Plan Stratégique GEM 2025 : Nouveau campus, transition technologique et nouvelle Directrice Générale !

Plan Stratégique GEM 2025 : Nouveau campus, transition technologique et nouvelle Directrice Générale !

A l’occasion de la rentrée 2022, GEM revient sur son plan stratégique 2020 – 2025 et présente sa nouvelle Directrice Générale, Fouziya Bouzerda !

 

Lire plus : GEM annonce le nom de sa nouvelle Directrice Générale !

 

Fouziya Bouzerda : un profil polyvalent au parcours riche

Fouziya Bouzerda, 51 ans, n’a pas toujours eu vocation à diriger une école de commerce comme GEM. Et pour cause, après son baccalauréat, elle obtient un Diplôme d’Étude Approfondies en droit privé, spécialité sciences criminelles, puis intègre le barreau de Lyon en 1998, devenant ainsi avocate. 

Elle créera par la suite son propre cabinet d’avocat en 2002.

Mais ce n’est pas tout. En 2007, elle rejoint le Syndicat des Transports pour le Rhône et l’Agglomération Lyonnaise, suite à quoi, un an plus tard, elle deviendra conseillère municipale en charge de l’Économie et du Commerce. 

Toujours dans la même lancée, Fouziya Bouzerda devient maire-adjointe de la ville de Lyon, en 2014, toujours en charge de L’Économie et du Commerce. Elle qualifie par ailleurs ces expériences de « passionnantes et enrichissantes ».

En parallèle, Fouziya Bouzerda est aussi avocate en droit des affaires publiques et privées. 

En 2017, elle devient présidente de l’Agglomeration de la Métropole de Lyon et dit s’être engagée à la transformation de la ville et de son agglomération. A cette occasion, elle gère un budget d’un million d’euros par an. 

 

Fouziya Bouzerda : une Directrice Générale qui accompagne GEM et ses étudiants

Alors que rien ne la destinait à prendre la tête d’un établissement de l’enseignement supérieur, Fouziya Bouzerda a su faire le bon choix lorsque l’opportunité s’est présentée à elle.

Avant d’accepter l’offre, elle se questionne « est-ce que j’ai les compétences qui me permettent d’accompagner la transition d’une école de commerce alors que je ne proviens pas de l’enseignement supérieur ?». Sa volonté d’accompagner les étudiants et de participer à la transition de l’école a fait pencher la balance en la faveur de GEM. En effet, alors que la Grande Ecole de Management se lance dans l’ouverture d’un campus virtuel et s’engage pour l’intégrité de l’école, Fouziya Bouzerda a accepté de relever le défi.

Après s’être rendue compte qu’elle était effectivement capable d’endosser son rôle de Directrice Générale, ainsi que les responsabilités associées, elle répond favorablement, prenant ainsi la place de l’ancien directeur, Loïck Roche. 

 

Lire plus : Loïck Roche : de GEM à Directeur Général Adjoint et Directeur Académique du Groupe IGS

 

GEM : Un plan stratégique axé autour de la RSE et de l’innovation de l’école

Le plan stratégique 2020-2025 est articulé autour de 5 grands enjeux majeurs pour l’école. On les regroupe de la façon suivante :

  • La paix économique
  • La transition écologique
  • L’égalité entre les personnes
  • L’éducation pour tous
  • L’éthique et l’intégrité

 

L’école se construit également autour de 4 grands projets, notamment la mise en place d’un campus virtuel et la société à mission (depuis 2021). 

Dans ce contexte, GEM se lance un nouveau défi : être reconnue comme une des écoles les plus innovantes et influentes du monde en termes de transitions technologique, écologique et sociale. L’école souhaite dorénavant être motrice de la transition pédagogique en inventant de nouveaux modèles d’enseignement.

 

Une rentrée synonyme de nouveautés à GEM

En plus des nombreux changements dans la structure de l’école, GEM a fait le choix cette année de proposer aux étudiants des certificats qui sortent de l’ordinaire, comme celui visant à sensibiliser aux violences sexuelles et sexistes ou encore celui en Gender Equality. Ces changements entrent dans le cadre du plan stratégique, notamment l’enjeu de l’égalité entre les personnes. 

Un nouveau campus, dont la première poutre a été posée en novembre 2021, verra prochainement le jour à Pantin. Le campus de 6000 m2 sera doté de fonctionnalités innovantes et sera intégralement éco-construit.

 

GEM s’engage : pas d’augmentation des frais de scolarité à cause de l’inflation

Très présente actuellement dans les stratégies des grandes écoles, GEM s’est prononcée sur la question des frais de scolarité. Malgré l’inflation fulgurante, ils n’augmenteront pas, n’obligeant pas les étudiants à souffrir du contexte économique actuel. 

GEM laisse aussi sous-entendre la possibilité de futurs partenariats avec d’autres écoles de commerce françaises. Cependant, l’école a démenti la rumeur selon laquelle il y aurait un rapprochement entre l’emlyon et GEM. 

Concernant l’international, l’école dit vouloir continuer à se développer. On peut donc potentiellement s’attendre à l’annonce de nouveaux partenariats avec des universités à l’étranger. L’école souhaite également, à l’échelle locale, renforcer les liens avec les entreprises du territoire, notamment dans la région Rhône Alpes et la région grenobloise, très attractive.

 

Lire plus : Jean-François Fiorina quitte Grenoble Ecole de Management après 22 ans !