Zoom sur le Master Marketing et société de Sciences Po Paris

 Zoom sur le Master Marketing et société de Sciences Po Paris

Si les écoles de commerce proposent de belles formations dans les domaines très corporate, une autre institution prestigieuse, Sciences Po Paris, n’est pas en reste. Lancée en 2017, l’Ecole du Management et de l’Innovation de la rue Saint Guillaume entend former de futurs professionnels du secteur privé (finance, conseil, marketing, communication etc.). Nous avons échangé avec Eva BELLINGHAUSEN, Directrice du Master Marketing et société qui revient pour nous sur les grandes lignes de cette formation et sur le positionnement de Sciences Po dans le paysage des Grandes Ecoles françaises.

 

Bonjour, pourriez-vous vous présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Eva BELLINGHAUSEN, je suis une ancienne étudiante de Sciences Po Paris, passée par un DEA (Diplôme d’Etudes Approfondies) d’histoire. J’ai commencé ma carrière à la bibliothèque de Sciences Po où je travaillais sur des résumés d’articles de périodiques scientifiques en anglais et en allemand, plus particulièrement sur les relations internationales. J’ai ensuite été en charge de la communication externe et événementiel de la bibliothèque de Sciences Po et ai effectué un Executive Master en Communication, toujours à Sciences Po. J’ai réalisé que je voulais rester à Sciences Po, notamment grâce au coté étudiant qui est très présent et qui nous apporte une vie sociale et professionnelle très riche. J’ai par la suite repris la direction du master Marketing et société, que je dirige toujours actuellement.

 

Dans quel contexte a émergé la création de l’École du Management et de l’Innovation de Sciences Po ? Et le Master Marketing ?

La démarche a été celle d’une « écolisation » de Sciences Po : regrouper différents Masters du programme dans des « Ecoles ». L’école du management et de l’innovation a été créée pour finaliser ce processus là, en regroupant les Masters axés autour du Business et du Management. La création de cette école s’est faite en 2016 avec la première rentrée en 2017. Il y a eu de vraies réflexions sur le rôle sociétal des entreprises et nous nous sommes demandés comment nous allions nous positionner autour de ces enjeux là. Pour rappel, 73% de nos étudiants s’orientent dans le privé, il était donc de notre responsabilité de participer aux évolutions de la société et des consciences des cadres du secteur privé en affirmant notre identité dans nos programmes.

 

Quels sont les fondements du Master Marketing et société ? Qu’est ce qu’on y apprend concrètement ?

Les fondements du Master Marketing et société sont multiples. Ce qui est très important, c’est son ancrage dans les sciences sociales. L’école est historiquement réputée pour cela et c’est une composante très forte que nous transmettons à tous nos étudiants.

Un autre élément caractéristique de ce master est l’accent mis sur la notion de marketing responsable. Il y a, dans la doxa commune, cette idée que le marketing peut parfois avoir mauvaise presse. Aujourd’hui, cette idée est dépassée. L’objectif du marketing aujourd’hui est de créer une valeur pour le client. Nous axons vraiment notre stratégie autour d’un marketing durable et responsable. Quand une entreprise lance un produit avec un packaging écologique responsable, c’est aussi du marketing ! Le marketing peut tout à fait avoir un impact positif, c’est d’ailleurs ce que nous recherchons à travers nos enseignements Sciences Po. Un bon marketing passe par une excellente connaissance de la société et de ses évolutions, en ce sens notre école est tout à fait légitime. Nous souhaitons vraiment donner à nos étudiants une analyse très fine et recherchée de la société. En 3 mots : donner du sens.

Mais encore, le Master repose sur l’acquisition de compétences opérationnelles et très professionnelles avec des acquis terrain : savoir coder, analyser le comportement consommateur… pour rendre nos étudiants légitimes et efficaces en entreprise. Mais le Master met aussi l’accent sur l’entretien de la curiosité de nos étudiants, pour qu’ils soient en mesure de toujours pouvoir s’adapter et prendre les devants en ce qui concerne les changements de nos sociétés et de nos pratiques.

