Gérer le stress en école : conseils pratiques pour les étudiants

Gérer le stress en école : conseils pratiques pour les étudiants

Selon une étude menée par le CSA, 68% des étudiants se trouvent en situation de mal-être. Le stress est un phénomène commun chez les étudiants en école, qui sont soumis à une pression énorme pour réussir leurs études et leur avenir professionnel. Le stress peut avoir des répercussions négatives sur la santé mentale et physique des étudiants, et peut même entraîner une baisse des performances académiques. Dans cet article, nous allons explorer les différentes sources de stress auxquelles les étudiants en école sont confrontés, en mettant en évidence les raisons spécifiques pour lesquelles le stress peut devenir un problème important.

 

Lire plus : L’alcoolisme des étudiants : une problématique grandissante dans les écoles de commerce

 

La face cachée de la vie d’étudiant : anxiété, précarité et stress

L’une des principales sources de stress pour les étudiants en école est liée aux examens. Les étudiants sont souvent soumis à des pressions énormes pour réussir leurs examens et obtenir de bonnes notes, ce qui peut être difficile, surtout si les examens sont nombreux et rapprochés. Pour certains, cela peut entraîner de l’anxiété, de l’insomnie, des troubles alimentaires et autres symptômes de stress. En effet, plusieurs étudiants ont effectué un prêt pour financer leurs études, ils sont donc soumis à une obligation de réussite. Ensuite, ils sont souvent encouragés à avoir une vie sociale active et à participer à des événements sociaux, des clubs ou associations et des activités parascolaires. Bien que cela puisse être bénéfique pour les étudiants, cela peut également créer une pression pour ceux qui ne se sentent pas à l’aise dans des situations sociales. Par exemple, en école de commerce, les étudiants qui ne participent pas aux événements  »populaires » de l’école comme les soirées organisées par le BDE, sont souvent confrontés à de la discrimination. Ainsi, certains étudiants plus introvertis vont se sentir obligés de sortir afin de ne pas subir cette pression. Les étudiants peuvent également ressentir une pression pour maintenir des relations amicales et amoureuses tout en se concentrant sur leurs études. Cette pression peut souvent créer un conflit entre les études et la vie sociale et augmenter le niveau de stress chez les étudiants.

Les étudiants doivent également souvent remplir des exigences strictes pour obtenir leur diplôme. Outre la réussite des examens, ils doivent également remplir d’autres exigences telles que des stages, des projets de groupe, des recherches, des thèses, des présentations et des publications. Ces exigences supplémentaires peuvent souvent être stressantes et chronophages, surtout s’ils ont d’autres obligations telles que des emplois à temps partiel. 

 

Être étudiant : répondre à des exigences externes anxiogènes

La précarité étudiante est une autre source de stress pour les étudiants en école. Les étudiants doivent souvent faire face à des difficultés financières, ce qui peut les empêcher de se concentrer sur leurs études. Les étudiants peuvent être confrontés à des frais de scolarité élevés, à des coûts de logement élevés, à des dépenses liées à la nourriture, à des frais de transport et à d’autres frais. Cette pression financière peut entraîner une grande détresse pour les étudiants, surtout s’ils sont obligés de travailler pour subvenir à leurs besoins financiers tout en suivant leurs études. En 2020, l’initiative des paniers repas au restaurant universitaire a été défini à 1 euro pour tous les étudiants, mais elle a été interrompue il y a quelques mois. Un autre point très important est la concurrence entre les étudiants. Cette dernière est également une source de stress pour les étudiants en école. Ils sont souvent classés en fonction de leurs performances académiques, ce qui peut créer une culture de compétition et de comparaison entre les étudiants. Cela peut entraîner une pression supplémentaire pour les étudiants qui se sentent obligés de rivaliser avec leurs pairs pour obtenir de bonnes notes et être reconnus comme les meilleurs. Cette pression peut également être exacerbée par l’existence de bourses et de récompenses pour les étudiants qui se distinguent dans leur domaine, ce qui peut augmenter la pression sur les étudiants pour réussir.

La pandémie de COVID-19 a eu un impact significatif sur la vie des étudiants en école, en augmentant leur niveau de stress. Les étudiants ont été confrontés à de nombreux défis, tels que l’apprentissage à distance, l’isolement social, la diminution des opportunités de stages et d’emplois et l’incertitude quant à l’avenir. La pandémie a également eu un impact sur la santé mentale des étudiants, qui ont dû faire face à des niveaux de stress plus élevés en raison des circonstances exceptionnelles.

 

Comment affronter cette anxiété due aux études ?

Il existe plusieurs solutions efficaces pour aider les étudiants à faire face au stress. Tout d’abord, il est important de prendre soin de sa santé mentale et physique en pratiquant des activités de relaxation comme le yoga, la méditation ou la respiration profonde. Ces techniques peuvent aider à réduire l’anxiété et le stress en calmant l’esprit et le corps. Ensuite, il est important de bien s’organiser en établissant des priorités et en gérant son temps efficacement. Les étudiants peuvent établir un emploi du temps réaliste pour leurs études et leurs activités sociales, tout en veillant à inclure suffisamment de temps pour se reposer et se détendre. En outre, il est recommandé de demander de l’aide professionnelle si le stress devient trop difficile à gérer. Les écoles offrent souvent des services de counseling et des ressources pour aider les étudiants à faire face à leurs problèmes de santé mentale. Les étudiants peuvent également se tourner vers des groupes de soutien ou des thérapeutes pour obtenir de l’aide et des conseils. Enfin, les étudiants peuvent trouver des moyens de réduire leur niveau de stress en pratiquant des activités qu’ils apprécient et qui les détendent, comme le sport, la musique, la lecture ou les jeux vidéo. Il est important de trouver des moyens de se divertir et de se détendre pour éviter de devenir submergé par le stress et l’anxiété.

En somme, il existe de nombreuses solutions pour aider les étudiants à combattre leur stress. En prenant soin de leur santé mentale et physique, en organisant leur temps, en demandant de l’aide professionnelle si nécessaire, et en pratiquant des activités qui les détendent, les étudiants peuvent mieux gérer leur stress et réussir leurs études.

 

Pour conclure, le stress est un phénomène courant chez les étudiants en école, qui peuvent être confrontés à des pressions multiples et variées. Les examens, l’obligation d’avoir une vie sociale, les exigences diplômant, la précarité étudiante, la concurrence et la pandémie de COVID-19 sont des facteurs qui contribuent à l’augmentation du niveau de stress chez les étudiants. Il est important pour les étudiants de prendre soin de leur santé mentale et physique en cherchant de l’aide professionnelle, en pratiquant des activités de relaxation, en établissant des priorités et en développant des stratégies efficaces pour gérer le stress. Les écoles peuvent également jouer un rôle important en offrant un soutien émotionnel et des ressources pour aider les étudiants à faire face au stress et à réussir leurs études.

Rédacteur pour Planète Grandes Écoles