Les Tiers-Lieux, espaces du futur ?

 Les Tiers-Lieux, espaces du futur ?

Les Tiers-Lieux sont des espaces physiques pour faire ensemble, des lieux de partage, des lieux de mobilisation locale pour l’intérêt général : coworking, atelier partagé, fablab, etc.

 

Retour du lien social

Depuis la pandémie du Covid-19, les Français ont été confinés à plusieurs reprises et ont dû s’adapter au télétravail, mêlant maison et bureau. Leurs interactions sociales ont été contraintes de diminuer. À l’heure où la vie reprend, les tiers-lieux se multiplient et attirent de plus en plus de personnes. Leur nombre est passé de 1 800 en 2018 à 2 500 en 2021. Ces espaces répondent aux envies de lien social renforcées par la crise due au Covid-19, et permettent de pallier l’isolement et de recréer des interactions sociales. En effet, ce sont dans ces lieux où des personnes se regroupent pour créer ensemble et partager.  

 

Nouveau modèle socio-économique

Les Tiers-Lieux sont des espaces où les personnes participent, créent afin de développer des projets collectifs. Elles créent de l’activité économique et sociale ensemble. En effet, le but de ces espaces n’est pas seulement de se développer économiquement. Les Tiers-Lieux sont des espaces dont l’objectif est aussi de posséder une utilité sociale et sociétale : réinsertion professionnelle, accompagnement, formations, etc. Ces lieux ont pour ambition de lutter pour l’inclusion sociale. 60% d’entre eux délivrent des formations et notamment dans le numérique. À Bordeaux, par exemple, il est possible de se rendre au 123, un récent tiers-lieu, afin de partager un espace, faire de nouvelles rencontres et développer de nouvelles compétences. Le 123, c’est un grand espace aéré constitué de trois ilots de bureaux dont un coin salon et un immense garage réaménagé en atelier où chacun peut créer et développer ensemble tout en bénéficiant de l’accompagnement de Designers professionnels.

En outre, les projets émergents sont des projets utiles à la société qui contribueront dans le futur à faire bouger les lignes. Ce sont des projets qui répondent à l’intérêt général.

 

Dynamiser les territoires

Ces espaces de coopération et de faire ensemble se développent aussi bien en ville qu’en milieu rural. Ce sont des acteurs centraux de redynamisation des territoires. Là où ils s’implantent, ils permettent aux habitants de créer, de fabriquer, de développer et donc d’impulser un développement économique. Ils sont la preuve de la vitalité des habitants et de leur volonté de s’inscrire dans un changement de pratiques pour l’avenir.

De plus, ces espaces se développent généralement dans d’anciennes zones industrielles abandonnées ou dans des entrepôts inutilisés. L’objectif est de se réapproprier des espaces déjà existants et les adapter dans le respect de l’environnement.

 

Par Marion Audy, présidente de la tribune étudiante de TBS, les Rendez-Vous Du Changement.