RSE à l’EDHEC : Investissement de 20M d’euros, stratégies et nouveautés

RSE à l’EDHEC : Investissement de 20M d’euros, stratégies et nouveautés

Alors que 77% des jeunes diplômés considèrent l’impact sociétal comme un critère majeur dans le choix de leur premier emploi, l’EDHEC renforce sa dimension RSE à travers la finance climatique, l’innovation pédagogique et l’entrepreneuriat responsable.

 

L’EDHEC mise sur la formation pour renforcer son engagement RSE 

En 2022, l’École a de nouveau su confirmer son engagement dans une stratégie d’impact en créant les Sustainable Impact Projects (SIP) pour les 1000 étudiants du parcours International BBA. Ces derniers ont imaginé 193 projets en lien avec la santé, l’éducation, la réduction des inégalités et l’environnement. Dès la rentrée prochaine, le dispositif sera décliné dans les autres programmes académiques de l’EDHEC.

L’Ecole reste également fidèle à sa stratégie du learning by doing notamment à travers le nouveau module Limites planétaires et modèles économies durables, destiné aux 700 étudiants du Programme Grande Ecole. Ce cours phare répond à un double objectif : comprendre de manière factuelle les enjeux climatiques et énergétiques tout en identifiant des outils concrets pour analyser les modèles existants et inventer des business models plus durables.

Les étudiants en première année de Master suivent aussi des cours obligatoires tels que Corporate Social Responsibility (filière Business Management) ou From Climate Science to Climate Finance (filière Financial Economics). Ils ont la possibilité de se spécialiser avec le MSc Global and Sustainable Business et le MSc in Climate Change & Sustainable Finance en partenariat avec MINES ParisTech. Par ailleurs, ils peuvent choisir de nouveaux électifs comme Behavorial Finance for sustainability ou encore Socially responsible investing.

Au total, le Programme Grande Ecole compte 20 cours dédiés au développement durable.



Lire plus : Quelles nouveautés à emlyon pour la rentrée 2022 ?



Investir 20 millions d’euros pour la finance climatique

L’EDHEC-Risk Climate Impact Institute (ERCII) illustre tout aussi bien la volonté de l’EDHEC à renforcer son engagement dans le domaine de la finance responsable. Ce centre, qui s’appuie sur les succès et les travaux d’EDHEC Risk Institute, a une double vocation. D’abord, grâce à un plan d’investissement de 20 millions d’euros et au développement d’une équipe de 25 personnes, l’ERCII contribue à la transformation positive de l’économie et de la société. Ensuite, il compte accompagner les investisseurs privés et les décideurs politiques sur les questions liant finance et changement climatique.

 

Lire plus : KEDGE 2025 : les avancées du plan stratégique !



L’EDHEC place ses campus sur une trajectoire vertueuse pour l’environnement 

Les campus EDHEC continuent de s’inscrire dans une dimension éco-responsable et sociale avec le projet Share & Care et ses 24 000 m2 rénovés. Au sein de ce plan d’envergure :

  • Le campus de Roubaix verra ouvrir à la rentrée 2022 le Sigma Lab, un espace dédié aux laboratoires d’innovation pédagogique et de recherche avec comme fil conducteur l’impact positif sur l’économie et la société.
  • Le campus de Nice accueillera l’Espace « Finance & Climat » consacré à la recherche et à la pédagogie. L’expérience étudiante sera d’autant plus valorisée avec des lieux de convivialité, des salles de co-construction et de cours à haute valeur ajoutée technologique. La dimension entrepreneuriale sera également renforcée avec la création d’un nouvel espace dédié à l’accompagnement des startups.

Par ailleurs, suite au rapport d’audit de 2020-2021, l’École a pu réaliser un bilan carbone lui permettant d’instaurer de nouvelles pratiques éco-responsables : eau de pluie pour les sanitaires, installation de détecteurs de mouvements, bornes de charge pour voiture électrique, encouragement aux mobilités douces, bannissement des produits pesticides dans les espaces verts… 

L’EDHEC anticipe aussi les campus de demain en lançant un concours d’architecture destiné à imaginer des campus flexibles et responsables.