La Grande Tribune du 19 juin : une journée pour l’égalité des chances

 La Grande Tribune du 19 juin : une journée pour l’égalité des chances

Rencontre avec Pierre Mirikelam, co-fondateur de La Grande Tribune, une fédération de 8 associations de Grandes Écoles. 

 

Bonjour Pierre peux-tu te présenter ? 

Hello Dorian, j’ai 21 ans, et je suis un étudiant de l’ESSEC en Master après 2 ans de classe préparatoire. Je fais partie de différentes associations notamment les Mardis – la tribune étudiante de l’école et le Club Aviron. 

 

Tu as impulsé La Grande Tribune, peux-tu nous en dire plus ? 

La Grande Tribune est un événement pour l’égalité des chances qui regroupe les tribunes de 8 grandes écoles et universités françaises autour de lycéens de quartiers défavorisés le 19 juin dans l’amphithéâtre Richelieu de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne et en ligne. L’événement sera composé de tables rondes, de témoignages, de discours sur différents sujets (économie, écologie, inclusion sociale) et ayant comme thème central La Résilience. 

 

👉🏼 Consulter le programme de La Grande Tribune 👈🏼

 

Pourquoi avoir créé ce projet ? 

L’idée de s’associer entre écoles était déjà dans les tuyaux, mais avec La Grande Tribune nous voulions avoir un impact positif. En effet, en tant qu’étudiants de ces écoles et universités, nous nous considérons comme des “premiers de cordée” pour ouvrir notre monde à des jeunes curieux et ambitieux. De plus, ce qui est inédit avec ce projet pour l’égalité des chances, c’est que nous portons une initiative pour des jeunes par des jeunes.

Nous avons pensé cet événement comme un moment de rencontre, et pas une simple conférence, afin de permettre aux lycéens de rencontrer les étudiants et d’initier des relations de mentorat.

 

Quelles sont les associations membres de ce projet ? 

Il existe 8 associations membres du projet : Hec Débats pour HEC, Les Mardis de l’ESSEC pour l’ESSEC, Les Tribunes de l’X pour Polytechnique, Symposium pour CentraleSupélec, Dauphine Débats pour Dauphine Université, Débattre en Sorbonne pour les universités Sorbonne, l’Agora pour l’ENSAE et Sciences Polémiques pour Sciences Po.

 

Vous organisez une conférence sur le thème de la résilience…

En effet, c’est un thème qui nous paraissait on ne peut plus d’actualité. C’est un thème large et inspirant qui nous permettra de parler tant d’économie que d’écologie ou d’inclusion sociale. Nous pensons qu’il correspond tout à fait à l’objectif d’égalité des chances, car être résilient, c’est avant tout combattre le déterminisme social et être ambitieux. 

 

Quand a-t-elle lieu ? Qui peut y participer ? Comment y accéder ? 

La Grande Tribune a lieu le 19 Juin 2021 dans l’amphithéâtre Richelieu de l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Nous sommes assez limités cette année dans le nombre de places à cause du covid mais la moitié de nos places ont été réservées pour des lycéens d’associations partenaires. La journée pourra être suivie en ligne sur Youtube pour ceux à distance

 

Vous avez des invités d’exception pour l’évènement…

Oui, en effet nous avons des invités de renom mais le plus important est que ce soit, des invités différents apportant chacun quelque chose : ils sont jeunes, viennent du terrain, scientifiques, entrepreneurs, chefs d’entreprise, politiques … Nous tenons à remercier tout particulièrement l’institut Choiseul de nous avoir conseillé et aidé dans la recherche de nos invités. 

Nous ouvrirons la journée avec une intervention spéciale de Monsieur Emmanuel Faber qui lancera l’événement. Il y aura notamment un échange avec le Youtubeur Hugo Décrypte et plein d’autres encore.  

Le programme de la journée du 19 juin

Quelles sont les actions que vous ambitionnez de créer chaque année ? 

Cette année, c’est la première édition mais il est vrai que nous souhaitons que notre association se pérennise et monte en puissance. Ce moment d’échange, par son ampleur et les écoles impliquées, doit devenir une date de référence chaque année pour l’égalité des chances et l’ouverture des grandes écoles et universités. Pourquoi pas dans quelques années faire une grande journée de la jeunesse pour l’égalité des chances à l’échelle nationale et où beaucoup plus d’écoles et d’universités seraient acteurs ? 

 

Peux-tu revenir sur ton projet depuis la création pour celles et ceux qui souhaiteraient lancer leurs associations ? 

C’est avant tout une aventure humaine et de management passionnantes. Lancer une association aussi complexe et ambitieuse en temps de covid n’est pas une tâche facile. La communication entre les différents membres est évidemment la clé d’un projet comme celui-ci. A de nombreuses reprises, j’ai particulièrement douté de la faisabilité de ce projet. Mais malgré de nombreux échecs, nous avons su nous serrer les coudes et réussir à monter un projet à partir de rien.

 

Comment as-tu géré ce projet très consommateur en temps avec tes impératifs étudiants ?

Evidemment créer un projet de ce type est comparable à un lancement de start up, tant dans la complexité des tâches que des personnes impliquées dans le projet. Mais aucun projet ne se lance sans sacrifices et sans conviction. Il faut parfois savoir renoncer à quelques soirées, mais ce qu’on y apprend, à travers des rencontres et l’ensemble du projet en vaut la peine. 



Quels conseils donnerais-tu aux étudiants qui souhaiteraient se lancer dans un projet associatif à impact positif ? 

Ne jamais rien lâcher et ne pas se poser de barrières. Ne pas hésiter à contacter des gens haut placés. Être obstiné, têtu et croire en ce qu’on réalise.  

 

Le mot de la fin ?  

Rendez-vous le 19 juin pour suivre l’événement en physique et en distanciel !  Et merci à vous pour l’interview. 

 

Dorian ZERROUDI

Directeur de Mister Prépa et Co-fondateur de Planète Grandes Écoles j'ai à coeur de transmettre et oeuvre pour l'égalité des chances.