ville ou au sein d’une ville dans laquelle réside un membre de sa famille. C’est économiquement la meilleure alternative puisqu’elle est à moindre coûts. Le confort est également plus important étant donné que vous vivrez dans un logement qui vous est commun. Toutefois en termes de localisation et d’indépendance c’est un choix qui peut s’avérer plus contraignant. Il faut donc réussir à faire un bon arbitrage en fonction des études que vous effectuez.

  

La collocation avec des amis ou inconnus

Alternative en plein essor, la collocation est de plus en plus privilégiée par les étudiants du supérieur. C’est économiquement une bonne chose : réduction des coûts de vie quotidienne, diminution du montant du loyer et espace de vie plus important. Puis contrairement au logement familial vous avez avec vos potes.

Cependant il faut arriver à trouver un bon équilibre avec ses différents colocataires pour être en adéquation avec vos attentes mutuelles.  Car même si une collocation peut merveilleusement se dérouler, elle peut très rapidement virer au cauchemar. Il est donc important de bien connaître vos futurs colocataires en amont pour ne pas subir de « mauvaises » surprises par la suite. Certains optent pour des collocations avec des étudiants qu’ils ne connaissent pas antérieurement. Cela n’est pas forcément une mauvaise chose, mais l’incertitude demeure plus importante.

 

En définitif, il n’y a pas de bons ou de mauvais choix, puisque c’est en réalité une décision assez subjective. Il faut voir quelle alternative est la plus avantageuse pour vous. Cela dépend également du type d’étude que vous allez effectuer mais aussi de la ville dans laquelle vous allez étudier.

 

Dorian ZERROUDI

Directeur de Mister Prépa et Co-fondateur de Planète Grandes Écoles j'ai à coeur de transmettre et oeuvre pour l'égalité des chances.