Tout savoir sur EDF : recrutement, salaires, carrières

 Tout savoir sur EDF : recrutement, salaires, carrières

EDF (Électricité de France) est une entreprise française de production et fourniture d’électricité. Elle a été créée en 1946 pour donner suite aux recommandations du Conseil National de Résistance, qui préconisait de nationaliser la production de gaz et d’électricité en France. En France, c’est le premier producteur et fournisseur d’électricité, devançant son concurrent ENGIE. Au niveau mondial, le groupe était le deuxième producteur mondial d’électricité derrière China Energy Investment, en termes de production. Au niveau du chiffre d’affaires, l’entreprise se plaçait à la troisième place derrière State Grid Corporation of China et Enel, entreprise italienne.

 

L’histoire d’EDF

Créée en 1946, EDF est un fournisseur historique d’électricité en France. Du fait que la production a été nationalisée, l’État est majoritaire a plus de 80%. Il orchestre donc les principales orientations du groupe, en matière de transition énergétique par exemple. Le groupe est présent dans le monde entier, et est leader en France et en Europe dans le secteur de l’électricité.

Depuis quelques années, EDF a réorienté sa raison d’être. En effet, elle s’oriente de plus en plus vers une énergie bas carbone, afin de protéger l’environnement et enrayer le changement climatique. L’objectif de l’entreprise est d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Pour cela, elle veut accélérer le développement des énergies renouvelables, investir massivement pour décarboner le système énergétique. Enfin, le groupe est en train de fermer progressivement les centrales à charbon et au fioul.

 

Les activités et produits d’EDF

EDF regroupe ses activités à travers 4 secteurs. Tout d’abord, elle produit de l’électricité via des centrales nucléaires. L’entreprise est donc responsable de l’exploitation de ces réacteurs (58 en France), de la maintenance, et du transport de l’électricité. Le groupe gère aussi la construction du nouveau réacteurs EPR à Flamanville.

Ensuite, EDF gère aussi des centrales à charbon et à fioul. Ces centrales sont là pour soutenir la production nucléaire, et à gérer la fluctuation de la demande en électricité.

Puis, la production d’électricité se fait aussi via des barrages hydrauliques, au nombre de 650 en France. Comme les centrales à charbon, cela sert à répondre à la demande lors des fluctuations saisonnières.

 

La présence d’EDF

Aujourd’hui, EDF est implanté dans 23 pays. Cependant, c’est principalement en France et en Europe que son chiffre d’affaires est réalisé. Cependant, au vu de l’objectif de la neutralité carbone, EDF souhaite se développer davantage dans d’autres pays, et surtout hors Europe. En effet, le changement climatique est une affaire mondiale, il est donc essentiel d’être présent dans le plus de pays possibles. Plusieurs pays sont dans le viseur d’EDF, comme les États-Unis, Brésil, Chine ou encore l’Inde. De plus, l’entreprise souhaite doubler les capacités installées d’énergies renouvelables, toujours dans l’objectif de la neutralité carbone. EDF est déjà présent en Chine, où il est le premier groupe européen à s’être implanté sur le marché des renouvelables dans ce pays.

 

Mais de nouveaux concurrents pour EDF

EDF doit cependant faire face à de nouveaux concurrents. Même s’il est le producteur historique en France d’électricité, de nouvelles entreprises émergent sur le marché. Il s’agit notamment d’Engie, qui est également une entreprise française très développée à l’international. Forte de 170 000 collaborateurs, cette entreprise propose de nombreux services à ses clients, qui respectent sa raison d’être. Depuis plusieurs années, le groupe se bat pour accélérer la transition vers une économie verte, en privilégiant la sobriété et des solutions plus respectueuses de l’environnement.

Total Énergies est aussi un sérieux concurrent d’EDF. C’est aujourd’hui le premier fournisseur d’énergie alternatif en France. Les tarifs sont sensiblement identiques à ceux d’EDF, le choix des clients se fait donc sur les valeurs du groupe et la relation client / fournisseur.

 

Le processus de recrutement de EDF

Le processus de recrutement chez EDF est assez classique. Tout d’abord, vous devez envoyer votre candidature sur les espaces dédiés. Si elle est retenue, vous devrez passer un entretien téléphonique. Pour un job, cela se fera via les cabinets de recrutement d’EDF. Si c’est pour un stage ou une alternance, cela se fera avec le manger du département auquel vous avez postulé.

Ensuite, si vous retenez l’attention de votre interlocuteur, vous aurez ensuite un entretien en présentiel. Encore une fois, le processus diffère selon le type de poste auquel vous avez postulé. Pour un CDI / CDD vous serez présenté aux cabinets de recrutement. Ils en sélectionneront alors 3 afin d’aller rencontrer l’équipe RH et le / la / les manager(s) opérationnel(s). Si c’est pour un stage ou une alternance, vous serez de nouveau face au manager de votre secteur.

Enfin, une décision finale vous sera transmise sur votre candidature.

 

Les différents métiers chez EDF

Les métiers chez EDF sont très variés. Tout d’abord, comme dans de nombreuses entreprises il existe des fonctions supports comme le marketing, la supply chain, RH, communication, etc … Des postes dans des domaines plus techniques sont aussi à pourvoir. Vous pouvez choisir de travailler dans la production et l’énergie dans les centrales nucléaires et thermiques, ou bien dans les énergies renouvelables. D’autres secteurs de l’entreprise recrutent aussi comme le numérique et la R&D.

 

Lire plus : Rencontre avec Alexandre BUI-HAI, ingénieur expert dans l’énergie