Stratégie ECOS 2025 d’Audencia : nouveau campus au Brésil, hybridation renforcée, RSE

 Stratégie ECOS 2025 d’Audencia : nouveau campus au Brésil, hybridation renforcée, RSE

Le nouveau plan stratégique d’Audencia baptisé ECOS 2025 a été dévoilé en avant première ce matin sur le campus nantais. En référence à ce mot grec ancien signifiant « la maison, notre TERRE », et donc par extension la société dans son ensemble. La nouvelle feuille de route de l’école se décline en effet autour de 4 grands axes, servant tous une visée commune : l’impact positif sur la société et la planète.

 

Christophe GERMAIN, Directeur Générale de la Grande Ecole nantaise, affirme dès le début de la présentation vouloir « revenir à l’identité originelle de l’école », à savoir un fort positionnement sur la société, le croisement des compétences et… l’international ! 

 

 

Un nouveau modèle dans le paysage de l’enseignement supérieur

Audencia se fixe comme objectif global d’inventer un nouveau modèle de business school. Plus vertueux, et visant à former des « citoyens du monde », partageant des valeurs humanistes, résolument convaincus d’appartenir à une même communauté de destin. Comment ? En mettant leurs compétences hybrides et leur capacité à innover au service de la transformation des organisations et de la société, afin d’œuvrer pour le bien commun à l’échelle planétaire.

Christophe Germain, Directeur Général d’Audencia, résume la conviction qui sous-tend ce plan : « L’objectif n’est pas de devenir la meilleure école du monde, mais d’être une école meilleure pour le monde et à être identifiée en tant que telle sur la scène nationale et internationale. »

 

Une réponse à trois défis majeurs

Pour rester dans le concret, Audencia a fait travailler l’ensemble de ses équipes sur la définition des enjeux auxquels répondre dans les années à venir. Durant l’année 2020, les équipes de direction, les collaborateurs, les partenaires et les étudiants de l’école ont planché sur ce travail de définition de défis à relever pour la 6ème école du classement SIGEM. 3 d’entre eux ont été retenus :

  • La création et l’utilisation de technologies et d’information responsables
  • La définition et l’adoption d’approches managériales favorisant des organisations et des sociétés inclusives
  • La conception et la mise en œuvre de modèles d’affaires et de développements soutenables (et en phase, notamment, avec les objectifs de neutralité carbone).

 

Un plan d’action décliné en 4 axes

Comme tout bon modèle de développement et d’application d’une stratégie, le déploiement du plan d’Audencia repose sur 4 grands axes :

 

Axe 1: La création de Gaïa, lécole de la transition écologique et sociale dAudencia

Gaïa est la toute première école lancée par une business school et intégralement dédiée à la formation aux stratégies et pratiques managériales à impact positif, en droite ligne des objectifs de développement durable. Son nom est un concept issu d’un terme du grec ancien personnifiant la terre comme un être vivant, un système intelligent évoluant vers l’harmonie et le bien commun.

Chaque étudiant d’Audencia et participant de formation continue passera par Gaïa pour une partie de son cursus. L’école dispensera dans un premier temps des enseignents au sien du campus historique de l’école, avant d’emménager dans des bâtiments en proie d’ici 2 ou 3 ans. S’y construiront également les projets professionnels, les initiatives entrepreneuriales et les travaux de recherche de demain, autour des grandes dimensions de la transition écologique et sociale. Gaïa s’appuiera sur un réseau de partenaires, et inclura entreprises, acteurs de léconomie sociale et solidaire, ONG, syndicats, acteurs publics ainsi que dautres institutions académiques. Un nouveau bâtiment éco-conçu abritera cette « école dans l’école ».

Pour précision, Gaïa n’a pas vocation à délivrer de diplôme à proprement parler, mais à venir enrichir les enseignements dispensés à Audencia par une approche axée autour de la transition écologique et sociale.

 

Axe 2: Une hybridation généralisée et augmentée

De nombreuses écoles prônent aujourd’hui le fait d’être « multidisciplinaires », au coeur de la fameuse « hybridation des compétences », un terme repris un peu partout pour désigner le fait d’apprendre des éléments de différents domaines au sein d’un unique et même enseignement. Pourtant, sur ce domaine-là, Audencia est bien l’école pionnière. Depuis près de 10 ans déjà, l’Alliance Centrale – Audencia – Ensa fut créée pour répondre aux nouveaux besoins des entreprises. Un modèle repris par plusieurs autres écoles de commerce par la suite. L’idée est d’apporter aux étudiants des compétences et savoir-faire de deux autres écoles partenaires d’Audencia : Centrale Nantes pour ce qui touche aux enseignements des sciences, ingénierie et data d’une part et Ensa pour les thématiques autour du design, de l’architecture et de l’agencement des espaces et des territoires.

