Zoom sur les nouveautés du PGE de Rennes SB, une école en forte croissance

 Zoom sur les nouveautés du PGE de Rennes SB, une école en forte croissance

Le 7 juillet, Rennes School of Business a dévoilé les nouveautés qui attendent les étudiants à la rentrée 2021. Les nouveaux intégrés pourront notamment choisir entre 4 parcours dès leur première année en Grande École.

 

Dans une volonté de former les acteurs de cette nouvelle mondialisation à venir et de polariser davantage ses parcours, Rennes School of Business a construit 4 parcours, très généralistes qui permettront aux étudiants d’enrichir leurs connaissances sur une des thématiques identitaires de l’école. Ces parcours permettent d’ailleurs d’inculquer ou de développer chez leurs étudiants les valeurs qui caractérisent cette Grande École : l’audace, l’ouverture, la créativité, l’humilité ou encore la liberté. Les étudiants pourront ainsi choisir entre :

  • Le parcours « Géopolitique et affaires internationales »
  • Le parcours « Environnement et transition management »
  • Le parcours « Global tech & Cybersecurity »
  • Le parcours « Management & perspectives »

 

Le parcours « Géopolitique & Affaires internationales »

Ce parcours, déjà accessible l’année dernière et qui, rappelons-le, reste très généraliste en première année, vise à former des entrepreneurs complets, avec une expertise technique mais aussi une vision du monde. Il est né d’un constat simple : beaucoup de grandes écoles répondent aux besoins du marché en formant les cadres autour d’une spécialisation technique. Toutefois, l’absence de vision stratégique est remarquée par les employeurs.

Ainsi, cette filière a une réelle volonté de remédier à cette carence en proposant un enseignement culturel, géopolitique, humain, et artistique aux étudiants. La pédagogie est fondée sur l’autonomie des étudiants, les responsabilités au travers l’étude de la cartographie, la formation à la veille stratégique ou encore l’alternance.

De plus, dès septembre 2021, Rennes School of Business mettra à la disposition des étudiants la dernière brique de son parcours géopolitique avec son nouveau « MSc in Geopolitics & Business« . Les étudiants pourront donc désormais poursuivre leurs études en Géopolitique jusqu’au MSc.

La finalité de ce parcours puis de ce nouveau master « Geopolitics & Business » est de former des entrepreneurs ouverts et créatifs qui vont anticiper les mutations du monde d’aujourd’hui. 

 

Thomas Flichy de La Neuville, Professeur d’histoire du droit et titulaire de la chaire de géopolitique à Rennes School of Business, explique ce projet en ces termes : « À Rennes School of Business, la filière d’excellence en géopolitique se donne pour finalité de préparer les étudiants à la vie professionnelle de deux façons complémentaires : leur apprendre à faire des affaires au contact direct des chefs d’entreprises qui peuvent leur transmettre leur expérience, et leur donner la possibilité de construire leur propre vision du monde au contact des classiques. De cette façon, ces jeunes cadres pourront mettre demain la culture au service direct de l’action économique. »

 

Le parcours « Environnement & management de la transition »

Ce second parcours est né d’une logique forte de former les étudiants à devenir des managers responsables, en phase avec les mutations éventuelles de leur environnement. Il est apparut comme nécessaire à Rennes SB d’adapter les cursus à des environnements changeants et complexe en gardant ce qui fait la force de RSB en terme de pédagogie et d’innovation.

Les différents constats actuels liés aux menaces climatiques, à l’appauvrissement des ressources naturelles, supposent en effet d’intégrer aux parcours des étudiants les enjeux de la transition et de la responsabilité sociale des entreprises qui s’impose dans tous les secteurs. Ces éléments supposent des transformations profondes de nos systèmes et font émerger une nécessaire prise de conscience ainsi qu’une importante volonté de transformation irriguant tous les niveaux de l’entreprise.

Ainsi, il est essentiel que les étudiants disposent de connaissances, culture, et d’outils pour aborder aux mieux les métiers et enjeux de demain. Intégré en première année, cette filière évolue autour de différents modules comme le marketing responsable et durable, l’économie de la transition, le management et le leadership responsable ou encore le droit autour des évolutions légales et normatives liées à l’environnement.

Un Summer Camp a d’ailleurs eu lieu du 22 au 25 juin autour de cette nouvelle filière.  50 étudiants en fin de première année de classe préparatoire aux Grandes Écoles et des professeurs sont en effet venus à RSB pour s’immerger dans ce qu’est une école de management et travailler autour de la RSE et du marketing durable.

 

Selon Laurence Fort-Rioche, Directrice du Programme Environnement et Transition : « Résolument centré sur les grandes questions liées à la transition économique, énergétique et sociale ainsi que sur l’innovation « durable », ce parcours est destiné à éveiller les étudiants aux questions centrales, nouveaux challenges et modèles possibles pour construire un avenir plus vertueux. Les cours de stratégie, marketing, droit, négociation, économie, management et psychologie permettront aux étudiants d’intégrer les fondamentaux de ces disciplines tout en menant une réflexion approfondie sur les enjeux actuels, les outils et les perspectives envisageables pour penser les transformations et mettre en œuvre de nouveaux modèles économiques, sociétaux et mangériaux.  »

 

Le parcours « Global tech & Cybersecurity »

Centré sur les grandes questions liées à la géoéconomie de la cybersécurité, ce parcours plonge les étudiants dans les fondamentaux du management avec 30 % de cours orientés vers le domaine de l’intelligence artificielle et les nouveaux enjeux liés à la cybersécurité. Des modules comme « Geoeconomics of tech » et « Artificial Intelligence and strategy » permettront aux étudiants de s’orienter vers tous les métiers du Management avec un atout supplémentaire : celui d’appréhender mieux que les autres les enjeux de la transformation technologique qui font évoluer ces métiers. Il sera également possible pour les étudiants d’approfondir ces thématiques pendant les années suivantes.

