Spendesk, la 26ème licorne française

 Spendesk, la 26ème licorne française

L’entreprise Spendesk rejoint ce mardi le classement des licornes françaises, après une levée de fonds de 100 millions d’euros financée par Tiger Gobal. En ce début d’année, Spendesk est déjà la 5e licorne de l’année, après Exotec, Qonto, Ankorstore et Payfit.

 

Lire plus : Ankorstore : la 24ème licorne française

 

Une croissance fulgurante

La start-up grandissante a levé 100 millions d’euros de fonds, après une précédente levée de fonds du même montant il y a tout juste 6 mois. Cette levée de fonds a été opérée par le fond d’investissement américain Tiger Global, qui avait déjà pris part à la levée de fonds d’Ankorstore la semaine passée. Pour la nouvelle levée de fonds de Spendesk, Tiger Global est accompagné des fonds historiques General Atlantic, Eight Roads Ventures, Index Ventures et eFounders. Cette croissance s’accompagne d’une implantation dans quatre pays (France, Allemagne, Angleterre et Etats-Unis).

Spendesk confirme sa croissance rapide, après avoir « plus que doublé son chiffre d’affaires » ces deux dernières années. Elle est aujourd’hui valorisée à plus de 1,14 milliard de dollars.

 

Lire plus : Qu’est-ce qu’une licorne en économie ?

 

Le principe : faciliter la gestion des dépenses en entreprise 

Le but de Spendesk est de permettre à de petites entreprises et PME de 50 à 1000 employés de gérer leurs dépenses professionnelles. Tout d’abord spécialisée dans les cartes virtuelles de paiement en ligne, Spendesk facilite la gestion des dépenses et des paiements en entreprise. Elle compte aujourd’hui 3500 clients dont l’Olivier Assurance et Big Mamma. 

L’offre que propose Spendesk révolutionne la gestion de la comptabilité en entreprise, et simplifie la budgétisation, l’enregistrement comptable et bien d’autres actions à faible valeur ajoutée. La gestion « 7-en-1 » permet à l’équipe finance des entreprises de se concentrer davantage sur des activités à plus forte valeur ajoutée. Spendesk suit le modèle de nombreuses FinTech en proposant des ventes par abonnement (software-as-a-service).

 

Cette nouvelle levée de fonds permettra à Spendesk d’augmenter ses effectifs : 300 embauches sont prévues en cette année 2022 pour atteindre un total de 700 employés. Cette croissance rapide semble présager un bel avenir dans le secteur bancaire et financier pour Spendesk.

 

Lire plus : Exotec : la première licorne française dans l’industrie de la logistique !