À l’avenir, Audencia accentuera l’orientation de ses formations vers l’interdisciplinarité pour relever les 3 défis majeurs cités plus haut. Audencia visera à ce que ses étudiants développent trois types de compétences : comportementales, professionnelles et sociétales, pour être des acteurs demain de la transformation vertueuse des entreprises et de la société. Elle proposera de nouveaux parcours double-diplôme ou double-compétence en France et à l’international. Objectif 2025 : 100 % des diplômés dotés de compétences hybrides afin de répondre au marché des entreprises de toute taille.

Outre la refonte des programmes afin d’intégrer un socle commun lié aux nouvelles technologies relatives à la data et à l’intelligence artificielle, de nouveaux programmes hybrides en France et à l’international, et espaces d’apprentissage favorisant l’interdisciplinarité seront créés. Un passeport citoyen, nommé KeyS (Know and Engage for Your Success) permettra à l’étudiant de valider et valoriser son parcours tout au long de sa scolarité grâce à un dispositif autour du développement personnel, de la construction du projet professionnel, basé sur un référentiel de compétences unique, le ‘C4I : Competencies for Impact’ – qui détaille les compétences comportementales, professionnelles et sociétales propres à l’étudiant Audencia.

 

Axe 3: Un développement au service d’un impact renforcé

Tout projet sera conçu afin de maximiser la contribution de l’école sur le plan comportemental, professionnel, sociétal, mais aussi environnemental. Audencia s’appuiera sur un développement soutenu, maîtrisé et inclusif qui lui permettra d’atteindre un budget de 100 millions d’euros en 2025.

En matière de développement de l’offre de formations, Audencia lancera d’ici 5 ans 20 nouveaux programmes, dispensés en présentiel, distanciel ou en hybride, afin d’atteindre 10 000 étudiants, soit une croissance de 40% de l’effectif. Elle ouvrira également un nouveau campus à Paris pour plus de 2 000 étudiants. Enfin, elle créera un CFA (Centre de Formation d’Apprentis) afin de renforcer la professionnalisation et l’ouverture sociale de l’école.

L’école développera sa présence à l’international, afin de multiplier par 3 le nombre d’étudiants formés à l’étranger (de 650 à plus de 2 000). Elle ouvrira un campus à São Paulo, au Brésil, en collaboration avec FECAP (Fundação Escola de Comércio Álvares Penteado). Audencia développera également de nouveaux programmes et de nouvelles implantations en Chine.

Audencia élargira les activités de l’Executive Education afin de multiplier par 2 son chiffre d’affaires annuel et ainsi atteindre 10 millions d’euros. De nouveaux programmes Executive MBA seront ouverts en Afrique dès 2021. Les dispositifs expérientiels « Tipping Point » seront développés. Ils permettent la résolution de problématiques en déconstruisant les schémas de pensée et de réflexion traditionnels, à travers une approche basée sur les neurosciences, et dans un espace dédié innovant. De nouveaux programmes Info Training seront lancés afin de mettre à disposition des entreprises l’expertise d’Audencia en matière de data responsable et de lutte contre les fake news. L’école, pionnière en matière de formation à la « performance multi-capitaux » ouvrira également dès 2021 son MBA Chief Value Officer, afin de révolutionner en profondeur la fonction financière, pour prendre en compte les capitaux sociaux et environnementaux. Enfin, un outil Bilan Carbone sera développé afin de diminuer l’empreinte écologique des étudiants, des salariés et des partenaires, dans un vaste effort collectif.

Audencia renforcera l’inclusivité. En matière d’ouverture sociale, elle proposera une formation d’un an (propédeutique) à des lycéens issus de bacs professionnels, afin de les préparer à une entrée en Bachelor. Elle poursuivra son investissement dans son programme d’accompagnement de lycéens issus de milieux défavorisés, appelé BRIO ++. Audencia vise également à devenir l’école référente en matière d’accueil des étudiants, membres du personnel et parties prenantes en situation de handicap. Enfin, elle renforcera ses actions citoyennes de sensibilisation au service de l’égalité des chances et de la diversité. De nouveaux moyens seront déployés en faveur du bien-être des étudiants, à travers le dispositif Well‑Being@audencia. Enfin, pour réduire la fracture numérique, Audencia s’engage également à augmenter le financement des équipements informatiques pour les étudiants en grande difficulté, via des bourses et l’investissement des alumni.