Ainsi, les 6 modules proposés reviennent sur les tournants technologiques qui bouleversent notre quotidien car, si nous baignons dedans depuis plusieurs années, nous n’en maitrisons pas tous les codes. Grâce à ce parcours, les étudiants disposeront d’instruments de réflexion, éléments techniques qui feront d’eux des futurs managers à l’aise dans cet environnement technologique. Ce parcours est doté d’une réelle approche pluridisciplinaire, avec du droit à la cybersécurité, ou encore l’entrepreneuriat dans la cybersécurité avec partenariat avec secure-IC qui va contribuer à cet enseignement. En effet, tout un écosystème d’acteurs privé gravitera autour de ce parcours et contribuera a aider les élèves à appréhender toutes les clés de ce monde.

 

Dr Julien Nocetti, titulaire de la chaire Gouvernance du risque cyber à RSB et chercheur associé à l’Institut français des relations internationales (IFRI), met en avant l’importance d’étudier des tels sujets : « L’innovation technologique se produit à un rythme accéléré, en même temps que le numérique devient omniprésent dans nos vies et nos activités. Pour appréhender ce nouveau contexte, il faut un regard à 360° sur la nature du changement technologique, avec notamment la dissémination de l’intelligence artificielle. Cela implique aussi de bien mesurer les risques induits par notre dépendance aux outils numériques, qui se sont multipliés depuis la pandémie de Covid-19. Le parcours « Global Tech & Cybersecurity » vise ainsi à donner une solide culture générale de ces enjeux dans une perspective pluridisciplinaire pour former de futurs managers cyber de haut niveau. »

 

Le parcours « Management & perspectives »

En choisissant ce parcours plus classique, les étudiants vont s’interroger sur la manière d’envisager l’essence du Management sous un angle prospectif. Ainsi, ce parcours est pluridisciplinaire et reprend tous les métiers du management afin de poser la question de ce que seront plus tard tous ces métiers dans le marketing, supply, finance, management. 

Pour Rennes School of Business, le lancement de ces quatre parcours s’inscrit dans une démarche à long terme : l’école poursuit son objectif de créer des programmes hybrides et innovants qui permettent à ses étudiants d’acquérir les compétences indispensables pour répondre aux nouveaux comportements stratégiques des entreprises.

Un 5ème parcours est d’ailleurs envisagé à travers les travaux de recherche. 

 

Une grande école en pleine croissance

Le développement considérable de l’école apparait à travers différents aspects. Tout d’abord, l’école a recruté 11 nouveaux professeurs internationaux pour la rentrée 2021. Elle a par ailleurs modifié sa politique de recrutement afin de miser sur une longue expérience passée des enseignants recrutés et affirme sa volonté d’internationalisation de son corps professoral avec le recrutement de professeurs iraniens, irlandais ou encore pakistanais.

La forte croissance de RSB se traduit aussi par une très belle année en termes de classement et d’accréditation. L’école est classée dans le top 10 de plusieurs classement nationaux et internationaux. Elle a été réaccréditée EQUIS et a aussi obtenu le renouvellement de son grade de master. Une nouvelle accréditation est venue s’ajouter à celle-ci : l’accréditation EFMD accredited pour son MSc international finance en novembre.

Un autre point important n’est autre que l’attractivité de l’école auprès des étudiants qui connait elle aussi une forte augmentation. Ce ne sont pas moins de 6000 candidats qui se sont inscrits au concours ECRICOME cette année pour tenter de rejoindre RSB et ils sont 3400 à être venus passer les oraux. Sur le plan international, l’école a observé un rebond des recrutements avec 35% d’inscrits supplémentaires sur les programmes MSc ou encore une hausse de 92% d’ASTI au début du Master 1 Master in Management.

De plus, l’école a multiplié ses partenariats, que ce soit pour proposer davantage de doubles-diplômes ou d’échanges universitaires. RSB propose ainsi 2 nouveaux doubles-diplômes qui viennent s’ajouter à ceux déjà proposés. L’école a en effet conclu un accord avec l’IPC, Institut de Philosophie Comparée qui bénéficiera à 5 étudiants et un autre avec IMT atlantique qui fait partie du top 10 des meilleurs écoles d’ingénieurs. L’école a aussi signé de 13 nouveaux partenariats avec des universités sur 5 continents.

Enfin, l’école ouvre son nouveau campus parisien en septembre, bâtiment qui sera réservé à la partie Executive Education dispensée par l’école. C’est d’ailleurs Christiane Prange qui rejoint l’établissement à la rentrée en tant que Directrice de la formation continue. Sa pédagogie sera tournée vers la mondialisation et conduira ses étudiants à mieux comprendre les besoins des petites et grandes entreprises à travers le globe (en Europe et en Chine principalement, pays que la nouvelle Directrice connait très bien). Si ce campus recevra un peu moins de 100 étudiants pendant cette première année, l’école souhaite atteindre 400 à 450 étudiants sur le site de 1500m2.

Lire plus : Start You Up – l’association d’innovation et d’entrepreneuriat de RSB

Lola Pelouas