Tout savoir sur « Qui veut être mon associé ? » : explications, investisseurs, objectifs

 Tout savoir sur « Qui veut être mon associé ? » : explications, investisseurs, objectifs

L’émission « Qui veut être mon associé ? » revient pour une deuxième saison ce mercredi 5 janvier 2022. Ce sont 35 autres entrepreneurs dynamiques et plus créatifs que jamais qui viendront défendre leurs projets devant les investisseurs de l’émission. Le but sera pour eux de récolter des fonds, mais aussi d’avoir les conseils de l’investisseur afin de développer au maximum leur projet ! 

 

Le principe des levées de fonds

La levée de fonds consiste à trouver des investisseurs, ou bien des institutions qui veulent bien investir dans votre projet, à des conditions bien définies. Dans cette émission, les entrepreneurs demandent très souvent une somme d’argent bien précise, contre une partie des parts de la société. 

Si les investisseurs sont convaincus, ils peuvent décider d’accepter l’offre des candidats, ou bien de la renégocier d’une manière qui leur semble plus juste. En effet, le but pour eux est d’obtenir une plus – value importante lorsqu’ils revendront leur titre.

Concernant les investissements, il peut s’agir d’une demande de capital amorçage, c’est-à-dire que cet argent servira au lancement d’un nouveau produit. Mais cela peut aussi concerner le développement direct de la société, on parle alors de capital développement.

Lire plus : Les plus grosses levée de fonds en 2021

 

Zoom sur l’émission « Qui veut être mon associé ? »

Le principe de l’émission est particulièrement simple. Les entrepreneurs arrivent avec un sujet déjà bien préparé, très souvent déjà lancé. Ils ont quelques minutes pour expliquer le projet au jury, mais surtout les convaincre de sa viabilité. Pour cela, ils peuvent utiliser les chiffres de ventes qui ont été déjà été faits, si ceux-là sont concluants. S’ils ne les donnent pas, ils sont très souvent demandés par les investisseurs afin d’évaluer la fiabilité du projet, et l’impact qu’il a. 

Cela peut être un plus pour les candidats si une personnalité connue a déjà investi dans leur projet, car cela montre que le produit plaît déjà et a un futur prometteur sur le marché.

 

Les investisseurs de la deuxième saison 

Lors de cette deuxième saison, plusieurs investisseurs de la saison précédente font leur grand retour :

  • Delphine André, 2ème plus grosse investisseuse de la saison 1. En effet, celle-ci a donné 740 000 € pour des projets divers et variés. 
  • Marc Simonici, célèbre créateur de Meetic, sera aussi de la partie. Lui aussi avait investi une grosse somme d’argent, puisque c’est 585000€ qui ont été promis aux entrepreneurs (4ème plus gros investisseur).

Pour en savoir plus sur lui : retour sur le parcours de Marc Simonici

  • Enfin, Eric Larchevêque revient aussi pour une deuxième saison. Après avoir dépensé 590000 € (3ème plus gros investisseur), il compte bien découvrir de nouveaux projets portés vers l’avenir ! 

 

Face à ces trois personnes, 4 nouveaux investisseurs feront leur entrée. 

  • Sophie Mechaly, fondatrice de Paul & Joe. Cette marque est une entreprise de prêt-à-porter créé en 1995, qui est « une marque symbole, jouant sur les codes classiques entre imprimés et finitions, mais aussi masculin et féminin. ».
  • Isabelle Weill, présidente de IWCORP, sera aussi de la partie. 
  • Ensuite, c’est Anthony Bourbon, créateur de Feed que l’on retrouvera aussi. Feed est une marque de repas concentrés en boisson ou en barre de céréales. 
  • Enfin, le dernier investisseur sera Jean – Pierre Nadir, fondateur de Easyvoyage, et de Fairmoove. 

 

Plusieurs Success Story grâce à «Qui veut être mon associé ? » ?  

Lors de la première saison, plusieurs investissements ont permis de développer de véritables Success Story. La plus connue est la marque Respire, leader aujourd’hui des cosmétiques solides en France. Cette entreprise a été fondée par Justine Huteau et Thomas Meheut en 2018. Même si l’argent qui avait été promis par les trois investisseurs n’a finalement pas été donné, la marque Respire a connu un boom spectaculaire grâce à l’émission. Ils ont pu commencer à vendre leurs produits dans des Monoprix ou encore dans les Sephora. C’est pourquoi, ils ont pu en partie s’auto-financer. Pour le reste, ils ont préféré recourir à l’endettement plutôt que d’investir l’argent des business-angels. 

Une autre Success Story est « Les cartes de Lulu ». Cette jeune entrepreneuse avait eu l’idée de proposer des cartes que l’on peut ensuite planter. Ce sont donc des cartes non seulement biodégradables, mais qui en plus permettent de fleurir un jardin. L’investisseur Marc Simonici avait été séduit par le projet et avait décidé d’y investir. Aujourd’hui, Lucie travaille avec plus de 400 boutiques, plus de 20 illustratrices et propose plus de 200 cartes (contre 20 au début). 

Une autre Sucess Story est celle de la marque Constant & Zoé. C’est une entreprise qui fabrique des vêtements pour personnes handicapées afin de faciliter la vie des aidants. En effet, Sarah avait beaucoup touché le jury lors de l’émission en évoquant son histoire personnelle. C’est donc 200 000 € qui lui avait été promis à la suite de son passage. Mais une bonne surprise lui a été réservée, puisqu’elle a finalement reçu près de 300 000 € ! Cet argent l’a aidé à développer de nouvelles collections afin de répondre toujours mieux au besoin de tous. 

 

Comment regarder l’émission « qui veut être mon associé ? »

L’émission sera diffusée le mercredi soir sur M6 à partir du mercredi 5 janvier 2022.

Pour voir ou revoir l’émission : lien vers M6 replay