 

Axe 4 : Un nouvel alignement organisationnel

L’école mènera une évolution profonde de ses activités, de son organisation et de son système de pilotage.

Elle déploiera une méthode de mesure et d’évaluation inédite pour mettre en œuvre le plan et mesurer l’impact des dispositifs qui le déclineront. Audencia s’appuiera sur ses travaux pionniers – à l’échelle mondiale – en matière de réinvention de la mesure de la performance. L’objectif est de dépasser la seule prise en compte de la performance économique, en englobant la dimension sociale et environnementale. Cette nouvelle approche est conçue par le centre de recherche Performance Globale Multi-Capitaux de l’école, fondé en 2020, et développée avec les grandes entreprises internationales partenaires du centre. L’école s’engage également à présenter publiquement l’avancée de son plan stratégique, via un RDV annuel avec les médias.

En parallèle, l’implication des parties-prenantes (étudiants, diplômés, professeurs, entreprises partenaires…) sera répertoriée au travers d’un dispositif technologique ouvert et transparent basé sur la blockchain, et élaboré par une start-up créée par Audencia, « Token for Good ». La contribution de chacun sera ainsi valorisée sous forme de token, sorte de monnaie virtuelle venant concrétiser ces nouveaux modes d’évaluation de la performance, et pouvant s’échanger dans une logique d’économie circulaire, contre d’autres services à impact positif proposés par la communauté Audencia.

L’école réajustera ses activités académiques et de recherche. Trois centres d’excellence transversaux seront créés autour des 3 défis majeurs énoncés en préambule. Chacun bénéficiera d’une chaire de recherche et d’enseignement mais aussi de programmes dédiés. L’impact sociétal des recherches sera valorisé en fonction de leur contribution à ces 3 défis, au développement de technologies plus responsables, d’une société plus inclusive et de business models plus durables. L’école promouvra également les recherches conjointes avec Centrale Nantes, dans le cadre de l’Alliance Centrale-Audencia-Ensa.

Un plan ambitieux amplifiera la transformation digitale responsable de l’école, à travers un réseau privé 5G. Audencia prévoit également la conception d’une calculette carbone afin d’évaluer l’empreinte numérique de ses activités. L’école lancera une plateforme d’Intelligence Artificielle dédiée à l’immersive learning. Elle permettra de personnaliser encore davantage le parcours d’apprentissage, et d’optimiser le chaînage des activités pédagogiques. Des compagnons d’apprentissage robotisés pourraient prendre en charge une quantité de tâches adjacentes et souvent rébarbatives : poster l’obtention d’une certification sur les réseaux sociaux, réaliser des tâches administratives avant et après une formation, etc. Enfin, le projet Smart Campus dotera l’ensemble des sites de solutions de gestion énergétique, et déploiera une plateforme Internet des Objets permettant l’interconnexion entre des lieux, des environnements physiques et des solutions applicatives de type Learning Management System. Cette infrastructure globale constitue le socle technologique permettant de développer, à la demande, des campus virtuels.

 

ECOS 2025, plan stratégique d’Audencia en chiffres

Audencia en 2025Audencia en 2020
Budget de 100 millions d’eurosBudget de 55 millions d’euros
600 collaborateurs390 collaborateurs
200 enseignants-chercheurs134 enseignants-chercheurs
10 000 étudiants6 500 étudiants
25% d’étudiants boursiers18% d’étudiants boursiers
2 000 étudiants formés hors de France650 étudiants formés hors de France
560 publications PRJ internationaux entre 2021 et 2025350 publications PRJ internationaux entre 2016 et 2020
2 nouveaux campus : Paris et São Paulo

 

Des orientations issues d’une réflexion collective d’un an

ECOS 2025 est le résultat d’une démarche collective. Etudiants, diplômés, enseignants-chercheurs, collaborateurs et partenaires, grâce au soutien de la CCI Nantes, ont pu, tout au long de l’année, apporter leur contribution pour construire ensemble une « nouvelle frontière ». En somme, 2000 personnes de la communauté d’Audencia mobilisées via divers ateliers, des projets intrapreneuriaux et une boîte à idées qui va d’ailleurs perdurer. L’objectif ? Questionner les certitudes, trouver des opportunités inédites, et se réinventer pour placer l’horizon de l’Ecole au carrefour des Humanités et de la Responsabilité.

Dorian ZERROUDI

Directeur de Mister Prépa et Co-fondateur de Planète Grandes Écoles j'ai à coeur de transmettre et oeuvre pour l'égalité des chances.