L’impact de la crise sanitaire sur le monde du football

 L’impact de la crise sanitaire sur le monde du football

La pandémie de Covid-19 est une crise mondiale qui a eu un grand impact économique sur énormément de secteurs. En effet, le secteur du football n’a pas été épargné par cette crise, car selon une étude de KPMG, celle-ci a provoqué la diminution du budget des clubs européens de plus d’un milliard d’euros. En effet, plusieurs clubs ont vu leurs recettes d’exploitations annuelles énormément baisser, notamment les grands clubs européens, alors comment et pourquoi les clubs de football ont été impactés par la crise de la COVID-19 ?

 

Les grands et petits clubs de football connaissent une réelle récession depuis le début de la pandémie

Un rapport de KPMG intitulé « The European Champions Report 2021 » a permis d’analyser les revenus et l’évolution des recettes d’exploitation des clubs européens. En effet, ces derniers ont connu un recul très important de leurs chiffres d’affaires, par exemple le FC Porto a enregistré la plus grosse perte de l’année avec -50% soit 87,3M d’euros pour la saison de 2020. Plusieurs autres grands clubs ont connu une baisse à deux chiffres de leurs revenus et très peu ont réussi à réaliser une évolution comme le Borussia Dortmund a pu le faire :

Les plus petits clubs quant à eux n’ont pas été épargnés par la crise, car si les grands clubs arrivent à survivre grâce à leurs sponsors ou les droits TV qui ne les abandonneront pas, c’est moins le cas pour les premiers. En effet, en temps de crise, les entreprises baissent la publicité et le sponsoring, surtout pour les partenaires les moins importants qui sont dans ce cas des petits clubs. A titre d’exemple, le club de Mayenne a annoncé la mise en veille de ses réseaux sociaux et site web, ce qui est synonyme de chômage pour certains employés.

 

En quoi la crise affecte les clubs de football ?

Il y a différentes causes à la récession que vivent les clubs de football aujourd’hui. En effet, il faut savoir qu’en général il existe trois sources de revenus pour les clubs : les droits télévisuels, la billetterie et le sponsoring. D’abord, la billetterie n’apporte presque plus rien à cause des matchs à huis clos et l’annulation des matchs et compétitions. Ensuite, certains diffuseurs vivent des difficultés financières et donc rompent les contrats concernant les droits TV. C’est surtout difficile pour les ligues les moins populaires. Enfin, concernant le sponsoring, de plus en plus d’entreprises abandonnent la publicité à cause de leur propre situation économique en déclin. En plus de cette situation de crise, les clubs sont obligés de payer leurs effectifs (joueurs, équipes techniques…) qui représentent 60 à 70% de leurs dépenses.

 

Exemple du Fc Barcelone 

Le FC Barcelone est un cas très concret de la crise financière causé par la covid-19. Le club catalan est en train de vivre l’une des plus grosses crises de son histoire. En effet, selon son bilan économique annuel, le club catalan a une dette totale qui s’éleve à 1,173 milliard d’euros. En effet, le club a une dette à court terme de 730,6 millions d’euros et une dette à long terme de 196 millions d’euros envers d’autres clubs à cause des transferts, dont 10 millions pour le transfert de Malcolm, 48 millions pour celui de Frenkie de Jong entre autres. Pour l’année 2019-2020, le club a réalisé 855 millions d’euros de chiffre d’affaires, alors que le montant prévu était de 1,058 milliard d’euros.

Les causes de cette situation catastrophique sont nombreuses, principalement lié à la crise sanitaire, car comme l’a confirmé le bilan économique, le club catalan a perdu 97 millions d’euro de revenus à cause de la pandémie. D’abord, le club est touché par l’interdiction de la présence des spectateurs. En effet, Ronald Koeman a déclaré que le FC Barcelone était l’un des grands clubs qui souffrait le plus de la crise, car sans public et sans tourisme, les clubs réalisent de très mauvais chiffre.

Ensuite, la mauvaise gestion comptable est également énormément responsable de la situation actuelle, par exemple en quelques années, le club a énormément dépensé au lieu de couvrir ses dettes et rééquilibrer leur budget (Dembélé pour 125m, Coutinho pour 165m, Griezmann pour 120m…), alors en temps de crise les choses sont de pire en pire.  Enfin, le souci majeur du club sont les masses salariales, car le club est l’une des équipes avec les plus importantes masses salariales au monde. En effet, en 2019, elle s’est élevée à 391,6 millions d’euros, alors en temps de crise et avec le manque de gain et certain joueur qui refuse de baisser leur salaire, le club a du mal à payer ses joueurs. Cette situation économique a mené le club à repousser le versement des salaires aux joueurs de janvier à février.

La situation semble donc très grave pour le club catalan, mais elle n’est pas sans issue. En effet, le FC Barcelone devra prendre des décisions drastiques dans les jours et mois à venir, d’après Fred Hermel, journaliste chez RMC, le club devra se séparer de Messi qui coûte 100 millions d’euros par an.

 

In fine, la situation des clubs de football est très mauvaise, cependant ils arrivent à survivre grâce à plusieurs solutions comme la baisse des salaires, les aides ou encore la vente des joueurs. Le football reste l’un des sports les plus populaires et les plus regardés au monde, accumulant une audience très importante, notamment lors des confrontations majeures.  

Oussama El Garch

Intervenant chez Mister Prépa et Planète Grandes Écoles