En première année, le programme est très général puis les étudiants se spécialisent au fur et à mesure comme le marketing digital, le marketing événementiel, le marketing culturel ou le développement produit.

L’idée est véritablement de penser le marketing.

 

Sciences Po est connue pour la qualité de ses cours et de ses intervenants réguliers, invités par les professeurs… Cela est-il amené à évoluer dans les années à venir en ce qui concerne le Master Marketing et société?

Dans notre Master en Marketing et société, à peu près 20% des cours sont dispensés par des académiques, les autres cours sont enseignés par des professionnels. Nous ne proposons pas de thèse en marketing, donc le Master est pensé pour être très professionnalisant. L’idée de faire venir des intervenants en plus des enseignants est d’illustrer de manière concrète toutes les idées et théories abordées en cours. Nous organisons aussi des activités, par exemple un business case avec Ubisoft, l’entreprise vient à Sciences Po et propose de travailler sur des cas concrets avec nos étudiants. L’idée est vraiment de rendre la formation très professionnalisante et d’élargir le réseau professionnel des étudiants grâce à notre puissant réseau d’entreprises partenaires et d’alumni. Par ailleurs, nous organisons régulièrement des visites de direction marketing d’entreprises les vendredi matin. Tous ces éléments viennent donner à la formation de Sciences Po un équilibre entre des cours théoriques travaillés sous le prisme des sciences humaines et un positionnement très professionnalisant.

 

Qu’est-ce qui, selon vous, différencie votre Master du Master en Communication, médias et industries créatives de Sciences Po ?

Le marketing et la communication sont très liés et très proches. Pour tous deux, il s’agit de bien comprendre la société et les gens auxquels on s’adresse. Le marketing propose un produit ou un service alors qu’en communication, on délivre un message. Le marketing va travailler sur le développement du produit, en amont de la stratégie de communication qui vise à parler intelligemment de ce produit.

Les étudiants des deux Masters partagent d’ailleurs certains cours comme le cours Arts et mode en temps de crise et le cours sur l’analyse du marché international de l’art contemporain.

Le Master communication, médias et industries créatives forme des personnes axées autour des directions communication mais aussi dans des métiers plus créatifs dans l’entreprise.

 

Quels sont les profils recherchés ?

Tous les profils sont intéressants ! De manière générale les débouchés sont très diversifiés et très divers donc nous recrutons en fonction de cela. Nous sommes intéressés par des profils ayant de très bons résultats scolaires, naturellement, puisque la charge de travail est forte et exigeante, mais également par des candidats ayant démontré un certain engagement et de belles qualités humaines, que l’on peut rapidement sentir lors des épreuves orales, que nous n’avons malheureusement pas pu maintenir cette année.

 

Qu’est-ce qui, selon vous, différencie votre Master de l’Ecole du Management et de l’Innovation de Sciences Po Paris d’un Master d’une Grande Ecole de commerce post-prépa ?

Je ne me conçois pas en concurrence avec les autres Grandes Ecoles de commerce en ce qui concerne mon Master. Je sais que nous pouvons rivaliser avec les meilleures écoles de commerce grâce à l’excellence de nos étudiants, de nos de nos enseignants, de nos programmes,  ainsi que grâce au prestige historique de Sciences Po. Mais personnellement, je ne cours pas derrière cet objectif, et il me semble que mes collègues non plus. À Sciences Po, nous baignons dans cet entourage lié aux sciences humaines, c’est vraiment tout le microcosme de Sciences Po qui offre cela aux étudiants, là où des écoles comme HEC Paris ou l’ESSEC offrent certainement un ancrage business plus pointu que chez nous. À chacun son identité et sa pédagogie.

Benjamin HAUTIN

Étudiant en Master finance & stratégie, j'ai à coeur de vous aider à décrypter le monde pro !