Les jeunes femmes prennent le pouvoir à BSB

 Les jeunes femmes prennent le pouvoir à BSB

Si le contexte joue certainement son rôle, c’est aussi un heureux mouvement de fond: les jeunes femmes prennent de plus en plus leur place dans les instances dirigeantes des associations de BSB. Pour la première fois, plus de 50% des postes de présidence sont féminins. Voilà un indicateur fort parmi d’autres, auxquels s’ajoutent des initiatives marquantes, qui placent l’Ecole dans une dynamique vertueuse et exemplaire dans le domaine de l’égalité femmes/hommes.

14 des 26 associations de BSB sont présidés par des jeunes femmes

Sur 26 associations étudiantes de BSB, les élections des bureaux qui ont eu lieu récemment ont livré un verdict inédit: 14 sont dorénavant présidés par des jeunes femmes. « Même si cela fait plus de 10 ans qu’il y a toujours au moins une femme responsable au sein de la vie associative, c’est la première fois qu’on dépasse les 50%« , se réjouit Alexandrine Bornier, Responsable du Département Développement et Accompagnement Personnels, et qui suit de près les associations à l’Ecole. « Mieux, sur les quatre Bureaux principaux – La Fédération des Etudiants, qui chapeaute l’ensemble des associations de l’Ecole, le Bureau des Elèves (BDE), le Bureau des Sports (BDS) et le Bureau des Arts (BDA) – trois jeunes femmes sont présidentes.« 

La crise sanitaire, une aubaine?

Alexandrine Bornier poursuit: « J’ai l’impression que le contexte compliqué a fait bouger les choses et de ce point de vue, il s’avère une aubaine. Sans tomber dans la caricature, peut-être que l’absence d’événements en présentiel lors des campagnes pour l’élection des bureaux des associations a fait que les garçons sont restés en retrait, eux qui sont traditionnellement plus attachés aux phénomènes d’affichage. Et ainsi les filles ont pris la place qui était libre. Elles ont osé se présenter. Et avec la crise sanitaire, je suis convaincue que la tendance est inversée et que les choses vont changer au niveau de la place des jeunes femmes dans ces antichambres de rôles dirigeants. Parfois du positif découle de situations difficiles comme celle-ci.« 

Elsa Viel, vient d’être élue Présidente de la Fédération des Etudiants. Si elle se félicite également de l’évolution de tendance, elle croit plus à un mouvement de fond: « Les choses changent et manifestement, de ce que j’observe, cela ne choque personne parmi les élèves. Aujourd’hui nous avons une majorité de femmes présidentes, avec des secrétaires hommes: les rôles s’inversent par rapport à la normalité d’il y a quelques années, c’est très bien que tombent ces stéréotypes!« 

Equality, une association dédiée

Autre signe de cette évolution positive: vient de se créer une toute nouvelle association étudiante, Equality, qui s’est donnée pour mission de sensibiliser sur l’égalité femmes/hommes par différents moyens. « C’est évidemment une question globale, c’est pour cela que nos actions seront transversales, le plus souvent en collaboration avec d’autres associations de l’Ecole« , explique Clémence Vassal, Présidente d’Equality.

Ainsi une semaine spéciale est organisée à partir du 8 mars sur le campus, avec au programme affichage, campagne sur les réseaux sociaux, portraits et interviews de femmes (avec Iradi’ESC, association média), confection et vente d’une broche au profit d’une association tierce (avec Mode’Emois, association mode, et Hum Events, association humanitaire), conférence, débat, collecte de dons, etc.

Egalité femmes/hommes, engagement concret

BSB se distingue à travers plusieurs autres caractéristiques et actions dans la poursuite de l’égalité femmes/hommes, notamment:

  • Une quasi-parité de sexe parmi les étudiants, les professeurs et au sein du comité de direction et de la gouvernance de l’Ecole – comme le souligne le dernier classement Master in Management du Financial Times.
  • Alors que la loi Copé-Zimmermann fête ses 10 ans, BSB est depuis 2014 la référence en France dans l’étude de la diversité au sein des conseils d’administration, avec son Baromètre de la Diversité publié chaque année par la Chaire en Gouvernance de l’Ecole.
  • L’intronisation en 2020 de 12 femmes « grands témoins » à la School of Wine & Spirits Business.
  • La participation active au Forum Génération Egalité, et notamment l’accueil d’une conférence le 10 avril prochain à Dijon avec présence ministérielle. 

Dorian ZERROUDI

Directeur de Mister Prépa et Co-fondateur de Planète Grandes Écoles j'ai à coeur de transmettre et oeuvre pour l'égalité des chances.