Web3 : Ledger et Cathay Innovation créent un fonds de 100 millions d’euros

Web3 : Ledger et Cathay Innovation créent un fonds de 100 millions d’euros

Cathay Innovation, la société de Venture Capital adossée au fonds de Private Equity Cathay Capital, et la licorne française leader de la crypto sécurité, Ledger, se sont associées pour lancer le tout premier fonds français dédié au Web3. Voyons comment ce nouveau fonds souhaite révolutionner la finance et développer l’écosystème numérique !

 

Lire plus : Google accélère dans le Web 3.0

 

Le premier fonds français entièrement dédié au Web3

Le développement de cryptomonnaies et du Web3 laissent à penser que nous nous dirigeons vers une tokenisation de toutes les classes d’actifs. « Au cours des 15 prochaines années, nous verrons la tokenisation de tout alors que la blockchain transforme les classes d’actifs existantes avec la programmabilité, la confiance, la sécurité et la propriété numérique – mais cela ne peut pas se produire en silos », a déclaré Denis Barrier, co-fondateur de Cathay Innovation.

En créant ce nouveau fonds, Cathay Innovation apporte son soutien et expertise en tant que fonds de Venture Capital aux entrepreneurs du digital et du numérique. L’objectif est bien de soutenir les start-ups du numérique, dès le début de leur développement, et de leur permettre de participer à l’avènement du Web3 et de la blockchain dans la vie quotidienne des Français (entre autres). 

 

Lire plus : Pourquoi le cours des cryptos (et même des stablecoins) chute ?

 

De son côté, Ledger est une start-up qui produit et vend des wallets (portefeuilles en français) pour stocker et gérer les différents actifs possédés par ses clients de façon totalement sécurisée. En s’alliant avec le fonds Cathay Innovation, Ledger se positionne en tant que leader et pionnier du marché. 

« Avec Ledger Cathay Capital, nous voulons aider les constructeurs de crypto et Web3 en donnant accès à notre écosystème de sécurité numérique unique, et en soutenant la construction de notre plate-forme technologique de sécurité, grâce au savoir-faire technique de plus de 700 experts en blockchain et canaux de distribution à l’échelle les services innovants, sécurisés et décentralisés de demain », explique Pascal Gauthier, PDG de Ledger.

 

Un fonds qui veut répondre à la tokenisation des actifs

Tout d’abord, ce fonds est singulier, tant par sa création que par sa constitution. En effet, il est tout à fait inhabituel pour une start-up (Ledger) de lancer un fonds de capital-risque. De plus, le fonds Ledger Cathay Capital est le tout premier fonds français dédié au développement du Web3 et autres technologies fonctionnant à partir de la technologie de la blockchain. Il est soutenu par des grands fonds, comme BPI France, et a déjà financé 6 projets, dont les noms seront bientôt dévoilés.

Denis Barrier, co-fondateur de Cathay Innovation, et Pascal Gauthier, PDG de Ledger, expliquent vouloir pallier au retard qu’a pris la France sur le développement de ces technologies. Ils précisent que la France a, environ, une génération et demie de retard par rapport aux Etats-Unis. Ainsi, Ledger Cathay Capital compte bien rattraper ce délai tant qu’il n’est pas encore trop tard. En effet, les nouveaux partenaires considèrent que le retard pris n’est pas encore trop important et que la France peut encore se positionner en pole position de la tokenisation des actifs, ces nouvelles technologies n’en étant encore qu’aux premiers stades de leur développement. 

 

Lire plus : Inauguration de l’Ecole Business Apps Microsoft avec Social Builder et WebForce3

 

Cathay Innovation et Ledger se positionnent pour révolutionner le futur de la finance

En créant Ledger Cathay Capital, l’objectif est donc avant tout de révolutionner le futur de la finance et de l’investissement. Cette tendance n’est pas nouvelle, mais n’avait pas encore atteint un tel niveau d’engagement en France. En effet, de nombreux fonds ont été créés pour soutenir le développement des nouvelles technologies à base de blockchain. On peut notamment citer Binance qui avait levé 500 millions de dollars pour aider les start-ups et entrepreneurs du Web3 et de la blockchain, ou encore le tour de table de 40 millions d’euros de Coinhouse pour s’étendre au Web3. 

En tout, il s’agit de 33 milliards de dollars qui ont été investis dans les start-ups spécialisées dans la blockchain et le Web3 en 2021, soit trois fois plus qu’en 2020. En se positionnant comme le premier fonds français à investir dans le Web3, Ledger Cathay Capital prévoit d’aider des start-ups en phase d’amorçage ou de série A, à hauteur de ticket entre 500 000 et 5 millions d’euros. 

Ce faisant, ce ne sont pas uniquement les technologies à base de blockchain qui peuvent voir leur avenir révolutionné, mais bien toutes les formes de financements traditionnels. En effet, on peut s’attendre à un engouement des acteurs de financement plus classiques pour de telles technologies. Cela aurait pour impact de révolutionner tout autant la finance en elle-même. 

Pour le moment, le nouveau fonds de Pascal Gauthier et Denis Barrier doit faire ses preuves et prouver que son soutien à ses six premiers clients va réellement leur permettre de s’imposer dans ce nouveau domaine, déjà très compétitif. 

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’un wallet crypto ?

Rédactrice en chef de Planète Grandes Ecoles et étudiante à TBS, j'ai à coeur d'aider les étudiants à mettre toutes les chances de leur côté pour réussir !