Rencontre avec Valentine Belloc, présidente du guide des rouennais Le Viking de Neoma Business School

 Rencontre avec Valentine Belloc, présidente du guide des rouennais Le Viking de Neoma Business School

Créateur d’un guide distribué à 15000 exemplaires chaque année, fondateur de la première bière ambrée brassée à Rouen, l’association le Viking de Neoma Business School – nommée meilleure association Journalisme & City Guide par Le Classement des Associations – ne cesse de se développer.  Nous avons rencontré sa présidente Valentine Belloc, élève en Master 1 à Neoma Business School Rouen. 

 

 

Salut Valentine, peux-tu te présenter en quelques mots ?

 

Salut ! Je m’appelle Valentine BELLOC et je suis actuellement en première année de master à Neoma BS campus de Rouen, école que j’ai intégré après 2 ans de prépa ECE au Lycée Carnot à Paris. Je suis également présidente du Viking, une association néomienne, ce qui me permet de suivre un parcours un peu particulier, le PEA (Parcours Associatif et Entrepreunarial), aménagé spécialement pour les personnes gérant des associations ou voulant monter leur entreprise. On a cours uniquement le matin et nous avons certaines matières spéciales (par exemple gestion de crise ou gestion de projet), toujours reliées à des cas pratiques sur nos associations. L’après-midi nous n’avons pas cours ce qui nous permet d’avoir un temps spécial dédié à la gestion de l’association.

 

Est-ce que tu peux nous présenter ton association le Viking ?

 

Le Viking c’est une association étudiante de Neoma BS Rouen à but non lucratif. Créée en 1995, c’est une association ancestrale qui publie chaque année un guide des bonnes adresses rouennaises. Imprimé en 15000 exemplaires, il est distribué gratuitement dans la ville lors de givings, dans des points tels que l’office du tourisme, dans des boutiques mais également lors du lancement de la nouvelle édition, 2e plus gros évènement rouennais qui rassemble plus de 20000 personnes sur la place de la Cathédrale. Forte de ses 45 membres, l’objectif de l’association est donc de partager et faire découvrir le patrimoine rouennais pour les locaux, touristes, les jeunes et les étudiants. Nous avons une cible très large, d’où la diversité de nos activités et de nos rubriques.

 

Depuis 2019, le Viking brasse sa propre bière, « La Cornue ». Peux-tu nous en parler ?

 

Oui bien sûr ! La Cornue est la première bière ambrée brassée à Rouen. Nous avons élaboré la recette avec notre brasseur partenaire, les Brasseurs Normands, et nous l’avons lancé en 2019. Depuis, nous nous occupons de tout le processus de fabrication c’est à dire que nous aidons les brasseurs à brasser, embouteiller, étiqueter la Cornue. Elle est vendue dans plusieurs caves à Rouen et est également disponible dans 12 bars partenaires dans la ville. Depuis l’année dernière, la Cornue est commercialisée dans 9 Leclerc en Normandie. La Cornue est une bière ambrée à 6,7°, aux arômes de caramel et de biscuits. C’est une bière de caractère qui représente bien l’essence du Viking.

 

Comment l’association est-elle organisée ? 

 

Il y a tout d’abord le bureau qui est composé de 5 membres, un vice-président par pôle, le trésorier et moi. Il y a trois pôles dans l’association : le pôle rédaction démarchage, qui est chargé de tester les restaurants, bars, activités, de les démarcher pour qu’ils apparaissent dans le guide et ensuite de rédiger les critiques. Il y a le pôle communication évènementiel, qui s’occupe de gérer l’image du Viking et de la Cornue sur nos différentes plateformes de communication (réseaux sociaux avec Instagram, Twitter, Facebook, LinkedIn, notre site internet leviking.com et les journaux locaux). De plus, le pôle s’occupe également de l’organisation de tous les évènements du Viking : Afterwork, présence sur des festivals et foire mais également du lancement du guide et tout ce que cela engendre, c’est à dire le démarchage des prestataires, de la mairie, des partenaires, etc… Enfin, il y a le pôle Cornue qui s’occupe du processus de fabrication de la bière mais également de la commercialisation et du démarchage de nouveaux bars partenaires.

 

Je suppose que faire un guide, ce n’est pas gratuit. Comment obtenez-vous vos financements ?

 

Oui, nous le distribuons certes gratuitement mais la production est bien payante. Nous avons plusieurs sources de financement, mais le guide est principalement financé grâce à l’émission d’encarts publicitaires payants (papiers et web) présents dans le guide. La critique est gratuite mais si les partenaires souhaitent plus de visibilité, ils peuvent prendre un encart qui apporte un visuel. La vente de la Cornue nous permet également d’avoir quelques apports financiers qui soutiennent la production du guide.

 

Quels sont les événements phares de l’année pour faire connaître l’association ?

 

Cette année, nos évènements phares sont la sortie de la 23e édition du guide en avril qui aura lieu place de la Cathédrale à Rouen, mais également la sortie d’une seconde bière que nous espérons sortir d’ici mai. Nous travaillons actuellement sur la recette avec nos brasseurs.

 

D’autres projets pour l’association ?

 

Oui, il y a un gros projet qui va se réaliser en même temps que la sortie du guide, c’est la sortie de notre application. Nous avions travaillé sur cette alternative lors du confinement l’année dernière, qui nous avait empêché de sortir de guide puisque tout était fermé. Nous avons donc décidé de digitaliser le guide, l’application regroupera toutes les critiques et articles et aura certaines fonctionnalités comme la localisation intelligente de restaurants. Cette application nous permettra également à terme d’engager une démarche plus RSE en diminuant le nombre d’exemplaires du guide.

 

Qu’est-ce que tu penses que l’association t’apporte et va t’apporter personnellement et professionnellement ?

 

Être au Viking c’est une réelle expérience professionnelle. Mon rôle me permet de manager une équipe de plus de 40 personnes, d’apprendre à gérer des situations non prévues, à anticiper mais également s’adapter aux situations. Cela m’apporte aussi une vision d’ensemble sur la comptabilité, la communication et l’événementiel, ce que je pourrais réutiliser lors de mon stage de césure. Sur un point plus personnel, cette prise de responsabilité a été vraiment bénéfique et m’a beaucoup fait grandir. Je sais que cette expérience m’aidera sur le plan professionnel avec tous les acquis que le Viking et mon parcours me donne.

 

Un mot de la fin ?

 

Je veux déjà remercier mon bureau et les membres de mon association pour leur implication dans tous les projets. J’encourage tous les étudiants à s’engager dans leurs associations car c’est une réelle expérience qui apporte beaucoup autant personnellement que professionnellement ! Engagez-vous !

 

 

 

Instagram: 

@levikingrouen

@lacornuerouen