La page PES définitivement tournée

 La page PES définitivement tournée

Le jeu Pro Evolution Soccer, plus connu sous le nom de PES pour les amateurs de jeux vidéo va cesser d’être produit annonce Konami, son producteur. C’est la fin d’un match économique et stratégique et qui aura duré presque 30 ans et qui aura vu le jeu FIFA édité par Electronic Arts s’imposer.

 

La fin de PES est-elle réellement une surprise ?

Et bien pas vraiment, malgré quelques années intéressantes (milieu des années 2000) du côté de PES face à son rival, jamais ce dernier n’avait réussi à faire tomber FIFA de son piédestal. Malgré un comparatif annuel entre les deux jeux en septembre, cela faisait des années que les deux ne jouaient pas dans la même catégorie. Par exemple le jeu PES s’écoulait à 100 000 exemplaires en 2017 contre 1,6 million pour son concurrent faisant de FIFA le jeu le plus vendu en France chaque année, et de PES un jeu n’ayant même pas sa place dans le TOP 20.

 

FIFA vs PES : une disparité dans l’investissement

Ce qui a sûrement fait la différence entre ces deux concurrents c’est peut-être l’investissement financier d’un des deux éditeurs. En effet en 2009, les équipes étaient comparables puisque 415 personnes travaillaient pour FIFA et 393 pour PES mais ce temps est révolu car pour sortir FIFA 17, les équipes étaient 5,5 fois plus nombreuses que chez le concurrent. De même FIFA s’impose devant PES grâce à son budget de transfert faramineux, ce jeu possédant près de 700 équipes et 37 ligues (sachant que s’offrir la ligue 1 c’est plus d’un million d’euros et une équipe top 5 plusieurs centaines de milliers d’euros). À l’inverse son concurrent lui ne possédait que 19 ligues et plusieurs grandes équipes ne figuraient pas sur le jeu. Mais ce qui a peut-être porté le coup de grâce à PES c’est l’arrivée du mode « Fifa Ultimate Team » (FUT) en 2009 qui permet de donner une seconde vie à de grands joueurs comme Zidane ou Ronaldinho mais également de se constituer l’équipe de ses rêves pour affronter des joueurs du monde entier.

 

PES change de nom et devient eFootball !

Pourtant l’histoire n’est pas finie annonce Konami puisque PES va devenir eFootball, un jeu vidéo gratuit qui ne sortira plus tous les ans mais qui subira uniquement des mises à jour régulières. Ce jeu sera différent de PES en termes d’animations annonce le nouveau producteur « Nous avons effectué des modifications afin de créer un nouveau moteur de jeu de football qui alimentera eFootball pour les années à venir ». Nous pourrons compter sur davantage de variété sur le plan des animations (quatre fois plus d’animations qu’auparavant selon le producteur). Le joueur bénéficiera de neuf équipes parmi les plus grandes d’Europe pour joueur gratuitement dès le début. Bien évidemment comme tous les free to play, Konami espère que ce jeu sera lucratif assez rapidement notamment grâce à un « Match Pass » pour gagner des objectifs et de joueurs.

Damien Copitet