Copywriting : explications, utilisations, techniques et astuces

Copywriting : explications, utilisations, techniques et astuces

Aujourd’hui, le but d’une entreprise est de réaliser du profit et pour cela, plusieurs composantes entrent en compte : que ce soit la communication, la recherche et développement mais aussi la vente et le marketing où se trouve la branche qui nous intéresse aujourd’hui : le copywriting ?

  • Qu’est-ce le copywriting ?

  • À quoi sert-il ?

  • Quelles sont les méthodes du copywriter ?

  • Quelles sont les astuces des copywriters pour pouvoir “vendre avec des mots” ?

 

Lire plus : Classement QS 2022 : quelles sont les meilleures écoles en Marketing au monde ?

 

Qu’est-ce que le copywriting ?

Le copywriting consiste à écrire des messages percutants et convaincants en utilisant les mots, pour convertir les lecteurs en prospects, puis en clients d’une marque/produit/service. C’est une discipline née dans le domaine de la publicité, qui permet et facilite le passage à l’action des lecteurs, avec du texte de qualité sur un site web.

Ses disciples sont :

  • Eugene Schwartz,

  • Gary Halbert,

  • Joe Sugarman,

  • David Ogilvy.

David Ogilvy est connu comme le père de la publicité, mais aussi pour sa célèbre citation dédiée aux voitures Rolls Royce : « À 60 miles à l’heure, le bruit le plus fort dans cette nouvelle Rolls-Royce vient de l’horloge électrique. » 

Le but du copywriting est de créer une émotion forte chez le destinataire, pour le pousser à l’action et ainsi le transformer en client. Cela se fait en racontant l’histoire de sa cible qu’il connaît parfaitement. Le copywriter lui parle de ses problèmes et lui explique comment elle peut les résoudre.

 

Quelles sont les deux techniques de copywriting ?

 

Le copywriting s’appuie sur des techniques éprouvées et efficaces que sont :

  • La méthodologie AIDA pour attention, intérêt, désir et action,

  • La méthodologie PAS pour problème, agitation et solution. 

 

La méthode AIDA

Elle est la méthode de base en copywriting, car elle s’utilise sur tous les supports de communication. 

  • Attention

Le titre et les premières lignes du texte servent à capter l’attention du lecteur ou du prospect donc il faut utiliser des mots forts pour parler du problème majeur des prospects ! 

  • Intérêt

Il est nécessaire de réveiller la curiosité du lecteur, d’identifier son problème et de le formuler clairement. 

  • Désir

Il s’agit ici d’expliquer la manière dont le produit/service résout le problème du prospect en insistant sur les bénéfices pour lui, les effets positifs qu’il pourra en retirer et non sur les caractéristiques de votre produit ou service.

  • Action

Cette dernière partie est l’argumentaire en indiquant au lecteur ce qu’il doit faire ensuite avec un appel à l’action par exemple.

 

La méthode PAS 

Cette méthode est plus rarement utilisée en copywriting.

  • Problème

Cette étape consiste à identifier le problème majeur rencontré par le prospect/ Cela permet de créer un lien de confiance avec son audience en faisant preuve d’empathie, car on reconnaît l’existence d’un problème. C’est une technique de persuasion puissante, car lire ou entendre ses problèmes met en état d’alerte. Le préalable est de bien connaître les problèmes de sa cible.

  • Agitation

L’objectif est de transmettre des émotions en décrivant et en surlignant l’ensemble des côtés négatifs du problème. Cela permet d’accentuer les effets négatifs de ce problème sur la vie de votre lecteur et donc de l’amener vers la solution.

  • Solution

Une fois le problème identifié et les émotions transmises, l’audience souhaite avoir une solution positive au problème pour qu’elle lâche prise. La solution se trouve dans les newsletters, les articles de blogs, sur un site internet ou sur les réseaux sociaux par exemple.

 

Le copywriting donne lieu à une fonction marketing : le copywriter

Le copywriter est dans la branche du marketing digital : il entend déclencher une action chez son lecteur par le choix de ses mots, en proposant à ses lecteurs, du contenu pertinent et de qualité.

Le copywriter rédige un large éventail de contenus : des fiches produits, au texte pour les réseaux sociaux, en passant par les articles de blogs ou de la création de podcasts et de contenus vidéos.

Le texte du copywriter doit permettre d’engager le dialogue avec la cible en adaptant la tonalité de ses contenus. En effet, le copywriter doit faire preuve de créativité et s’intéresser à un domaine qu’il ne connaît pas forcément. 

  • Petit bonus

En 2018, le Bureau of Labor Statistics des États-Unis a rapporté un salaire médian annuel de 62 170 $ pour les écrivains et les auteurs, soit environ 55 000 euros par an

 

Le copywriting est l’art de persuader avec les mots grâce à la prise en compte du futur client, qui lit ou écoute les mots du copywriter. Il faut ainsi exposer les bénéfices du produit/service vendu et non ses caractéristiques grâce à un storytelling pour susciter des émotions chez le lecteur. L’objectif est de toujours répondre aux objections que pourraient avoir les clients potentiels.

   Enfin, sachant que la capacité d’attention de l’Homme est de 8 secondes, ce qui est inférieur à celle d’un poisson rouge (9 secondes), les titres doivent être clairs et courts avec des chiffres quand c’est nécessaire. 

Lire plus : In-Spir, la startup qui réinvente le marketing olfactif

Je suis Maxime DIGUET, étudiant à l'INSEEC Grande Ecole. Je souhaite au travers de mes articles vous partager pleins de conseils et astuces.