Quel est le parcours d’Isabèle Chevalier, jurée de « Qui veut être mon associé ? »

Quel est le parcours d’Isabèle Chevalier, jurée de « Qui veut être mon associé ? »

Entrepreneuse de renom au Canada, Isabèle Chevalier rejoint l’émission de divertissement « Qui veut être mon associé ? » pour sa 3ème saison et devient une nouvelle investisseuse. Elle faisait déjà partie de « L’oeil du dragon », l’équivalent canadien de l’émission, depuis 4 saisons.

 

Lire plus : Qui est Delphine André, jurée de « Qui veut être mon associé ? »

 

Quel est le parcours d’Isabèle Chevalier ?

Diplômée de HEC Montréal et ex-PDG de Bio-K+, Isabèle Chevalier a été pendant 25 ans à la tête de son entreprise familiale, spécialisée dans la recherche, la fabrication et la vente de probiotiques utilisés pour améliorer la santé. Elle a réussi à mener l’expansion de l’entreprise à l’échelle mondiale, et à optimiser l’efficacité du produit de Bio-K+, ce qui lui a permis d’être le premier produit de sa catégorie à obtenir les allégations de Santé Canada.

En 2020, Isabèle Chevalier a finalement vendu l’entreprise familiale afin de poursuivre, voire accélérer, l’internationalisation de la compagnie. Fière de la finalisation de la vente, Isabèle Chevalier se concentre aujourd’hui sur des causes caritatives et à son rôle de membre du conseil d’administration de la Canadian Health Food Association. 

 

Lire plus : Tout savoir sur « Qui veut être mon associé ? » : explications, investisseurs, objectifs

 

Isabèle Chevalier arrive en France dans « Qui veut être mon associé ? »

Dragon dans l’émission « Dans l’oeil du dragon » depuis 2019 au Canada, Isabèle Chevalier connaît parfaitement le monde de l’entrepreneuriat et sait juger rapidement les porteurs de projet. Après 4 saisons au Canada, elle a accepté de rejoindre l’équipe française : « On est cousins avec la France, c’est une suite logique. Quand on me l’a proposé, j’ai dit oui sans hésiter », explique-t-elle. Très investie dans le développement des nouvelles entreprises et l’aide aux entrepreneurs, Isabèle Chevalier précise « Ce que j’apprécie beaucoup avec ce concept, c’est qu’il valorise l’entreprenariat. Ça fait une réelle différence pour l’économie locale et ça permet à des marques de naître ».

Pour Isabèle Chevalier, être jurée, ce n’est pas juste un soutien médiatique à ses porteurs de projets. Elle souhaite réellement les aider à se développer. Propriétaire d’un fonds qui lui sert pour investir dans différentes entreprises, certains porteurs de projet pourraient bien se retrouver au sein de ce dispositif d’investissement !

 

Pour cette nouvelle saison, elle rejoint donc Delphine André, Marc Simoncini, Anthony Bourbon, Eric Larchevêque, Jean-Pierre Nadir, Isabelle Weill et Sophie Mechaly en tant qu’investisseuse et juge des porteurs de projet. 

 

Lire plus : Marc Simoncini : Le parcours inspirant du fondateur de Meetic

Rédactrice en chef de Planète Grandes Ecoles et étudiante à TBS, j'ai à coeur d'aider les étudiants à mettre toutes les chances de leur côté pour réussir !